Portfolio#MaddyCrowd
Temps de lecture : 01'53''
15 mai 2021
MoHo tiers lieux caen
Crédit : MoHo Caen

MoHo encourage les jeunes qui développent des solutions d’avenir

MoHo, lieu hybride caennais dédié au développement de solutions d'avenir, et le D-Day Innovation Overlord Foundation, fonds de dotation finançant des solutions d’intérêt général, s’associent pour accompagner les jeunes dans le développement de solutions d’avenir. En plus d’un espace dédié au sein du MoHo, les porteurs de projets choisis bénéficieront d’un soutien financier.

Co-fondé par Nicolas Geray et Olivier Cotinat, à l’origine de Schoolab, MoHo ouvrira ses portes en juin 2021. Au sein de cet espace de 7 500 mètres carrés, il entend rassembler des entrepreneurs et entrepreneuses, des étudiants et étudiantes, des équipes de TPE, des PME, des ETI mais aussi des chercheurs et chercheuses, ainsi que divers spécialistes pour qu’ils et elles puissent échanger, réfléchir et collaborer à la création et au développement de solutions d’avenir. Mais comment parler, penser et préparer ce dernier sans engager les jeunes ? C’est ce que souhaitent particulièrement faire le tiers-lieux et le D-Day Innovation Overlord Foundation cette année.

Offrir un lieu et un coup de pouce financier aux idées des jeunes

Arnaud Chaigneau (CMO) et Olivier Cotinat ont décidé de leur faire de la place au sens propre du terme, en leur octroyant 1 000 m2 sur les 7 500 que compte le lieu. L’objectif reste le même que celui qui a donné naissance au lieu : faire émerger, se développer et essaimer des idées visant à instaurer une société plus durable et responsable et portées, cette fois-ci, par des jeunes âgés de 8 à 27 ans. 

Pour leur donner les moyens de réaliser les projets qu’ils imagineront, des ressources sont nécessaires. D’où la campagne lancée par MoHo sur Ulule. L’ambition est double : aider les jeunes à s’approprier cet espace, à l’animer mais aussi soutenir les initiatives associatives des jeunes porteurs de projets. « Ces projets existent déjà, ils ne demandent qu’à éclore »  , insiste le MoHo dans un communiqué. 

Un projet soutenu tous les trois mois

Plusieurs paliers ont été établis. Si la structure réussit à récolter 35 000 euros, elle financera 5 projets à hauteur de 3 500 euros chacun , l’enveloppe de 17 500 euros restante servira à aménager les 1 000m2 carrés proposés aux jeunes. Si le palier de 50 000 euros est atteint, 7 projets seront soutenus et 25 000 seront dédiés à la programmation culturelle et sportive de l’espace.

Pour 100 000 euros, 10 projets seront accompagnés à hauteur de 5 000 euros, tandis qu’avec 150 000 euros, le budget versé à chaque projet passera à 10 000 euros. Dans tous les cas, MoHo prévoit d’ouvrir ses portes à un nouveau projet par trimestre au minimum.

Les jeunes pourront postuler à partir du mois de juin. La communauté MoHo aura alors quelques semaines pour voter, avant une délibération en septembre quand un premier projet sera sélectionné.

Pour soutenir les jeunes entrepreneurs du changement, c'est ici