360Learning forme celles et ceux qui sont en première ligne contre le Covid-19

Face à la crise du Covid-19, toutes les forces vives sont appelées à se mobiliser. Pour les aider à s’adapter à l’univers médical, 360Learning s’est associé à IBM et Agfa pour lancer une formation en un temps record.

La crise du coronavirus oblige les entreprises à faire face à de nombreux défis. Certaines doivent apprendre à travailler à distance avec leurs salarié·e·s, d’autres revoir entièrement leur modèle en un temps record. Consciente de ces chamboulements et des éventuels dommages économiques engendrés par la crise du Covid-19, 360Learning, entreprise spécialisée dans la formation collaborative à distance, a décidé d’accompagner ses clients dans la crise. ll y a 15 jours, elle lançait son Circuit Breaker Agreement, une sorte de programme d’accompagnement de gestion de crise destiné aux sociétés d’intérêt général, à celles en difficulté de trésorerie et à celles rencontrant un besoin opérationnel urgent.

Les tous premiers cours que nous avons proposés sur le télétravail et l’hygiène ont été utilisés par plus d’une centaine de nos clients” , indique Liam Boogar-Azoulay, director of brand marketing de la plateforme.  En cette période d’incertitude où l’adaptation est essentielle, les besoins de formation sont évidents.  Depuis le début du confinement, 360Learning a enregistré une hausse de 400% des inscriptions à son offre d’essai gratuite. “Les entreprises profitent de cette période pour se former et revoir leur plan de bataille” , ajoute ce dernier. Les créations de cours ont doublé et les interactions entre collègues ont augmenté de plus d’un tiers. Les salariés sont impliqués et se soutiennent pour faire face à la crise. Mais 360Learning a su également s’adapter très rapidement et apporter une solution de formation clé en main à l’AP-HP. 

Aider l’AP-HP à faire face à la crise

Deux jours après le lancement de leur offre d’accompagnement, 360Learning a été contacté par l’AP-HP via Agfa, déjà client chez eux. L’assistance publique des hôpitaux de Paris souhaitait déployer le plus rapidement possible une formation à ORBIS, un logiciel utilisé pour l’accueil et le suivi des patients atteints du Covid-19. Le délai était très court et l’enjeu de taille : plusieurs milliers de personnes devaient et doivent encore y être formées. En deux jours, un accord fut passé entre les deux acteurs et les équipes ont travaillé ensemble sur le contenu. “Agfa travaillait déjà avec AP-HP sur le contenu du programme avant la crise. Le bouchon se situait dans la distribution des cours, nous avons été contactés pour notre rapidité de déploiement” , explique Liam Boogar-Azoulay.

Au final, trois mini-formations rapides à l’outil ORBIS ont été mises en place : la première destinée aux médecins, la seconde aux infirmiers, infirmières et aux aides-soignant·e·s et la dernière au grand public. “Les soignants pourront ainsi consacrer plus de temps à leurs patients et pourront revoir les process sur leur smartphone en cas de besoin” , conclut Liam Boogar-Azoulay. En moins de sept jours, l’offre a pu être mise à disposition sur une landing page et en trois jours à peine, plus de “600 personnes se sont inscrites, 50% de personnel médical et 50% de retraités et d’étudiants” , souligne Liam Boogar-Azoulay. L’objectif final est de former 10 000 personnes environ.