Maddyness

Toujours plus nombreuses, les startups de la cybersécurité peinent à croître

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Toujours plus nombreuses, les startups de la cybersécurité peinent à croître

Pepper Pepper Pepper
4333 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 02 juillet 2020 / 17H47

L'écosystème des startups de la cybersécurité s'étoffe d'année en année mais reste encore très fragmenté. La faute à une consolidation qui tarde à se faire.

La cybersécurité continue de faire rêver les entrepreneurs. Le panorama annuel du secteur, publié par Wavestone et auquel s’est cette année associé Bpifrance, recense en 2020 plus de 150 startups françaises et douze scaleups. Soit un nombre en hausse de 19% par rapport à l’édition de l’an dernier. Avec 1462 équivalents temps plein, le secteur est loin d’être un poids lourd de l’économie mais se développe rapidement. Parmi les verticales les plus prisées, on retrouve l’authentification – qui englobe aussi le KYC et les solutions anti-fraudes – mais aussi la sécurisation des données, qui comptent chacune une trentaine de startups. Sans surprise, les solutions liées au respect de la vie privée sont elles aussi en plein essor.

Un signe positif pour le secteur ? À n’en point douter. Les dernières levées de fonds annoncées (Cybelangel, 33 millions d’euros, en février ; ou Ubble, 10 millions d’euros, en juin) laissent penser que les investisseurs voient dans le secteur un énorme potentiel de croissance. Et en effet : Wavestone souligne que 107 startups du panorama ont moins de 10 collaborateurs et restent donc, pour l’instant, des structures très restreintes. Difficile d’imaginer que toutes deviendront des licornes, le secteur passera donc sûrement par une forme de consolidation pour se structurer.

En revanche, la crise n’a pas entamé la détermination de ces acteurs. 45% des startups restent confiantes quant à leur avenir. Rien d’étonnant puisque 77% d’entre elles n’ont perdu aucun client durant la période, pourtant peu amène avec les jeunes entreprises. Et 83% en ont même profité pour renforcer leur recherche et développement, preuve que le secteur sait se montrer résilient face aux difficultés.

Par

Geraldine Russell

02 juillet 2020 / 17H47
mis à jour le 02 juillet 2020
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge