Maddyness

Beblue démocratise l’accès aux marques responsables

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Beblue démocratise l’accès aux marques responsables

Pepper Pepper Pepper
2205 - trending  |  
Comments
Par Anne Taffin - 22 septembre 2020 / 11H00

Les Français·e·s sont devenu·e·s un peu plus regardants sur la composition et la fabrication des produits. Pour faciliter l'accès aux marques dites responsables, Stéphanie Renaudin et Maxime Coudert ont lancé BeBlue, une plateforme de ventes privées destinées aux produits cherchant à limiter leur impact sur la planète

Veepee (ex Vente privée), Brico privé, Showroomprivé, Beaute privée… Les sites permettant aux grandes marques de liquider leurs invendus à bas coût ont su trouver leur public en ligne. Et ce n’est pas fini. Un nouveau venu, BeBlue, vient de rejoindre cet écosystème. Lancée en 2019 par Stéphanie Renaudin, responsable éthique et conformité dans l’industrie, et Maxime Coudert, ancien entrepreneur et business developper, la startup ambitionne de démocratiser l’accès à des marques socialement et écologiquement responsables.

Sélectionner des marques qui s’engagent

BeBlue sélectionne avec soin les entreprises présentes sur son site, à travers un comité d’éthique composé de bénévoles indépendants tels que des spécialistes RSE ou des ingénieurs agronomes. Celui-ci reste néanmoins présidé par Stéphanie Renaudin. Ensemble, ces experts passent au crible les candidatures reçues en évaluant les démarches sociales et environnementales de chaque startup. Le cycle de vie du produit, sa composition, la santé du consommateur, le mode de gouvernance ou encore les conditions de travail des salarié·e·s sont ainsi analysés.

Chaque entrepreneur·euse doit ainsi faire preuve de transparence en fournissant ses normes de production, le cycle de vie de ses produits ou encore leur identité éco-responsable. De grandes marques comme Gerblé, Garmin, Lafuma mais aussi des startups comme Ocni, TooFruit ou Terra Ipsum ont déjà accepté de jouer le jeu.

Une meilleure vision du produit et une accessibilité renforcée

Au final, l’entreprise reçoit quatre notes. Les trois premières évaluent le respect de l’environnement, l’éthique ainsi que l’incidence sur la santé du consommateur. La dernière est une moyenne globale de tous ces éléments. Ce score final est décisif pour être accepté sur la plateforme mais il est aussi partagé avec les clients. De cette manière, BeBlue tente d’apporter davantage d’informations aux consommateurs. Ces derniers peuvent également donner leur avis.

L’autre avantage pour les client·e·s de la plateforme est sans nul doute la baisse des prix proposée par BeBlue, qui peut aller jusqu’à 50%. Cet avantage offre l’opportunité de découvrir des marques bio, souvent plus chères que leurs équivalents classiques. Vous pourrez ainsi tester des produits liés aux univers de la gastronomie, du bricolage, de l’hygiène ou encore des enfants.

Par

Anne Taffin

22 septembre 2020 / 11H00
mis à jour le 21 septembre 2020
Articles les plus lus du moment

12 startups qui s'engagent contre le gaspillage alimentaire

Technologies
Par Maëlle Lafond - 09H00vendredi 16 octobre 2020
Next

Comment bien pitcher sa startup

Business
Par Anne Taffin - 17H00jeudi 08 octobre 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge