Portfolio#MaddyPitch
31 octobre 2019

Liebr connecte les conducteurs de deux roues et les mécaniciens indépendants

Suite à vos votes sur le dernier FastPitch, Liebr remporte le MaddyPitch de la semaine. Retour sur cette startup qui veut révolutionner le secteur de la mécanique et de l'après-vente automobile.

Mécanicien de profession, Léo Monnet a travaillé pendant deux ans dans une concession avant de se mettre à son compte. Très sollicité, il perd énormément de temps à répondre aux appels et gérer son planning. Il imagine alors Liebr, une entreprise qui connecte les conducteurs de deux roues et les mécaniciens indépendants. 

Deux de ses amis d’enfance, Antonin Siguier, Matthieu Rouxel le rejoignent rapidement dans son projet apportant avec eux leurs compétences tech et business/ marketing. Ensemble, ils entendent bien répondre à un réel besoin : trouver un réparateur de qualité et de confiance près de chez soi, ou de soi en cas de déplacement.
La solution est simple. Les détenteurs de deux roues envoient une demande sur Liebr, qui recherche les mécaniciens les plus proches, les contacte et vérifie leurs tarifs et leurs disponibilités pour la prestation demandée. Différentes prestations peuvent être demandées : réparation, changement de pièces, entretien de la moto ou du scooter.
En moins de 24h, l’entreprise envoie une proposition contenant un devis et une date de rendez-vous au conducteur. Les prix sont garantis par Liebr pour éviter les surfacturations au moment du règlement.  

Replacer la confiance au coeur des échanges

Les réparateurs sont avant cela sélectionnés par les équipes de Liebr qui sollicitent ensuite l’avis des clients. La startup joue véritablement un rôle d’intermédiaire de confiance entre les deux parties. 

Les réparateurs allègent leur gestion administrative et bénéficient d’une ouverture sur un marché concurrencé par les grands garages. 

Créée en février 2019, la startup possède déjà un réseau de 50 mécaniciens. Elle a également remporté l’édition 2019 du HEC-42 Startup Launchpad, une victoire qui lui a permis de gagner sa place au sein de l’Incubateur HEC, à Station F. La jeune pousse est également au coeur du Lab de Motoblouz.