Maddyness

Les ressources humaines inspirent les entrepreneurs français

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Les ressources humaines inspirent les entrepreneurs français

Pepper Pepper Pepper
9394 - on fire  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 27 mars 2019 / 13H33 - mis à jour le 27 mars 2019

Le secteur des ressources humaines est en plein essor : plus d'une centaine de startups françaises se partagent ce marché toujours plus concurrentiel, comme en témoigne le panorama réalisé par le startup studio Ünitee.

C’est une tendance lourde : les startups liées aux ressources humaines foisonnent. Et elles sont dynamiques : en 2017, le secteur avait compté plus d’une cinquantaine de levées de fonds pour un total de plus de 365 millions d’euros. Petit à petit, la verticale se structure autour de quelques poids lourds, à l’instar de Klaxoon, qui a signé la plus importante opération financière du secteur l’an dernier, avec un tour de table de 42 millions d’euros.

Pour y voir plus clair dans cette galaxie de startups et scaleups en puissance, le startup studio Ünitee a réalisé une cartographie des startups françaises des RH. Le secteur se décline en trois pôles : le sourcing de talents, la qualification de ces talents et les outils et services destinés à manager les talents une fois en poste.

 

La première verticale est de loin la plus prisée des entrepreneurs avec près d’une centaine d’acteurs ! Près de la moitié d’entre eux se concentrent sur le recrutement de travailleurs temporaires ou freelances, à l’instar de Malt ou Crème de la Crème. Le recrutement traditionnel connaît lui aussi un engouement certain avec une quarantaine d’acteurs au compteur, tandis que les « facilitateurs de recrutement », plutôt concentrés sur des secteurs spécifiques, sont les moins nombreux.

À l’autre bout de la chaîne, les outils et services de management des talents se distinguent également, avec une soixantaine de représentants. Du bien-être au travail à la formation en passant par le recensement de compétences, les domaines d’intervention sont suffisamment nombreux pour que les entrepreneurs se saisissent de toutes les opportunités en la matière.

Au contraire, la qualification des talents – c’est-à-dire l’évaluation des compétences des candidats ou la vérification de leur CV – recense un nombre limité d’acteurs, à peine plus d’une trentaine. Mais le développement des outils utilisant l’intelligence artificielle pourrait bien changer la donne et faire croître davantage cette verticale.

Par

Geraldine Russell

27 mars 2019 / 13H33
mis à jour le 27 mars 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge