Avec PinkJobs, recrutez des femmes et faites des économies !

Découvrez une plateforme qui va vous aider à développer votre startup à moindre coût : PinkJobs. Le site recense plus de 5000 femmes aux compétences variées. L'avantage ? Leur salaire, défiant toute concurrence masculine.

PinkJobs est un rêve devenu réalité pour de nombreux fondateurs de startups. Le site, lancé il y a peu, offre en effet la possibilité de scaler à moindre coût. Comment ? En facilitant le recrutement de femmes et en permettant à l’entreprise de faire d’une pierre deux coups : d’un côté la société offre des postes clés à des candidates aux prétentions moins importantes que leurs homologues masculins, de l’autre elle augmente la parité de sa structure, toujours bonne à prendre en prévision d’une potentielle extension des quotas de femmes au sein des entreprises. Quand on vous dit que c’est un rêve.

23,7% d’économie

Partis du constat qu’une femme revient en moyenne à 23,7% de moins qu’un homme au même poste, les fondateurs de PinkJobs ont décidé de mettre tous leurs efforts sur la construction d’une plateforme qui permet aux entreprises de recruter plus facilement ces profils. L’objectif de PinkJobs ? Permettre aux entreprises de grandir plus vite, plus fort tout en faisant des économies substantielles et en ne lésinant pas sur la qualité des recrues. Leur promesse :

« Trouvez la candidate idéale parmi nos milliers de profils hautement qualifiés et vérifiés. Décidez unilatéralement des conditions de travail afin de conserver l’esprit traditionnel de votre entreprise. Ne payez que ce que vous voulez. Et bonus : pas besoin de les augmenter ni les promouvoir.« 

Sont ainsi présentés des profils aussi variés que celui de Dalia, urbaniste, 37% moins chère qu’un homme, ou Marjorie, chargée de communication qui vous permettra de réaliser une économie de 14%, Pauline, UX designer vous demandera de débourser 20% de moins que si vous embauchiez un homologue masculin. Et si un large éventail de compétence est représenté, en revanche, de nombreux traits de personnalité ont été évincés, afin de ne garder que la crème de la crème des femmes dociles et faciles à manager. Les candidates ont ainsi été méticuleusement sélectionnées par la dizaine de chasseurs de tête que compte PinkJobs et ces derniers ont pris grand soin à bien éliminer « les femmes agressives, féministes ou ambitieuses« . Alors, qu’attendez-vous pour recruter ?

Cet article vous fait bondir et vous avez envie de nous laisser un commentaire assassin ? Pire, vous y avez cru ? Pourtant, il est une réalité qui ne mérite pas moins d’indignation : la différence de salaire de 23,7% entre les hommes et les femmes aujourd’hui en France. Et c’est donc à partir de ce 5 novembre, à 16h47, que les femmes françaises commenceront (symboliquement) à travailler gratuitement.

Pour dénoncer cet état de fait et faire bouger les lignes, la plateforme Equally Work, qui permet d’évaluer les pratiques discriminantes et les politiques d’égalité dans les entreprises, a lancé cette fausse campagne. Les 3 cofondateurs d’Equally Work ont imaginé ce site sur lequel il serait possible de recruter, et surtout d’assumer recruter, des femmes pour leur salaire moins important. Si vous souhaitez évaluer les pratiques de votre société en matière d’égalité salariale, n’hésitez pas à répondre aux questions d’Equally Work. Et si vous souhaitez en apprendre plus sur le mouvement #5Novembre16h47, rendez-vous sur le site des Glorieuses !

Évaluer mon entreprise