Maddyness

L’adoption de l’intelligence artificielle par les entreprises passe (d’abord) par les dirigeants

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

L’adoption de l’intelligence artificielle par les entreprises passe (d’abord) par les dirigeants

Pepper Pepper Pepper
3448 - piping hot  |  
Comments
Par Ny Ando Randrianarisoa - 13 décembre 2018 / 18H00

Une étude menée par BCG Gamma sur l'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise présente les entreprises françaises comme à la traîne par rapport à la Chine, notamment. En cause : un manque de mobilisation des dirigeants sur ce sujet.

L’intelligence artificielle suscite les convoitises et la concurrence s’installe entre les pays du monde. Actuellement, la Chine serait la plus avancée en la matière avec 32% des entreprises chinoises ayant adopté la technologie dans leurs processus quotidien, contre 22% aux États-Unis et 20% en France et en Allemagne. C’est le résultat de l’étude menée par BCG Gamma dans sept pays du monde: l’Allemagne, l’Autriche, la Chine, les États-Unis, la France, le Japon et la Suisse. L’enquête a ciblé les dirigeants de PME ainsi que de grands groupes de plus de 50 000 employés, disposant d’un minimum de connaissances sur l’IA et ses potentialités.

« Aujourd’hui, tout le monde parle d’intelligence artificielle, dans les faits, il y a des vrais gagnants et des vrais perdants, avance Sylvain Duranton, Directeur monde de BCG Gamma. Au niveau des entreprises d’abord, on voit que 20% des entreprises environ ont réussi à créer des équipes IA crédibles et à porter certaines des solutions IA à l’échelle. Pour 80%, ce n’est pas le cas. C’est vrai également entre pays, il y a des pays très avancés comme la Chine, plus avancés comme les États-Unis et le Canada et des pays qui sont dans le peloton, un peu à la traîne, comme la vieille Europe et la France fait partie de ces pays aux côtés de l’Allemagne ou du Japon. »

En effet, en France, seules 49% des entreprises ont décidé de mettre en place un projet d’intelligence artificielle. Et si 20% ont réussi, 29% sont encore en cours. Dans le même temps, en Chine, 85% des entreprises sont actives en la matière, 32% des projets ayant abouti et 53% étant en cours de mise en oeuvre. Et si l’intelligence artificielle touche, en Chine, tous les six secteurs scrutés par l’étude (l’industrie, l’énergie, les services financiers, le retail, la santé et les technologies médias et télécoms) avec plus de 80% des poids lourds du secteur ayant adopté l’IA, en France, seuls les trois derniers secteurs sont vraiment concernés. Ils sont en effet les seuls dans lesquels au moins 50% des poids lourds ont mis en place des projets d’intelligence artificielle (respectivement 57%, 51% et 63%).

Avancer, sans se poser (trop) de questions

« Qu’est-ce qui fait qu’une entreprise gagne ou pas en matière d’IA ? La réponse est très claire, il faut un management qui ose. Un management audacieux pour s’attaquer à la culture du travail« , explique encore Sylvain Duranton. Pour cela, il avance trois grandes décisions à prendre par les dirigeants.

La première, foncer, ne plus perdre de temps à faire de longues études d’impact avant de lancer des initiatives. Parmi les entreprises qui ont adopté l’IA, 75% auraient déclaré ne pas avoir fait ce type d’étude et savoir ce que l’IA va leur rapporter. Une pratique inhabituelle car les grands projets nécessitent souvent des études détaillées avant d’être lancées.

La deuxième décision à prendre serait d’accélérer le cycle d’innovation. En moyenne, le cycle d’innovation serait de 13 mois en France, souligne l’étude, contre moins de 8 mois en Chine. Cette méthode agile dans le développement des solutions IA ferait toute la différence, le nombre d’acteurs se lançant dans des projets d’intelligence artificielle étant d’autant plus élevé que les cycles sont courts. Cycles qui doivent à la fois incluer la mise en place des outils nécessaires et la formation des salariés qui les utiliseront.

Enfin, la décision la plus importante, selon Sylvain Duranton, serait de modifier en profondeur l’organisation des entreprises. « Aujourd’hui, les entreprises qui parviennent à travailler au-delà des silos sont deux fois plus nombreuses que les autres à parvenir » à mettre en place un projet d’IA, selon l’expert. Pourtant, travailler en silos semble toujours être la norme pour 71% des Français, 66% des Allemands, 72% des Américains et même 50% des Chinois.

« Le management a un rôle clé en matière de choix des sujets et de déploiement des solutions d’IA. Lorsque les dirigeants sont à la manœuvre et pilotent ces sujets, ces initiatives ont beaucoup plus de chances de réussir. C’est le gage ultime de succès« , conclut Sylvain Duranton.

Par

Ny Ando Randrianarisoa

13 décembre 2018 / 18H00
mis à jour le 13 décembre 2018
Journaliste web et étudiante en culture et métier du web
Articles les plus lus du moment

Haroun : "On est en train de devenir des abrutis finis"

Technologies
Par Anais Richardin - 14H00mardi 16 juillet 2019
Next

Comment j’ai planté ma startup

Entrepreneurs
Par Celine Deluzarche - 08H00mercredi 17 juillet 2019
Next

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 09H00mercredi 10 juillet 2019
Next

8 sites à connaître pour trouver son freelance

Business
Par Maddyness - 08H00vendredi 19 juillet 2019
Next

Attribuer des BSPCE aux membres du board, c’est (désormais) possible !

Finance
Par Thomas Buffin et Tanguy Dubly - 11H00jeudi 11 juillet 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge