Portfolio#Appliness
21 novembre 2018

3 apps à découvrir cette semaine : Cupido, MonBuilding et Adabot

Maddyness vous livre tous les mercredis une sélection de quatre apps mobile à découvrir. Au menu cette semaine : Cupido, MonBuilding, et Adabot.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Cupido, l’app qui vous transforme en entremetteur

Encore une application de rencontre ? Oui, mais…. si en plus d’avoir la possibilité de rencontrer votre (peut-être) âme-soeur, vous pouviez faire matcher des personnes inconnues qui, selon vous, sont faites pour être ensemble ? C’est en tout cas ce que propose Cupido, lancé en septembre dernier et qui rassemble déjà plus de 5000 utilisateurs pour plus de 30.000 matchs effectués. Son idée : permettre à ses utilisateurs, après avoir créé leur profil, d’accéder à des profils d’hommes et de femmes célibataires pour les faire matcher en fonction des critères présents sur leurs profils. Si ça fonctionne et qu’ils acceptent, l’utilisateur remporte des « flèches » pour, à son tour, pouvoir matcher avec l’un des profils avec lesquels les autres utilisateurs souhaitent l’associer. Une manière bien plus ludique et personnalisée de rencontrer l’amour.

VOTEZ POUR CUPIDO

MonBuilding, pour améliorer les échanges entre propriétaires et locataires

Créée en 2016 par Eliane Lugassy, MonBuilding facilite la communication entre les managers de lieux (propriétaires d’immeubles, gestionnaires, grands utilisateurs) et leurs occupants. Son idée : améliorer le confort de ces derniers, au travers d’une meilleure circulation de l’information. Ainsi, la plateforme regroupe, au même endroit, l’ensemble des services disponibles dans un même lieu, mais aussi une communauté d’occupants et de propriétaires à même de faire remonter des informations, et d’en discuter. Disponible à la fois pour les bureaux et les résidences, MonBuilding est aujourd’hui disponible sur mobile et desktop.

VOTEZ POUR MONBUIDLING

Adabot, un chatbot pour orienter les femmes vers les métiers du numérique

Ça n’est pas une surprise, les femmes sont encore sous-représentées dans les métiers du numérique, par méconnaissance du secteur, notamment, mais aussi par un manque de connexions dans l’écosystème pour pouvoir avoir une chance de se voir proposer un poste. Une problématique à laquelle tente de répondre la startup Social Builder avec Adabot, un chatbot « Tech for Good » dédié aux femmes qui veulent s’orienter vers les métiers du numérique. Son idée : sensibiliser les femmes aux métiers du numérique, les orienter et leur permettre de concrétiser leur projet professionnel, en leur proposant de découvrir les métiers qui recrutent, mais aussi de participer à des formations et des événements géolocalisés. Enfin, le chatbot, disponible sur Facebook Messenger et gratuit, permet à ses utilisatrices de rencontrer des experts du secteur capables de les aider concrétiser leur projet professionnel.

 

VOTEZ POUR ADABOT
Article écrit par Iris Maignan
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER