Portfolio#Transport
11 février 2020

Shippeo lève 20 millions d’euros et recrute 150 nouveaux talents

Pour aider les entreprises à suivre leur flotte de livraison, Shippeo a développé un outil de suivi et de conversion des datas en horaires de livraison. Depuis son lancement en 2014, son succès est au rendez-vous et se poursuit avec une nouvelle levée de fonds de 20 millions d'euros pour s’imposer en Europe.

Les entreprises de transport et de livraison possèdent des millions de données grâce aux trackers incorporés sur leur flotte de camions, sans pour autant savoir les utiliser. Shippeo leur propose un outil pour fluidifier cette gestion.

La solution agrège les données des puces de n’importe quel fabricant. Mais une fois ces « données brutes récoltées, principalement des points GPS, il faut réussir à estimer l’horaire d’arrivée » souligne Lucien Besse, cofondateur de l’entreprise, dans une interview à BFM Business. Ce suivi en temps réel, qui confère à Shippeo les airs d’un Waze B2B, permet aux transporteurs de suivre à la trace leurs véhicules. « Leroy Merlin, qui fait partie de nos grands clients, est passé de 70% à 98% de camions qui arrivent désormais à l’heure » poursuit l’entrepreneur. L’enjeu est de taille également pour les magasins qui mobilisent parfois inutilement des salariés pendant plusieurs heures alors que les transporteurs accusent du retard.

Poursuivre son déploiement en Europe

Lancée en 2014, l’entreprise avait déjà levé 12 millions d’euros, répartis en deux tours de table de 2 et 10 millions en 2016 et 2017. L’an dernier, elle a connu « une croissance de 300% », en partie portée par son ouverture à de « nouveaux marchés comme l’Allemagne, l’Europe du nord ou encore l’Italie » poursuit Lucien Besse.

Avec cette nouvelle levée de 20 millions d’euros, bouclée auprès de Bpifrance, Partech Ventures, ETF Partners et NBT Capital (ex-nokia partner), Shippeo prévoit de renforcer sa position sur le marché européen en multipliant par cinq sa base clients « tout en maintenant une très grande satisfaction client », précise l’entreprise, qui revendique à ce jour plus de 50 grands clients, parmi lesquels Schneider Electric, Carrefour, Eckes-Granini ou encore Leroy Merlin, dans 40 pays.

Son équipe, aujourd’hui composée de 80 personnes réparties dans sept bureaux, verra également arriver 150 nouvelles recrues (notamment des data-scientists, commerciaux, et développeurs) qui permettront notamment à la jeune pousse de tripler ses investissements en R&D dans l’IA et l’automatisation « pour atteindre une excellence opérationnelle et une visibilité client accrue », explique Shippeo, dans un communiqué.