Maddyness

Le groupe RATP lance son premier accélérateur de startups

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Le groupe RATP lance son premier accélérateur de startups

Pepper Pepper Pepper
4944 - piping hot  |  
Comments
Par Maddyness, avec la RATP - 04 novembre 2019 / 11H00

Le groupe RATP inaugure son premier accélérateur de startups ce lundi 4 novembre 2019 et confirme ainsi son ambition d’inventer la mobilité de demain.

Avec le lancement de son tout premier accélérateur de startups le groupe RATP souhaite approfondir sa démarche Open Innovation et élargir son écosystème. L’idée ? Penser la mobilité de demain et proposer des services plus attractifs pour les usagers.

Un nouveau tournant dans la politique d’innovation de la RATP

A l’heure de l’ouverture à la concurrence des futurs réseaux de mobilités en Île-de-France, notamment de bus et de tramways, la RATP souhaite intégrer à son écosystème des jeunes pousses innovantes. 

L’ouverture de cet accélérateur doit permettre de renforcer les atouts concurrentiels de la RATP lors des futurs processus d’appels d’offres. Marine Martinez, startup program manager du groupe RATP, explique :  Avec l’ouverture à la concurrence de nos lignes historiques en Ile-de-France, nous avons besoin de devenir l’opérateur choisi, de préférence. Pour cela, nous devons absolument développer de nouveaux services pour nos voyageurs. 

Et le but n’est pas simplement de transformer l’expérience client grâce aux solutions des startups : l’idée est d’insuffler chez les équipes de la RATP de nouvelles manières de travailler et de collaborer ensemble. Selon Marine Martinez, “il faut à présent ouvrir les pratiques et transformer les usages en interne, pour apprendre de nouvelles méthodes et impacter le business du groupe”. 

La qualité de l’air et l’expérience client : les deux fers de lances de cet appel à projets 

Les startups qui souhaitent postuler à l’appel à projets doivent avoir fait leurs preuves : ici, pas de early stage, mais des jeunes pousses ayant déjà des premiers clients. Pourquoi ? Parce que comme le souligne Marine Martinez, il faut avoir une certaine “force de frappe” pour être capable de développer une solution à l’échelle des réseaux RATP (qui ne représentent pas moins de 12 millions de voyageurs chaque jour en Île-de-France, pour 368 points de contacts de métro et RER et 12 531 arrêts de bus !).

Six startups seront donc retenues à l’issue du programme de sélection. Ce dernier sera rythmé, suite à une pré-selection sur dossiers par les équipes RATP et RATP Capital Innovation, le fond d’investissement du groupe, par une session de pitchs devant les collaborateurs et experts métiers de la RATP en fonction des six catégories définies.

  • Les réseaux de surface de demain : afin de développer l’acquisition de nouvelles parts de marché grâce au développement de solutions telles que la géolocalisation des bus, le voyage augmenté, ou encore l’accessibilité des moyens de transport,
  • L’IA au service de l’information voyageur : ici, des solutions technologiques de rupture sont recherchées afin de transformer la circulation de l’information destinée aux voyageurs, comme aux collaborateurs de la RATP,
  • La digitalisation des métiers : dans le but de perfectionner la gestion de l’information, d’harmoniser l’exploitation des lignes et de la signalisation, ou encore la gestion des imprévus,
  • L’expérience client : ici, le désir de transformation met l’accent sur trois leviers; le rôle des agents, les innovations de service et l’accueil dans les espaces,
  • L‘expérience collaborateur : afin de renforcer l’intelligence collective et la mise en place d’une organisation apprenante grâce à des MOOC, du gaming, ou encore du reverse mentoring,
  • La qualité de l’air : dans le but de développer la filtration de l’air en station ou d’améliorer les rejets d’air en tunnel,

Une attention particulière sera portée sur les startups proposant des solutions liées à l’expérience client ou l’amélioration de la qualité de l’air, qui représentent aujourd’hui deux enjeux majeurs pour la RATP. Le groupe s’inscrit en effet dans une large démarche de transition énergétique, en transformant les outils liés au matériel roulant comme au reste des processus plus globaux de l’entreprise. Par ailleurs, avec l’ouverture des réseaux de mobilités à la concurrence, le groupe se doit d’offrir une expérience client de plus en plus qualitative, afin d’être à la hauteur des nouvelles attentes des usagers.

Un programme de 6 mois pour les 6 startups choisies

Janvier 2020 marquera le lancement de la toute première promotion de cet accélérateur. Les startups lauréates seront alors accompagnées par le groupe au travers de plusieurs aspects. Tout d’abord, les startups auront accès aux conseils des experts métiers de la RATP, mais aussi du Startup Leadership Program (programme de formation de 6 mois à but non-lucratif pour entrepreneurs, partenaire de la RATP) grâce à des crédits de mentoring d’une heure par semaine à utiliser en fonction de leurs besoins.

De plus, même si la RATP ne prendra pas de participations dans les startups, le programme financera les expérimentations sur le terrain nécessaires au développement des solutions proposées, que ce soit sur les réseaux de RER, de métros, de bus ou même de tramways.

La RATP offrira également l’accès à Urbanopolis, son réseau de lieux d’innovation en France et au Maroc.

Enfin, les startups lauréates se verront offrir un réel coup de pouce en termes de communication, grâce à leur présence prévue sur le stand RATP de Vivatech 2020, mais également une campagne de communication d’une semaine dans toutes les stations du métro parisien.

Startups de la mobilité, vous avez jusqu’au 22 novembre pour postuler !

Maddyness, partenaire média de la RATP

Par

Maddyness, avec la RATP

04 novembre 2019 / 11H00
mis à jour le 31 octobre 2019
Articles les plus lus du moment

Avec PinkJobs, recrutez des femmes et faites des économies !

Finance
Par Anais Richardin - 16H47mardi 05 novembre 2019
Next

Pourquoi le perfectionnisme est l'ennemi de la productivité

Entrepreneurs
Par François Thibault - 19H00vendredi 01 novembre 2019
Next

Le redressement judiciaire, rempart au fail ?

Finance
Par Maddyness, avec Google - 07H05mardi 12 novembre 2019
Next

L’esprit startup dure 3 ans

Entrepreneurs
Par Cedric Mao, cofondateur de Fly The Nest - 08H00vendredi 01 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge