Décryptage#MaddyMoney
Temps de lecture : 02'16''
19 mars 2021
Josh Berendes

176 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s'écouler. 18 opérations ont permis aux startups françaises de lever 176,5 millions d'euros.

Montant
176,47M€
Nombre d’opérations
18
TOUS LES VENDREDIS, L'ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense l’ensemble des opérations annoncées par les startups dont le siège social se trouve en France. Si tous les secteurs d’activité sont éligibles, seules les entreprises âgées de dix ans ou moins apparaissent ci-dessous.

Autres actualités financières

Meltawater rachète Linkfluence. Le spécialiste de la veille média met la main pour 50 millions d’euros sur l’activité complémentaire de la startup, dont les produits SaaS permettent aux marques d’identifier leur communauté d’acheteur·euse·s en ligne et de comprendre les besoins des consommateur·rice·s. Objectif : renforcer le service aux entreprises, qui bénéficieront d’aperçus pour prendre des décisions suite à une structuration des données par des algorithmes de traitement automatique du langage naturel ou d’analyse d’image par ordinateur.

Rexel acquiert Freshmile. L’expert de la distribution professionnelle multicanale de produits et services pour le monde de l’énergie met la main sur l’activité de l’opérateur indépendant de bornes de recharge pour véhicules électriques, créé en 2016 et à l’origine d’un logiciel de supervision. Dans le même temps, Rexel a fait l’acquisition de Trace Software International, une société d’édition de logiciels fondée en 1990 et spécialisée dans la conception électrique et le calcul pour les constructions du secteur tertiaire. Son ambition, à travers ces deux opérations : compléter la gamme actuelle de logiciels de solutions avec une proposition pour le marché tertiaire et offrir une gamme complète de services aux utilisateur·rice·s finaux·ales, de la surveillance de la base installée à la maintenance à distance.

Merim Groupe rachète Payintech. Le spécialiste de la transformation numérique de l’expérience d’achat dans la restauration rapide et à thème s’offre – pour un montant non communiqué – l’activité de la FinTech, fondée en 2013 et à l’origine d’une solution de paiement « cashless » – qui vise à faciliter les transactions et les flux d’argent et qui est tout particulièrement utilisée dans les campings, parcs d’attractions, stades et festivals. La startup équipe 500 sites un peu partout dans le monde, dans les secteurs du divertissement et du tourisme. L’acquéreur entend ainsi proposer, au travers de cette opération, un parcours utilisateur complet, « de la commande au paiement » , et diversifier son activité.

Omnes et Patriarcat créent Hummingbird. La société de capital-investissement s’allie au groupe immobilier pour mettre en place ce nouveau véhicule spécialisé, dont l’objectif affiché est de « développer des projets répondant aux enjeux de l’immobilier en matière de performance environnementale, de mutation des habitudes de travail et de bien-être des salariés ». Hummingbird, qui pourra aussi bien construire que repositionner des actifs sur leur marché, a déjà réalisé deux opérations dans la région lyonnaise. Le véhicule constitue le dixième investissement du fonds CEP, doté de 120 millions d’euros et dédié au financement de projets de construction ou rénovation de bâtiments à haute performance énergétique et environnementale dans les principales métropoles.