Maddyness

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre application à Apple

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre application à Apple

Pepper Pepper Pepper
3611 - piping hot  |  
Comments
Par Maddyness, avec Applause - 27 février 2019 / 12H00

Avant de caracoler en tête des meilleurs téléchargements de l’AppStore, votre application devra passer une étape cruciale : celle de la vérification des équipes d’Apple. Mieux vaut bien vous y préparer au risque de vous faire retoquer votre version et de retarder le lancement de votre produit. Suivez le guide !

Dans le milieu startup, le mieux est souvent l’ennemi du bien… mais l’adage n’est pas valable lorsqu’il s’agit de soumettre votre application à Apple. Vous pouvez présenter une version bêta à votre cercle de proches et à de premiers investisseurs pour gagner leur confiance et susciter leur intérêt. Mais lorsque vous en serez à concevoir votre V1 afin qu’elle soit référencée sur l’AppStore, c’est une autre paire de manches qui vous attend.

Après avoir favorisé le lancement d’applications afin d’étoffer l’offre de son Store, en retard par rapport au poids lourd du secteur, Google Play, le géant américain a revu sa politique fin 2016 pour privilégier la qualité à la quantité. Résultat : les règles de validation sont d’autant plus drastiques et obtenir le droit de figurer sur l’AppStore devient un privilège. En témoigne la chute du nombre d’applications lancées sur le Store à moins de 10 000 en 2018 alors qu’il caracolait à plus de 50 000 deux ans auparavant, comme le rappelle l’ebook Guide de l’App Store : comment répondre aux nouvelles exigences qualité d’Apple, rédigé par l’agence de crowdtesting Applause.

Bien se documenter

Pragmatique et pédagogue, Apple n’a pas laissé les développeurs démunis face à ce changement de politique. L’entreprise met à leur disposition toute une littérature pour les guider dans la conception des applications de sorte qu’elles respectent les critères établis par le géant. La Bible en la matière reste le Guide du développeur, dont Apple prévient en introduction qu’il n’est pas destiné “aux débutants qui souhaitent créer des applications iOS mais aux développeurs qui sont prêts à peaufiner leur appli avant de la soumettre à la validation de l’AppStore”. Voilà qui a le mérite d’être clair : potasser les documents mis en ligne par la marque à la pomme ne vous dispensera pas de recruter un développeur en faisant de vous, en quelques nuits blanches, un génie du développement mobile.

D’autres documents plus spécifiques peuvent également vous aider à vous y retrouver : bonnes pratiques en matière de design, de marketing, de promotion d’Apple Pay ou encore de configuration de l’application dans l’App Store sont répertoriées dans une série d’articles dédiés. Mieux vaut en prendre connaissance avant de soumettre son application pour validation, cela vous évitera de perdre du temps à vous mettre en conformité en cas de refus sur la base de critères explicitement détaillés.

Coller aux attentes des utilisateurs

Comme d’autres marchés, celui des applications est soumis à certaines tendances. Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants quant aux services proposés par les apps qu’ils choisissent d’installer. Et les équipes de vérification d’Apple sont à cheval sur le respect de certains standards. Ainsi, pour celles qui proposent des paiements intégrés, elles doivent offrir les options de paiement les plus populaires et ne pas présenter de bug.

La localisation doit être mûrement réfléchie, de la traduction des textes jusqu’à l’adaptation des contenus (photos, vidéos…) en fonction des coutumes et du contexte propres au pays dans lequel se trouve l’utilisateur. De la même manière, le géorepérage – à ne pas confondre avec la localisation, justement – peut être utilisé pour proposer des offres spécifiques aux mobinautes. Une des nombreuses manières de personnaliser au maximum leur expérience, qui découle également de leur historique d’achat.

Les do’s and don’ts

Avant de passer aux détails, vérifiez d’abord certains points cruciaux. L’authentification et la connexion au compte utilisateur doivent être faciles et fluides. Selon l’agence de crowdtesting Applause, cette erreur est la plus courante… mais peut-être aussi la plus agaçante pour les utilisateurs. Et elle sera fatale à votre application : si – par le plus grand des hasards – elle passait les étapes de vérification, il y a fort à parier qu’elle passera en revanche sous les fourches caudines des 21% d’utilisateurs qui désinstallent une application après seulement une utilisation. La première impression compte aussi en matière d’applis !

De la même manière, faites attention à la qualité du défilement, au fait que les boutons fonctionnent et que tout ce qui requiert une action de la part de l’utilisateur soit fonctionnel. Cela peut paraître évident mais de (trop) nombreuses applications ne se préoccupent pas assez de traquer les liens morts qui se seraient glissés derrière certains boutons et qui ternissent l’expérience utilisateur. Attention également aux performances de votre appli en cas d’interruption (lorsque l’utilisateur reçoit un texto ou un appel, par exemple).

Avant de soumettre votre application à la vérification d’Apple, testez-la. Même si vous n’avez pas beaucoup de temps. Cette étape est absolument essentielle pour déceler des bugs et autres problèmes à régler impérativement avant la soumission officielle. Automatisation, tests d’accessibilité, tests d’utilisabilité ou encore crowdtesting : les méthodes sont nombreuses et complémentaires. Le temps que vous prendrez à faire passer votre application à la loupe des testeurs sera du temps gagné lorsque votre application sera validée du premier coup !

Maddyness, partenaire média d’Applause.

 

A vérifier impérativement avant de soumettre votre application à Apple

Selon les bonnes pratiques mises en ligne par Apple

  • Testez votre application pour déceler les bugs
  • Assurez-vous que toutes les informations liées à l’appli ainsi que les métadonnées soient complètes et pertinentes
  • Mettez à jour vos informations de contact au cas où Apple aurait besoin de vous contacter
  • Mettez un compte de démonstration actif et toute information de connexion nécessaire (identifiant, mot de passe, QR code…) à disposition des équipes de vérification
  • Faites en sorte que vos services backend soient fonctionnels et accessibles pendant la vérification
  • Incluez à votre dossier de vérification des explications détaillées des fonctionnalités les moins claires et des achats intégrés, y compris de la documentation si cela est nécessaire. Si les équipes de vérification ne peuvent pas accéder à certaines fonctionnalités parce qu’elles nécessitent des dispositions particulières (une certaine géolocalisation, par exemple), faites parvenir une vidéo de ces fonctionnalités aux équipes de vérification.
Par

Maddyness, avec Applause

27 février 2019 / 12H00
mis à jour le 27 février 2019
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge