Portfolio#mobilité
Temps de lecture : 03'55''
2 février 2021

Le groupe RATP dévoile les six nouvelles startups lauréates de son programme d’accélération

Le groupe RATP vient de dévoiler le nom des six nouvelles startups qui participeront à la deuxième saison de son accélérateur, Spark. L’ambition du groupe se porte plus que jamais sur l’expérience et la sécurité de ses client·e·s et de ses collaborateurs et collaboratrices.

Le groupe RATP ne ralentit pas la cadence. Malgré une année 2020 qui a freiné dans son élan une partie de l’économie française, le groupe a maintenu l’accompagnement proposé par son accélérateur, Spark, lancé en 2019. “Le groupe RATP n’a cessé d’innover pour faire face à la crise sanitaire qui impacte l’organisation des transports, pousse à l’adoption rapide et massive de modes de mobilité comme le vélo, impose l’aménagement des conditions de travail sur le terrain, les chantiers et les bureaux. Les startups accélérées lors de la première saison, telles que Géovélo et Bulldozair, ont permis d’apporter des réponses concrètes et efficaces, mobilisables de suite pour s’adapter à la situation”, se réjouit Marine Martinez, Startup Program Manager au sein du groupe RATP.  Le rôle essentiel joué par l’innovation dans le secteur de la mobilité n’est plus à démontrer et Spark s’apprête à accueillir sa deuxième promotion, composée de six startups qui mettent l’expérience, la sécurité et la transformation digitale au cœur de leur modèle.  

Une évolution des enjeux     

Avec le lancement de son tout premier accélérateur de startups il y a un peu plus d’un an, le groupe RATP affichait clairement son ambition : penser et inventer la mobilité de demain. Pour ce faire, autant choisir de bons partenaires reconnaît Côme Berbain, Directeur de l’innovation du groupe RATP , “ nous avons la conviction qu’avec les startups, nous pouvons améliorer le service rendu quotidiennement à nos clients, inventer de nouveaux business pour construire la ville de demain et transformer notre façon de travailler. Que ce soit via son accélérateur de startups, son réseau de labs Urbanopolis ou RATP Capital Innovation, sa filiale dédiée à l’investissement et à l’amorçage, le groupe RATP est également le partenaire privilégié des startups. »

Pour sa deuxième saison, Spark a fait évoluer les problématiques auxquelles les startups devaient répondre afin d’apporter des solutions précises aux enjeux actuels. On retrouve ainsi comme enjeux, la digitalisation des métiers et les réseaux de surface de demain – déjà au coeur de la première promo – mais aussi le voyage simplifié, l’attractivité des talents, les nouvelles technologies d’assistance physique et la résilience Covid. 

Les six startups qui se sont différenciées dans ces domaines et seront accompagnées sont : 

  • M-Cador : automatise les tâches d’inspection visuelles fastidieuses ou critiques à l’aide de caméras intelligentes entraînées à repérer des défauts, à compter et mesurer des entités ou encore à détecter des événements.
  • Uppli : développe un moteur de regroupement de voyageurs, nommé Jaamme, qui connecte les usagers réalisant le même voyage pour qu’ils puissent partager un moyen de transport collectif (taxi, bus à la demande, trottinettes multiplaces…). 
  • TeamStories : s’est lancée pour défi d’accélérer l’intégration et de renforcer l’engagement des collaborateurs·rices en présentiel ou à distance grâce à des “stories”, de courtes vidéos dans lesquelles les employés se présentent. 
  • Isybot développe des robots collaboratifs capables de remplacer ou d’assister les opérateurs sur le terrain. Ces “Co-bots” observent l’opérateur réaliser le geste à effectuer, l’enregistrent et le restituent ensuite sans perturber l’agent dans son travail. Ces robots ne nécessitent aucune formation particulière. 
  • Viibe : permet à un expert de visualiser et de diagnostiquer le problème rencontré par un technicien sur le terrain grâce à la communication vidéo et à des fonctionnalités collaboratives (pointeur sur la vidéo, possibilité de capturer des images, de transmettre des documents, de les annoter…)
  • Nano-Désinfection SAS : gère la commercialisation et le déploiement d’un désinfectant permanent qui détruit à 99,9% les virus, les bactéries, les champignons qui entrent en contact avec la surface traitée, et ce, sans usage de produits chimiques. On obtient une désinfection en continu. 

Un accompagnement sur-mesure 

Ces six lauréates vont pouvoir bénéficier d’un accompagnement de six mois, de janvier à juin 2021. “Le programme d’accélération développé est entièrement sur-mesure, pour prendre en compte le niveau de maturité de chaque startup accélérée, et répondre à ses besoins du moment (accompagnement sur l’UX design, le business model ou la levée de fonds par exemple). Nous donnons accès à notre réseau de clients et partenaires et networkons ensemble lors d’événements business comme Vivatech” , souligne Marine Martinez. 

Pour accompagner les startups sélectionnées dans leur développement stratégique, le groupe RATP pourra faciliter l’accès à ses experts métiers et à ceux de son partenaire, le Startup Leadership Program grâce à des crédits de mentoring. Elles pourront également accéder à Urbanopolis, le réseau de lieux d’innovation du géant ferroviaire.

Autre avantage et non des moindres quand on connaît le coût d’une bonne stratégie de communication : les startups seront mises en avant sur le stand RATP pendant Vivatech 2021 et bénéficieront d’une campagne de communication d’une semaine, dans un certain nombre de stations du métro.

Leur développement ne s’arrêtant pas à la sortie de cet accompagnement, elles pourront également profiter d’un an d’adhésion à France Digitale. 

Maddyness, partenaire média de RATP