Maddyness

L’association Women in Games veut augmenter le nombre de femmes dans l’eSport

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

L’association Women in Games veut augmenter le nombre de femmes dans l’eSport

Pepper Pepper Pepper
633 - trending  |  
Comments
Par Maddyness avec AFP - 14 décembre 2018 / 09H01

L'association française Women in Games, créée afin de promouvoir la parité dans l'industrie du jeu vidéo, va accompagner des joueuses afin de leur faire intégrer des équipes professionnelles d'eSport, selon un communiqué publié jeudi.

Un incubateur va être mis sur pied à cette fin et une première saison durera de janvier à août 2019 sur « League of Legends », l’un des titres les plus pratiqués dans les compétitions de sport électronique. « Les femmes sont globalement sous-représentées dans le jeu vidéo, et c’est encore plus vrai dans l’eSport. Avec cet incubateur, l’idée est d’apporter à des joueuses une aide pour leur faire intégrer des équipes professionnelles », a expliqué à l’AFP Audrey Leprince, présidente et cofondatrice de cette association en 2017.

Un appel à candidatures a été lancé et cinq femmes seront finalement retenues. Chacune d’entre elles aura droit à un entraînement individuel de dix heures par semaine à distance pendant quatre mois avant d’être soutenue pour trouver une structure. Mais, a précisé Floriane Zini, cheffe de projet eSport au sein de Women in Games, l’objectif n’est pas de mettre en place une équipe exclusivement féminine mais d’ouvrir les portes de formations déjà existantes à ces femmes.

Selon une étude du Syndicat des éditeurs de jeux vidéo publiée en octobre 2018, près de la moitié des femmes (47%) affirme jouer régulièrement mais leur part au sein des effectifs professionnels d’eSport se révèle bien plus faible. « On estime que les femmes représentent 10% à 15% de notre base de joueurs actifs. Plus on monte dans le niveau compétitif du jeu, plus cette portion diminue. C’est justement pour cela que nous soutenons cette initiative », a souligné Guillaume Rambourg, directeur général en France de Riot Games, le studio à l’origine de « League of Legends ».

L’association ambitionne d’organiser d’autres saisons de son incubateur, avec d’autres partenaires et donc sur d’autres jeux, par la suite.

Par

Maddyness avec AFP

14 décembre 2018 / 09H01
mis à jour le 14 décembre 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge