Le GovTech Summit réinvente les services publics à Paris

Après une première année réussie, le GovTech Summit revient pour une deuxième édition le 14 novembre prochain au Palais Brongniart. Agents publics et gouvernementaux, entrepreneurs et startups s’y retrouveront pour échanger et inventer le futur de la démocratie et des gouvernements grâce au digital.

 « Il n’y a pas de meilleur moment pour rendre plus efficient et plus accessible les services publics » que le GovTech Summit, soulignait le président Français, Emmanuel Macron dans son discours d’ouverture, l’an dernier. Cette année encore, plus de 68 intervenants débattront et tenteront d’imaginer les services publics de demain. Imaginé à l’échelle européenne, le sommet accueillera des responsables politiques (parmi lesquels le secrétaire d’Etat à la santé du RU, la présidente de l’Estonie, la ministre italienne des Technologies, de l’Innovation et de la Digitalisation ou encore le ministre de la Gouvernance numérique de Grèce).
Des entrepreneurs (Cap Collectif, Polyteia), des investisseurs et des startups, tous engagés dans une restructuration et une modernisation des administrations publiques, participeront également à l’évènement. 

L’objectif du GovTech Summit est simple : repenser le gouvernement à travers les technologies, connecter les plus brillants inventeurs et les décideurs de l’Europe et faire émerger de nouveaux services publics. 

Dessiner les services publics de demain 

Secteur émergent, la GovTech réunit l’ensemble des acteurs utilisant les nouvelles technologies pour améliorer l’efficience des services publics. Pour les entreprises, c’est un marché de 400 millions d’euros. À l’heure actuelle, le secteur a encore besoin de se structurer en s’interrogeant sur les enjeux suivants : : 

  • Les risques et les opportunités de l’IA au sein des gouvernements, 
  • Le futur de la mobilité, sa régulation et les innovations à venir, 
  • Le contrôle facial et ses enjeux, 
  • La création d’un terreau fertile pour le développement des GovTech européennes, 
  • La réinvention de la démocratie grâce aux technologies, 
  • La digitalisation du secteur de la défense,
  • L’innovation dans les villes via la 5G, l’inclusion digitale, la régulation de l’innovation ou encore l’amélioration des GovTech,
  • Les investisseurs et les govtech. 

En parallèle, des ateliers de networking seront également proposés aux startups et aux entrepreneurs ainsi qu’un concours de pitchs.

Rencontrer l’écosystème fleurissant du secteur public 

Un jury indépendant sélectionnera 10 startups parmi toutes celles ayant candidaté en se basant sur la valeur de leur proposition, l’impact sur les services publics et leur équipe.
Pendant le GovTech Summit, chacune d’entre elle aura 3 minutes pour pitcher son projet et convaincre un panel d’investisseurs, d’entrepreneurs et de représentants du service public. Le vainqueur du concours, sponsorisé par le Departement for International Trade du Royaume-Uni, sera dévoilé à l’issue de la journée lors de la keynote finale.
L’an dernier, c’est Aid:Tech, une entreprise utilisant la blockchain, le machine Learning et l’IA pour sécuriser les données financières des citoyens qui a remporté le concours. Grâce à cette victoire, elle a bénéficié d’un an de mentorat avec PUBLIC, d’une aide financière, d’une participation au dîner VIP des intervenants et d’une mise en avant sur les supports de communication du GovTechSummit. Les trois lauréates remporteront également du matériel informatique et des crédits chez AWS France. 

Citoyens, entrepreneurs, agents administratifs et gouvernement…l’ensemble de la société est concerné par les enjeux liés à la GovTech. Si vous désirez prendre part à la construction de la démocratie grâce au digital, rendez-vous les 14 novembre au Palais Brongniart. 

Maddyness, partenaire média du Govtech Summit

Inscrivez-vous avec le code INVITEMADDYNESS