14 mars 2019
14 mars 2019
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
8270

Inyo assiste les freelances au quotidien

Yannick Mathey, cofondateur et directeur général d’Inyo, nous présente son application d’assistance intelligente à destination des personnes travaillant en freelance.
Temps de lecture : 4 minutes

Depuis plusieurs années, de plus en plus de salariés du tertiaire choisissent le statut de freelance. Un choix professionnel qui peut se révéler alourdi par de nombreuses démarches administratives et tâches quotidiennes qui empiètent sur leur activité. C’est en faisant ce constat que la startup Inyo a imaginé un assistant intelligent permettant d’accompagner ces personnes dans leurs différentes missions.

Qui sont les fondateurs ?

  • Yannick Mathey, 34 ans, directeur général, diplômé de la Haute école des arts du Rhin (HEAR) en design graphique, quatre ans en freelance design numérique et quatre ans à la tête de la startup Prototypo.
  • François Poizat, 33 ans, directeur de la technologie, diplômé de l'Institut National des Sciences appliquées (INSA) de Lyon, six ans en freelance et agences, trois ans programmeur en chef chez Prototypo.
  • Yann Guillet, 35 ans, directeur marketing, expert marketing et création de contenus, expert AdWords, trois ans directeur marketing chez Prototypo.
  • Alexis Launay, 25 ans, ingénieur, développeur back depuis trois ans chez Prototypo.

D’où vient l’idée ? Quel a été le constat de départ ?

Depuis 2015, nous développons une application qui permet de créer des polices de caractères en quelques heures au lieu de semaines, voire mois, habituellement nécessaires : Prototypo. C’est en questionnant cette communauté de près de 100 000 utilisatrices et utilisateurs, essentiellement composée de freelances, que nous avons cerné un problème presque commun à tout le monde : la relation client et le fait d'être seul face à toute la charge mentale que ça représente.

Il y a dix ans, la population active aux États-Unis comptait 7 % de freelances. Aujourd’hui, ce sont 36 % et les experts estiment qu’en 2028, plus de 51 % de la population active sera freelance. Devant ce marché mondial en pleine expansion et le manque d’outils pour le servir, nous avons décidé de nous concentrer sur le développement d’un nouvel outil : www.inyo.me !

Quel est votre outil ?

Inyo est un smart assistant qui permet aux freelances de se concentrer sur ce qui compte vraiment : leur productivité.

Chaque jour, un freelance perd près de 30 % de son temps à relancer les clientes et clients pour obtenir des validations, récupérer les contenus, demander l’acquittement de factures, etc. La gestion administrative et non productive de ces tâches représente une charge considérable pour les freelances qui, contrairement aux agences, sont seuls. Inyo se charge de réaliser tous ces impératifs en tâche de fond et notifie la personne en freelance seulement sur les points essentiels.

Qui sont vos principaux concurrents actuellement sur le marché ?

Cushion, Click Up et Infinity sont les concurrents les plus directs. Notre avantage compétitif est que ces outils tentent de copier des modèles tels que celui de Monday ou Asana en étant des outils à destination des équipes. Ils ne se concentrent donc pas vraiment sur le marché des freelances, contrairement à Inyo.

Quel est votre business model ?

Inyo est une app Web qui fonctionne sous le modèle SaaS (Software as a Service, ndlr).

Une actualité financière ?

Nous prévoyons à terme d’intégrer d’autres plateformes destinées aux freelances : Qonto pour la partie bancaire, Alan pour leur assurance santé, Wojo pour leur espace de travail, etc. Par nature, Inyo accompagnera au quotidien les freelances et nous serons en mesure de proposer des services adaptés selon chaque profil. Nous souhaitons faire d'Inyo la plateforme incontournable pour atteindre ce marché en pleine expansion, lequel représentera demain plus de 50 % de la population active. Nous prévoyons une levée de fonds fin 2019.

Quels sont les autres outils que vous utilisez au quotidien ?

  • Notion.so
  • Slack
  • Intercom
  • Zapier
  • Stripe
  • Baremetrics

Un code promo pour les lectrices et lecteurs de Maddyness?

Une invitation à la bêta fermée.

https://www.youtube.com/watch?v=k1d2ZYCJr6k
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.