Portfolio#App
16 avril 2019

Feels : des stories pour trouver l’amour

L'application de rencontre présente les profils de ses utilisatrices et utilisateurs sous forme de stories afin que les personnes intéressées puissent en apprendre davantage sur l’autre.

Une relation amoureuse ne doit pas débuter grâce à un algorithme. C’est le leitmotiv de Feels, une application de rencontre lancée le 11 avril dernier par trois amis de longue date, tous diplômés d’EM Lyon : Daniel Cheaib, Laurent de Tapol et Ludovic Lapert. Pour créer une expérience de rencontre plus immersive, les entrepreneurs ont pris le pari de mettre la vidéo en avant, à travers un principe de stories : les « feelings ».

Les profils des utilisatrices et des utilisateurs sont présentés sous forme de courtes vidéos, reprenant le format de Snapchat ou d’Instagram, afin que les personnes intéressées puissent en apprendre davantage sur l’autre. Chaque profil est ainsi composé d’une photo ou d’une vidéo commentée en six séquences, ainsi que trois autres séquences avec une question à choisir parmi 30 proposées. Celles-ci couvrent différents sujets lifestyle. Un moyen pour connaître le feeling d’une personne – style, personnalité, humour – avant de la rencontrer dans la vie réelle.

 

Les applications de rencontre se sont très largement démocratisées ces dernières années auprès des jeunes, mais Feels ambitionne de rendre cette habitude « moins superficielle et moins déshumanisante ». L’application mise donc sur la qualité d’un contenu choisi par ses utilisateurs plutôt que de confier les clés des rencontres qu’elle a vocation à générer à des algorithmes.

La startup a réalisé une étude auprès de 500 étudiants de 18 à 24 ans et il en ressort notamment que 40 % se plaignent de leur expérience sur des applications de type Tinder. Feels souhaite reproduire « l’alchimie qui existe dans la vie réelle lorsque deux personnes qui se plaisent vraiment se rencontrent pour la première fois ».