Portfolio#fashiontech
Temps de lecture : 01'48''
2 avril 2021

Supergreen lance des baskets vegan, sans plastique et compostables

Spécialisée dans les baskets éco-responsables, la startup Supergreen s'apprête à lancer les précommandes de son nouveau modèle, Bzzz : un modèle zéro plastique, zéro déchet et vegan.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Supergreen lance des baskets vegan, sans plastique et compostables
00:00 - 00:00
00:00

La mode éthique bat son plein : vêtements recyclés, lunettes fabriquées à partir de plastiques repêchés dans les océans et baskets vegan se multiplient sur la toile. Supergreen fait partie de cette « nouvelle génération » de startups dont l’ambition est de limiter l’impact de l’industrie de la mode sur la planète. Après deux paires de baskets fabriquées à partir de fibres de maïs, Carole Beauverger et Lionel Le Floch, co-fondateurs de la marque parisienne née en 2018, s’apprêtent à commercialiser un modèle entièrement compostable : les baskets Bzzz.

Des ressources réfléchies

Le nom de ce nouveau modèle ne fait pas référence au bourdonnement des abeilles mais plutôt aux trois principales caractéristiques de la basket en toile : zéro plastique, zéro déchet et zéro animaux (sans ressource animale).
Pour éviter la surconsommation d’eau utilisée pour cultiver le coton nécessaire au basket en toile, les deux fondateurs ont préféré une autre matière, le lin. Thermo-respirant et solide, celui-ci permet de conserver une température relativement constante et nécessite surtout quatre fois moins d’eau pour être cultivé. Supergreen a choisi de s’approvisionner en Espagne où la lin est directement tissé par l’entreprise Mipe. Les lacets et les oeillets sont, eux aussi, fabriqués à partir de lin tandis que la semelle intérieure est en liège.

Un produit entièrement biodégradable

La semelle extérieure aussi a fait l’objet d’une réflexion particulière. Habituellement fabriquée en gomme, celle de la Bzzz est composée d’huiles végétales et de matières naturelles, gardées secrètes. Elle répond aux critères de la norme EN13432 qui garantie qu’elle est biodégradable. En fin de vie, les baskets seront ainsi récupérées par Supergreen qui les enverra chez un composteur industriel. Sous quatre mois, la paire de chaussures sera revenue à la terre selon la startup.

Les baskets sont assemblées à Porto, ce qui limitent les émissions de CO2 dues au transport. Cette nouvelle paire de chaussures sera uniquement disponible en précommande afin d’éviter tout gaspillage. Les précommandes s’ouvriront ainsi le 6 avril prochain sur le site de la marque. Disponibles dans six coloris, les Bzzz seront vendues au tarif de 115 euros.

Pour découvrir les Bzzz, c'est ici !
Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Supergreen lance des baskets vegan, sans plastique et compostables
00:00 - 00:00
00:00