Actus#EnBref
19 novembre 2020
Sigfox

En bref, les actus de Sigfox, de l’Insee et du Sénat

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Sigfox, l’Insee et le Sénat.

Sigfox signe deux partenariats en Autriche et en Australie

Sigfox, expert des réseaux bas débit et basse consommation, a signé deux partenariats, avec la poste autrichienne et l’entreprise australienne Konvoy, qui fournit des solutions de location de fûts en Australie et en Nouvelle-Zélande. La startup française, qui a conçu et déployé dans 72 pays un réseau de télécommunication pour les objets connectés, n’a pas communiqué le montant de ces contrats. L’entreprise entend à l’avenir développer les services associés à destination des utilisateurs de son réseau, afin de moins dépendre de la seule vente d’antennes. Elle va ainsi permettre à ses clients de suivre respectivement le déplacement de chariots roulants et de fûts de bière. Pour rappel, son réseau est utilisé par 17 millions d’objets connectés dans le monde. À noter que la société a acté fin septembre le départ de 47 salariés, dont 25 volontaires, sur un effectif d’environ 400 personnes.

Les créations d’entreprise ont ralenti en octobre

Le rythme des créations d’entreprises a ralenti au mois d’octobre avec une légère hausse de 0,4 % sur un mois, après une augmentation de 2,2 % en septembre, selon l’Insee. Les hausses les plus fortes ont concerné les activités immobilières, financières et d’assurance, ainsi que l’hébergement et la restauration. Dans cette dernière catégorie, il s’agit surtout de créations d’entreprises individuelles dans le secteur de la restauration rapide. Au total, 83 918 entreprises ont ainsi été créées en octobre, dont 74,3 % d’entreprises individuelles et 25,7 % de sociétés. Sur le dernier trimestre, le nombre total d’entreprises créées est 19,9 % plus élevé que sur la même période en 2019. Il est en hausse de 4,2 % sur l’année écoulée, tiré par les entreprises individuelles alors que les créations de sociétés reculent.

Le Sénat met en ligne des outils pour les TPE

En cette période de crise, la délégation sénatoriale aux entreprises a souhaité permettre aux parlementaires de s’informer quant aux différentes aides et subventions destinées aux très petites entreprises. Une manière de leur permettre d’orienter les chef·fe·s d’entreprise dans leurs territoires. Le Sénat relève que ces derniers se disent « perdus dans le maquis des aides et face aux complexités administratives ». Sa délégation aux entreprises cherche ainsi à « jouer son rôle de facilitateur » via la publication d’un référentiel récapitulant les liens et adresses utiles pour trouver les bons contacts, ainsi que plusieurs infographies et notes détaillées détaillant les principales aides et les différentes conditions permettant d’en bénéficier (fonds de solidarité, prêt garanti par l’État (PGE), activité partielle, numérisation des commerces, etc.).