Maddyness

L’école 42 lance Hook, son accélérateur de startups maison

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

L’école 42 lance Hook, son accélérateur de startups maison

Pepper Pepper Pepper
8838 - on fire  |  
Comments
Par Antoine Garbay - 13 mai 2019 / 07H00

Dans le but de continuer à accompagner ses élèves devenus entrepreneurs, pendant ou à l’issue de leur formation, l’établissement, créé par Xavier Niel et qui forge des développeurs, a constitué un programme d’accompagnement de trois mois assorti d’une mise de départ.

42 Entrepreneurs, l’association étudiante créée en 2014 par des étudiants de l’école 42 pour accompagner les startups qui en émergent, franchit cette année un cap avec la création de Hook. Ce programme d’accélération de projets étudiants hébergé chez Station F, soutenu par des business angels et des investisseurs privés, a vocation à aider les startups à financer leur croissance grâce à une dotation de 75 000 euros allouée à chaque équipe participante.

A lire aussi

« Nous souhaitions aller plus loin dans l’accompagnement des startups. Avec Hook, nous proposons désormais un programme de trois mois qui a pour but de permettre aux équipes de lever des fonds à la fin de la période », explique Kevin Primicerio, le président de 42 entrepreneurs. Afin que les fondateurs puissent vivre et s’impliquer à fond dans leur projet pendant la durée du programme, Hook dote chaque startup de 10 000 euros en début de parcours. À l’issue des trois mois d’accompagnement, l’accélérateur prendra une participation de 65 000 euros dans chaque entreprise constituée, afin de leur permettre d’attendre une levée de fonds plus importante.

Pirates, bienvenue !

Pour cette première édition, qui débutera le 4 juin, Hook a reçu 42 candidatures parmi lesquelles l’équipe choisira trois à cinq projets. Un chiffre qui va augmenter de façon exponentielle : 10 projets pour la deuxième édition, puis 15 pour la troisième, etc. La seule condition pour candidater est qu’au moins l’un des cofondateurs vienne de l’école 42. « Nous avons eu des candidatures très variées, dévoile Kevin Primicerio, cela a pu aller de la formation en cybersécurité à du transfert d’argent vers l’étranger entre particulier, en passant par des dispositifs de détection de vol dans les supermarchés fonctionnant avec une intelligence artificielle. »  Une constante toutefois : « Nous cherchons des gens qui empruntent des chemins que d’autres n’osent pas parcourir. Nous pensons que pour réussir il faut savoir transgresser », glisse Sophie Viger, la directrice générale de 42. Le nom du programme, Hook, fait d’ailleurs référence au célèbre pirate Capitaine Crochet, du roman pour enfant Peter Pan, expert en transgression qui n’a pas peur de prendre des voies détournées pour arriver à ses fins. Un discours et un parallèle fréquemment entendu dans l’écosystème !

A lire aussi

Les pirates (donc) qui souhaitent soumettre leur projet, doivent tout d’abord remplir un formulaire en ligne puis venir rencontrer les fondateurs de Hook pour un entretien. Conçu sur le modèle éprouvé de l’américain Y Combinator, le programme d’accélération de 42 entrepreneurs s’articule ensuite autour de trois piliers :

  • Un dîner hebdomadaire, où les participants pourront chaque semaine rencontrer un entrepreneur (éprouvé) différent, qui s’exprimera lors du dessert sur une thématique spécifique ;
  • Des « Offices hours », lors desquelles les porteurs de projet auront accès à un mentoring dispensé par des entrepreneurs et experts des secteurs visés ;
  • Le « Demo day », soit le dernier jour du programme qui permettra aux entrepreneurs de présenter leurs avancées à une assemblée d’entrepreneurs et d’investisseurs.

Si pour l’instant le programme reste réservé à la France, il sera prochainement dupliqué au sein de l’école 42 USA à Fremont dans la Silicon Valley. Hook sera également proposé aux différents partenaires étrangers de l’école 42 d’ici un an.

Par

Antoine Garbay

13 mai 2019 / 07H00
mis à jour le 03 juin 2019
Articles les plus lus du moment

Zeste, la gourde française éco-responsable garantie à vie

Entrepreneurs
Par Maud Petitgars - 09H00samedi 23 novembre 2019
Next

Le "future of work" expliqué à vos grands-parents

Innovation
Par Samuel Durand - 08H00vendredi 22 novembre 2019
Next

Operating partner, une seconde vie pour les entrepreneur·e·s

Business
Par Anne Taffin - 21H00lundi 02 décembre 2019
Next

Définir ses valeurs, sa culture. Le tuto comet

Business
Par Yoann Lopez - 18H00jeudi 28 novembre 2019
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge