Portfolio#Accompagnement
Temps de lecture : 03'44''
10 février 2021

5 programmes d’accompagnement nés pendant la crise pour encourager l’inclusion

Si la crise sanitaire marque un coup dur pour les efforts faits en matière de diversité dans la tech, de nouveaux programmes d’accompagnement pour les entrepreneur·euse·s sous représenté·e·s ont vu le jour et tentent de redresser la barre.

Si la crise de Covid-19 a été un combat pour nombre d’entrepreneur·euse·s, tous les acteurs de l’écosystème n’ont pas subi cette épreuve avec la même intensité. 62% des fondateur·rice·s dit·e·s sous-représenté·e·s ont déclaré avoir eu plus de difficultés à trouver des financements cette année – un bond de 31% par rapport à 2019 – contre 54% des fondateurs blancs, selon le rapport 2020 « State of European Tech » publié par le fonds européen Atomico en fin d’année. En matière de diversité des genres, les progrès sont au point mort en 2020 : toutes les équipes masculines ont capté 90,8% des capitaux européens levés. En France, dans la dernière promotion du programme Next 40 / FrenchTech 120, seulement 9 femmes ont fondé ou co-fondé une des 120 entreprises labellisées « pépites » par Bercy.

Alors comment encourager les fondateur·rice·s de startups à persévérer et leur donner une meilleure visibilité dans l’écosystème tech ? Certains acteurs ont décidé de s’engager pour accompagner ces projets et encourager l’inclusion et la diversité dans le secteur. Maddyness en a sélectionné cinq récemment lancés.

AirStarter mise sur la réussite entrepreneuriale dans les quartiers populaires 

Initié par l’association Time2Start, ce tremplin vise à aider les entrepreneur·euse·s des banlieues à concrétiser leur projet. L’idée est de les aider à diagnostiquer leurs besoins concrets, pour ensuite créer un suivi personnalisé et un mentorat via un coach digital. La personne choisie peut aussi faire appel à une série d’experts sur différents sujets (expert-comptable ou juridique, communiquant, coach business et développement personnel etc.). Enfin, un planning de formations permet aux futurs entrepreneurs de structurer leur projet et de faire émerger des pépites tout droit sorties des quartiers populaires. Hawa Dramé, sa fondatrice, diplômée de l’ESCP Europe, ambitionne de déployer le programme dans toute l’Ile-de-France en partenariat avec des acteurs locaux. 

SUNS, le programme Social Builder pour les entrepreneuses 

L’entreprise Social Builder, experte de la formation des femmes dans le numérique, a lancé SUNS, un nouveau programme gratuit pour soutenir les entrepreneuses touchées par les effets économiques néfastes de la crise sanitaire. L’objectif est de leur faire gagner en compétences numériques, devenues encore plus indispensables dans le contexte actuel, et de les intégrer au mieux dans l’écosystème grâce à la mise en place d’une communauté unie. Depuis le 1er février, une première promotion de 40 femmes, entre 24 et 61 ans, s’est lancé pour trois mois d’accompagnement afin de construire leur projet entrepreneurial, définir leur business model, ainsi que booster leurs compétences et leur réseau. Le programme espère pouvoir accueillir 240 femmes sur l’année 2021.

La ligne droite, le coup de pouce de Mercedes aux femmes 

« She’s Mercedes », plateforme créée par la marque à l’étoile pour connecter les femmes qui veulent bouger les lignes, vient de lancer « La ligne droite », son nouveau programme de mentoring pour encourager les femmes entrepreneuses. Mercedes-Benz promet de permettre aux personnes sélectionnés de développer un riche réseau, de contribuer à rendre visible leur projet et de bénéficier de conseils réguliers et d’un suivi des mentores. Pour inaugurer le programme, trois duos de mentores et mentorées ont été présentées : Pauline Lagneau, fondatrice de la marque de joaillerie Gemmyo accompagne Charlotte de Laitre et Claire Chappet, cofondatrices de la startup Be My Nest ; Cordelia Flourens, à l’initiative de « Elles font Youtube » suit les projets de Fanny Saulay et Olivia de Fayet, à la tête de Wilo & Grove, une galerie 2.0; et, enfin, la cofondatrice de Frichti Julia Bijaoui est la mentore de Noélie Balez, créatrice de la jeune pousse Pampa.

« Parcours créateurs » s’engage pour les demandeurs d’emploi qui rêvent d’entreprendre

En association avec le réseau d’incubateurs La Ruche, Pôle Emploi Ile-de-France a lancé, en décembre dernier, « parcours créateurs », la 2ème édition de son programme d’accompagnement. Pour les 200 demandeurs d’emploi accompagnés qui veulent lancer leur activité, l’objectif est de suivre pendant six mois la structuration de leurs projets et de faire émerger de nouvelles initiatives au sein des territoires prioritaires. Au passage, l’ambition de cet accompagnement est de permettre à ces personnes d’acquérir de nouveaux atouts à faire valoir sur le marché du travail, de renforcer leur confiance en eux et de redynamiser des profils éloignés de l’emploi.

The Colors, un programme pour valoriser les produits créés par des personnes afrodescendantes 

Pensée par l’entrepreneuse Haweya Mohamed, la plateforme The Colors se donne pour mission de valoriser le marché des cosmétiques et de la mode pour les entrepreneur·euse·s d’origine africaine. Les deux programmes d’accompagnement, « la fabrique » dédiée aux produits de beauté et « l’atelier » à la mode, encouragent la visibilité des jeunes pousses du secteur, qui manquent de diversité. L’ambition est de soutenir le développement de marques créées par des entrepreneur·euse·s afrodescendant·e·s, qui souffrent souvent d’un manque de financements, « alors que les opportunités de marché sont énormes à travers la diaspora africaine » , affirme sa fondatrice.