Portfolio#medtech
13 mars 2020

L’AP-HP lance une appli pour télé-surveiller les patients touchés par le coronavirus

Covidom permet aux médecins de suivre l'évolution de la maladie chez les personnes potentiellement infectées par le coronavirus dont l'état ne présente pas de danger immédiat.

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) va utiliser « largement » une application de « télésuivi à domicile » pour les patients « porteurs ou suspectés » d’infection par le coronavirus, mais « qui ne nécessitent pas d’hospitalisation« . Baptisée Covidom, cette appli pour smartphone est destinée aux patients « sans signe de gravité« , son utilisation venant « en complément de mesures de confinement« , indique l’AP-HP dans un communiqué.

Si elle est « disponible gratuitement sur l’AppStore et Google Play« , l’inscription est réalisée par le médecin, qui renseigne notamment « les données médicales utiles« . Le patient doit ensuite répondre « une ou plusieurs fois par jour » à un « questionnaire simple« , l’appli devant « générer des alertes« , notamment « en cas de forte fièvre ou de gêne respiratoire importante« . Les soignants peuvent immédiatement le contacter « pour éventuellement adapter le suivi et la prise en charge« . « Opérationnelle » depuis lundi, Covidom a été d’abord « déployée dans les hôpitaux Bichat et Pitié-Salpêtrière« , établissements de référence pour le Covid-19.

Cette appli, développée avec l’éditeur de logiciels lyonnais Nouveal e-santé, va désormais « être utilisée plus largement, dans un premier temps au sein de l’AP-HP« . « Un centre de télésurveillance médicale (a été) mis en place » jeudi « pour suivre les alertes de l’ensemble des patients inclus« , ajoute l’institution.

Maddyness avec AFP