Maddyness

2 millions d’euros levés cette semaine : les investissements restent confinés

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

2 millions d’euros levés cette semaine : les investissements restent confinés

Pepper Pepper Pepper
3341 - piping hot  |  
Comments
Par Anne Taffin - 20 mars 2020 / 15H00 - mis à jour le 20 mars 2020

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, une seule opération a été enregistrée pour deux millions d’euros.

Le coronavirus a mis l’économie à l’arrêt et les investissements avec. Si depuis le début de l’année, les levées de fonds avaient déjà connu un certain ralentissement, l’essoufflement est arrivé à son apogée cette semaine. Le confinement et la fermeture obligatoire de certaines entreprises a jeté un vent glacial sur les économies française, européenne et mondiale. En moins d’une semaine, 21 000 entreprises ont déjà fait une demande de chômage partiel selon la Ministre Muriel Pénicaud.

Résultat, une seule startup a  annoncé une levée de fonds cette semaine, Wellium, via son outil de télémedecine Leah, pour un montant de 2 millions d’euros.

La startup clermontoise, fondée en 2016, a développé deux outils de téléconsultation, Feelae et Leah, pour optimiser le parcours de soin. La MACSF, premier assureur des professionnels de santé et le fonds Advent France Biotechnology ont décidé de l’aider à financer le développement de Leah, en y investissant deux millions d’euros. 

Côté britannique, la chute est moins violente avec neuf levées pour un total de 30,05 millions de livres (soit 33 millions d’euros). 

Le gouvernement sort son chéquier pour éviter la banqueroute

Pour faire face à la situation inédite de confinement et de fermeture imposée à la majorité des entreprises, le gouvernement a décidé de leur apporter un soutien financier. Après l’annonce d’une aide de 10 à 30 milliards d’euros, c’est finalement une enveloppe de 45 milliards d’euros qui a été mise sur la table. Ce montant servira à financer les mesures de chômage partiel, de report de charges fiscales et sociales mises en place.

Un fonds solidaire d’un milliard d’euros a également été débloqué pour venir en aide aux petites entreprises, aux indépendants et aux micro-entrepreneurs qui afficheront une perte de plus de 70% entre mars 2019 et mars 2020.

A lire aussi

Une prime mensuelle de 1500 euros est également prévue pour les indépendants durement touchés. Une seconde mobilisation, de 300 milliards d’euros, a également été évoquée pour garantir et assurer les prêts bancaires des entreprises.

Pour faire face aux problèmes de trésorerie et limiter les faillites, la banque publique d’investissement (Bpifrance) distillera des liquidités sous forme de prêts :

  • les prêts Atout de 5 à 30 millions d’euros seront proposés aux PME, ETI, TPE et startups d’au moins un an d’existence. 
  • les prêts Rebonds, de 10 à 300 000 euros, seront gérés par Bpifrance en accord avec les régions.  

Le président de la République a également annoncé une augmentation du budget de l’Agence nationale de la recherche de 5 milliards d’euros suite à la crise du Covid-19. De son côté, la Commission européenne a mis 164 milliards d’euros sur la table pour financer des projets pouvant aider à gérer la crise tandis que le ministère français des Armées français a lancé un appel à projets de 10 millions d’euros pour proposer des « solutions innovantes »   qui pourraient être « directement mobilisables »  dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. 

Malgré la morosité des marchés, quelques actualités financières ont tout de même ponctué cette semaine. 

A lire aussi

Rachats et partenariats prouvent que l’économie tourne encore

La société de conseils et de financement de la transformation énergétique des entreprises, Eqinov, rachète Winergia pour compléter ses services. Cette dernière travaille sur la stratégie énergétique, le déploiement et la validation des performances des sociétés. En associant leurs forces, Eqinov souhaite apporter à ses clients une offre à 360° pour gérer leurs besoins énergétiques. La nouvelle entité comptabilisera 70 salariés répartis sur 5 sites. 

Le tribunal de commerce de Fort-de-France a validé le 16 mars dernier l’offre de rachat du journal France-Antilles effectué par la société NJJ, holding de Xavier Niel. 126 des 235 salariés devraient retrouver leur emploi. Le titre, qui se trouve être le seul quotidien de la Martinique, la Guyane et de la Guadeloupe, avait disparu des kiosques fin janvier. La reprise de sa parution était initialement prévue pour le mois d’avril mais la situation de crise sanitaire du pays pourrait bien retarder ce projet. 

Francofil, fabricant de filament en amidon de maïs destinés à l’impression 3D, vient de signer un partenariat avec Veolia Propreté. La startup, lancée il y a trois ans en Seine-et-Marne, utilise des déchets récupérés chez Naturplast pour colorer ses produits. En s’associant à une startup, Veolia cherche à donner une seconde vie à aux déchets plastiques. 

L’assureur spécialisé dans les risques aériens la Réunion Aérienne, s’associe à Meetrisk, une agence de prédiction des risques créée en 2018. L’algorithme développé par la jeune pousse permettra à l’assureur d’affiner la qualité des analyses, des sélections et des contrôles des risques. Les équipes de la Réunion Aérienne bénéficieront ainsi de données plus complètes pour élaborer leurs offres. 

En février 2019, Docavenue (groupe Cegedim) annonçait l’acquisition de la plateforme concurrente de prise de rendez-vous médicaux, RDV médicaux. Un an plus tard, les deux entités fusionnent et deviennent Maiia, pour lancer une nouvelle plateforme de services dédiée à la télémédecine. Elle s’adressera aux patients et à l’ensemble des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, EHPAD) pour faciliter les interactions et le suivi médical de la prise de rendez-vous à la consultation. 

Coinhouse est la première plateforme de vente de cryptomonnaie à obtenir l’enregistrement comme prestataire de services sur actifs numériques de la part de l’autorité des marchés financiers (AMF). Le projet de loi PACTE, adopté en mai 2019, a instauré cette obligation d’enregistrement pour vendre des crypto-euros et conserver des actifs numériques. Cette reconnaissance est le fruit de deux ans de négociations pour la plateforme lancée en 2014. 

Natixis Investment Managers s’associe à trois acteurs financiers, Clearstream, Credit Suisse Asset Management et la Bourse de Luxembourg pour lancer FundsDLT. Cette plateforme dédiée aux fonds d’investissement s’appuiera sur les technologies de “registre distribué”  (distributed ledgertechnology, DLT) et blockchain pour garantir la confidentialité des données. 

Par

Anne Taffin

20 mars 2020 / 15H00
mis à jour le 20 mars 2020
Articles les plus lus du moment

Retrouvez toutes les mesures d'aide annoncées pour les startups

Business
Par Geraldine Russell - 09H30mercredi 25 mars 2020
Next

Comment bénéficier des prêts d'urgence garantis par l'État ?

Finance
Par Geraldine Russell - 11H23vendredi 27 mars 2020
Next

Activité partielle : comment l'annoncer à vos salarié·e·s ?

Business
Par Amandine Braillard - 08H30mardi 07 avril 2020
Next

Covid-19 : 5 conseils pour éviter un contentieux prud’homal

Business
Par Camille Smadja - 08H00vendredi 03 avril 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge