Portfolio#MaddyPitch
16 janvier 2020

La plateforme Ski Family humanise les cours de ski

Suite à vos votes sur le dernier FastPitch, la plateforme les Batons, devenue Ski Family, remporte le MaddyPitch de la semaine. Découvrez la startup qui redonne des couleurs au lien élève-moniteur.

Créée à Chambéry en 2019, la startup Les Batons devenue Ski Family depuis, sort des esprits de Florent Palach et Benoit Loudes. En revenant d’un séjour à la montagne, les deux amis se sont rendu compte qu’en soixante-dix ans les cours de ski n’avaient pas beaucoup évolué. Tous deux passionnés par la montagne, Florent et Benoît décident de concevoir un site créant du lien entre élèves et moniteurs.

Les Batons est une plateforme de réservation de cours de ski auprès de moniteurs diplômés d’État. Les cours sont disponibles sous trois formes : cours collectifs (huit élèves maximum), groupe privé ou en cours particulier. Une fois la réservation faite en ligne, une application dédiée permet aux élèves, comme aux moniteurs, de retrouver toutes les informations concernant le cours.

Restaurer le lien élève-moniteur

Florent et Benoit l’ont bien remarqué après un an d’observation sur le terrain, la relation élèves-moniteurs est assez froide. Afin de résoudre ce problème, les deux entrepreneurs ont tenu à ce que le début du cours soit réservé à un temps de présentation de ses méthodes d’apprentissage par le moniteur. Pendant le cours, ce dernier est également chargé de prendre en photo ses élèves. Le soir, ceux-ci peuvent alors retrouver les meilleurs moments de leur journée sur la plateforme. Une fonction qui permet de partager ses expériences avec ses proches. Finalement, le moniteur peut, sur le site, transmettre ses remarques à l’élève sur ses progrès de la journée.

Les Batons est un pure player soutenu par l’incubateur de l’EDHEC et Outdoor Sport Valley et l’École de Ski Internationale (ESI), deuxième syndicat des moniteurs de ski en France avec lequel la startup a un partenariat. Présente dans quatre stations (Avoriaz, Les Deux Alpes, Val d’Isère et Val Thorens), la jeune pousse souhaite pouvoir glisser sur de nouvelles pistes en s’exportant dans de nouvelles stations. Cette année, Florent Palach et Benoit Loudes souhaitent réaliser une levée de fonds de 200 à 300 000 euros au cours du printemps afin d’améliorer leurs services.