Portfolio#fintech
22 janvier 2019

Mooncard lève 5 millions d’euros pour atteindre les 200 000 utilisateurs

Mooncard a trouvé un relai de croissance auprès d'Aglaé Ventures et Raise Ventures ainsi que de plusieurs business angels.

Mooncard veut « tuer les notes de frais« … et n’est visiblement pas la seule ! La jeune pousse a su gagner la confiance d’Aglaé Ventures et Raise Ventures ainsi que de plusieurs business angels pour boucler un tour de table de 5 millions d’euros. « Grâce à cette levée de fonds, nous allons pouvoir accélérer notre déploiement et viser 200 000 utilisateurs de carte d’ici 2021« , se réjouit Tristan Leteurtre, cofondateur et CEO de Mooncard.

La startup s’arme financièrement dans un marché particulièrement concurrentiel : celui de la gestion des frais professionnels. Mais là où nombre de ses concurrentes ont préféré numériser les notes de frais, Mooncard a imaginé une carte de paiement pré-programmée qui permet aux salariés de régler leurs dépenses professionnelles. L’employeur peut réguler son utilisation selon plusieurs critères (horaires, types de dépenses…). Chaque salarié dispose donc de son propre moyen de paiement, adapté à ses besoins. Et l’ensemble des transactions sont consultables en temps réel et sont conservées dans le cloud pour assurer un suivi optimal.

Plus d’un millier d’entreprises françaises se sont déjà laissées tenter, grands groupes comme startups, à l’instar d’Air France, Vinci ou Ledger. « La solution de Mooncard apporte des gains de productivité énormes aux entreprises françaises et laisse entrevoir des perspectives de développement exceptionnelles sur un marché jamais encore disrupté« , appuie François Collet, partner de Raise Ventures.