Maddyness

6 idées de startups qu’on aimerait voir se lancer

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

6 idées de startups qu’on aimerait voir se lancer

Pepper Pepper Pepper
5160 - piping hot  |  
Comments
Par Antoine Boudet - 14 février 2019 / 15H45

Que l’on soit en couple ou célibataire, que faire en cette soirée de Saint-Valentin ? Les options sont nombreuses mais Maddyness a planché sur une liste d’idées de ce que la startup nation pourrait (encore) inventer... ou pas.

Le « solo wedding » à la française

La tendance aurait de quoi faire sourire, elle est pourtant de plus en plus forte au Japon. Pourquoi s’échiner à trouver l’âme soeur quand on peut se marier avec soi-même ? Depuis 2014, c’est le service que propose Cerca, une entreprise kyotoïte de voyage. Ce programme de deux jours vous permet de choisir votre tenue de mariage, d’être coiffé et maquillé, de faire un petit tour des quartiers typiques de la ville, de profiter d’un dîner dans un restaurant chic ainsi que de réaliser une séance photo dans le jardin du Shugakin Kiara Sanso. Le tout, pour un prix pouvant aller de 2000 à 2700 euros.

Pourquoi ne pas imaginer un pack « à la française » pour un mariage solitaire adapté, avec un tour des plus beaux quartiers de Paris ou encore un dîner dans un établissement gastronomique de la capitale ? Un jour, peut-être… même si cette tendance ne semble pas aussi populaire en Occident, malgré la sortie il y a peu du livre C’est décidé, je m’épouse ! de Nathalie Lefèvre. Pour s’aimer avant de pouvoir aimer les autres.

La soirée de célibataire parfaite préparée par un algorithme

Sans aller jusqu’au mariage avec soi-même, quoi de mieux que de passer une bonne soirée en tête à tête avec son ego pour oublier cette triste fête commerciale ? Seulement, si des startups proposent d’ores et déjà des services de pack « all-inclusive » pour les amoureux — à l’image de Wandy —, aucune ne propose la même chose pour les célibataires esseulés.

Imaginez une application vous permettant de vous faire livrer le parfait pack de survie de la solitude. En renseignant au préalable quelques informations, un algorithme s’occupe de vous choisir une bonne bouteille de vin, le plateau de fromages idéal ou un plat finement mitonné, des fleurs et, évidemment, un petit cadeau. Le but étant de garder la dimension surprise de cette soirée. Votre algorithme-soeur pourrait même vous choisir un film selon préférences. Il restera difficile à ce service de remplacer la chaleur humaine mais, au moins, vous n’avez rien à préparer : le logiciel s’occupe de tout.

Le site de recherche des restos les moins prisés des amoureux

À deux ou même en solo, réserver une bonne table le 14 février reste une épreuve. Avec de nombreux couples de sortie ce soir-là, difficile de trouver un établissement qui n’est pas complet, avec parfois des salles intégralement remplies de duos amoureux. D’autant que, occasion oblige, beaucoup de restaurants – comme le prouvent les 720 résultats étalés sur 29 pages du site La Fourchette – proposent des menus spéciaux Saint-Valentin à des prix déraisonnables.

De quoi rêver d’un service listant les brasseries les moins prisées par les couples, histoire d’être tranquille quel que soit le nombre de convives. On pourrait y retrouver un plan de table en ligne indiquant les endroits calmes de la salle, le nombre de réservations déjà effectuées, voire même proposer des formules célibataires et ainsi aller à contre-courant de l’ambiance général. Single & proud, comme on dit.

La messagerie automatique anti-solitude

Encore une idée pour célibataires ! Il faut dire qu’ils sont les laissés pour compte de la Saint-Valentin. À l’instar du film Her de Spike Jonze — qui voit Joaquim Phoenix tomber amoureux d’une IA incarnée par la voix suave de Scarlett Johansson — une startup pourrait se lancer sur le créneau des messageries textuelles et vocales automatiques, afin de pouvoir échanger toute la journée du 14 avec une âme-soeur virtuelle.

Des algorithmes vous glisseront ainsi des mots doux, des mots d’amours, des mots de tous les jours et ça vous fera quelque chose. De la chaleur virtuelle mais aussi une belle manière de rassurer vos parents et proches sur votre vie amoureuse en vous voyant parler à un(e) étrange inconnu(e). Il ne tiendrait qu’à vous de cacher l’aspect informatique de ce bel étranger ou de cette charmante soupirante mais, au moins, vous échapperez aux discussions déprimantes de l’entourage sur votre condition de célibataire.

L’application pour calculer le différentiel entre son budget célibataire et en couple

Tous les moyens sont bons pour se rassurer. Les idées reçues servent souvent à cela. Ici, le cliché dont on va se servir est celui qui dit qu’être en couple, ça coûte de l’argent. Pour appuyer cette idée et se complaire sans complexe dans son célibat, imaginons une application de calcul et d’organisation de budget — comme Bankin ou encore Linxo — avec comme fonctionnalité inédite la possibilité de voir les différences entre votre budget en vivant seul et celui que vous auriez en étant accompagné.

Ainsi, l’application proposerait une version alternative de votre budget mensuel ou annuel, avec des dépenses approximatives en supplément (sorties, cadeaux) ou des revenus en moins (baisse de certaines aides au logement, par exemple) par rapport à votre budget de base. Un service qui relève davantage du doudou que de l’objectivité mais si cela peut consoler en fin de mois, pourquoi pas ?

La location de sex-toy à la journée

Arrêtons de tourner autour du pot. Si la Saint-Valentin peut rimer avec solitude affective, elle se conjugue également avec solitude sexuelle. Pour cela, difficile de trouver une solution de dernière minute le 14 février — hormis arpenter avec beaucoup d’ardeur les applications de rencontres pas toujours amoureuses.

Afin de palier le problème, et pour s’éviter de passer sa nuit à la recherche d’un(e) amant(e) d’un soir, pourquoi ne pas proposer toute une gamme de sextoys à louer ? KinkBnB le propose comme option dans leur service de location de caves ou d’endroits pour soirées libertines mais impossible de louer un objet seul. Il faudrait évidemment plancher sur des normes d’hygiène à respecter. On pourrait imaginer des modèles jetables et privilégier ainsi la vente, plutôt que la location. Et vous aider à passer la nuit en solitaire mais bien accompagné.

Par

Antoine Boudet

14 février 2019 / 15H45
mis à jour le 14 février 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge