Maddyness

Mieux comprendre le coût d’une application mobile

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Mieux comprendre le coût d’une application mobile

Crédits: StellrWeb
Pepper Pepper Pepper
6938 - on fire  |  
Comments
Par Thomas Lemaitre - 21 janvier 2020 / 12H00

Développer une application mobile, c'est aussi anticiper les nombreux coûts qui y sont liés. Voici quelques points à bien avoir en tête pour mieux en évaluer le prix.

Le smartphone est devenu un outil incontournable à l’échelle mondiale. Avez-vous déjà songé à créer une application mobile ? Comment faire ? Avec qui ? Et surtout, combien cela va-t-il vous coûter ? Voici quelques pistes pour comprendre pourquoi on peut avoir des applications chiffrées à 1 000 euros et d’autres à plus de 100 000 euros.

Les fonctionnalités

Elles représentent en quelque sorte le coeur d’une application mobile. Le coût d’une application mobile peut varier du tout au tout avec l’ajout ou la suppression d’une fonctionnalité. Si vous souhaitez mettre au point une application de haut niveau faite sur-mesure, avec des fonctionnalités spécifiques, cela demandera une plus grande mobilisation en termes de temps et d’investissement sur le projet.

À l’inverse, si vous souhaitez avoir une application avec des fonctionnalités basiques, le temps consacré au projet sera moindre et donc le coût suivra ce sens.

Exemple de fonctionnalités récurrentes :

Après avoir défini sous quelle·s plateforme·s et quel·s format·s vous souhaitez développer votre application, vient ensuite la question des fonctionnalités à intégrer, avez-vous besoin :

D’une phase d’inscription

  • E-mail
  • Facebook/Twitter
  • Google
  • SMS

D’importer et d’exporter des photos et/ou vidéos

D’un système de chat :

  • Texte
  • Photos
  • Vidéos

D’un système de paiement

  • Paypal
  • Google wallet
  • Apple pay

D’un interfaçage objets connectés

D’une gestion des notifications

  • E-mail : notification reçu lors de l’inscription, lors de l’oublie de mot de passe, dans le cadre d’une connexion sur un nouvel appareil
  • SMS : message de confirmation de connection, authentification pour une confirmation d’achat
    Notification push : message qui apparaît lorsque vous n’utilisez pas l’application, elle peut informer d’une mise à jour, que vous avez des articles dans votre panier,

D’une fonction de recherche / filtre

Que l’application fonctionne hors ligne

L’interface utilisateur et l’app design

Ces deux éléments représentent le corps d’une application, son apparence. Une parfaite harmonisation de ces deux éléments est un facteur différenciant. Pour faire simple, l’interface utilisateur (UI) représente l’identité visuelle et l’app design (UX) constitue la structure, l’emplacement des éléments.

L’interface utilisateur regroupe :

L’aspect visuel

  • Les couleurs
  • Le designer graphique
  • La disposition
  • La typographie

L’app design regroupe :

  • Le design d’interaction
  • Le wireframes & prototypes
  • L’architecte de l’information
  • La recherche d’utilisateurs
  • Les scénarios

Personnalisez votre application pour véhiculer votre image en ajoutant un soupçon de créativité. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, dès le premier regard, dès la première utilisation, l’utilisateur doit avoir le coup de foudre !

Le développement API / back office

Une API (Application Programming Interface) permet aux applications, de recevoir et d’envoyer des données vers un serveur. Par exemple, une application d’information sur la météo a besoin d’un système de géolocalisation pour donner des informations précises à son utilisateur en temps et en heure. Pour ce faire, l’application va se connecter à internet via une API et internet va toujours via une API chercher ses données sur un serveur et transmettre l’information à l’application.

Le back-office est un site permettant aux utilisateurs ayant les accès requis d’administrer et de visualiser le contenu de leur application. Pour le développement d’une application e-commerce par exemple, le back-office va servir à personnaliser ses catégories de produits, ses fiches produits, mais aussi avoir l’oeil sur la gestion des stocks, les ventes, les avis produits, etc… Simple, non ?

L’API et le back office représentent le cerveau d’une application.

Le choix de l’équipe

Le choix de l’équipe que vous mobilisez va évidemment jouer sur le note globale. Vous pouvez opter pour trois possibilités : les freelances, les agences, les agences offshore. Gardez à l’esprit que vous aurez besoin de cinq compétences cruciales pour le développement de votre application :

  • Chef de projet
  • Designer UI/UX
  • Développeur IOS
  • Développeur Android
  • Développeur web

Les coûts supplémentaires

Des frais complémentaires et indispensables s’ajoutent à la liste. On y trouve le coût :

  • De l’hébergement de serveur
  • De la maintenance
  • Des comptes développeur
  • Des services de notif push

Le rapprochement avec l’anatomie humaine illustre vraiment bien l’utilité des points importants ! Vous l’aurez compris, le coût d’une application mobile dépend de beaucoup de facteurs et plus vous ajoutez de particularités, plus cela demandera du temps et donc plus d’investissement.

Par

Thomas Lemaitre

21 janvier 2020 / 12H00
mis à jour le 21 janvier 2020
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge