13 août 2021
13 août 2021
Temps de lecture : 5 minutes
5 min
6985

Didier Deschamps est-il un operating partner comme un autre ?

Devenus populaires ces dernières années, les operating partners ont vu leur rôle renforcé avec la crise. Et, comme le plus célèbre d'entre eux, Didier Deschamps, ils deviennent des atouts essentiels pour l'Équipe de France des entrepreneurs.
Temps de lecture : 5 minutes

Republication d'un article paru en juin 2021

En quelques années, ils sont devenus des maillons essentiels de la chaîne d'accompagnement des entrepreneurs et entrepreneuses : les operating partners, dont le rôle est d’aider au plus près les entrepreneurs dans la gestion de leur entreprise, se sont imposés comme des alliés précieux. Le réseau dédié I&S Adviser leur consacre un livre blanc afin d'éclairer les dirigeants d'entreprise qui n'auraient pas encore eu l'occasion d'être accompagnés de comprendre leur rôle. Euro de football oblige, les auteurs ont illustré leur propos avec le meilleur exemple d'operating partner dans le domaine du sport : Didier Deschamps. "Il serait à l’entrepreneur ce que Didier Deschamps est à Kylian Mbappé. Le sélectionneur et entraîneur de l’équipe de France de football va faire travailler son joueur en s’appuyant sur l’équipe technique, les autres joueurs et les remplaçants" , souligne ainsi le livre blanc.

Une personne d'expérience

Première clé pour identifier un vrai bon operating partner : son expérience. "L’operating partner est un serial entrepreneur, qui peut aussi bien avoir 30, 45 ou 65 ans. Doté d’une vingtaine d’années d’expérience, il a créé et développé une ou plusieurs entreprises, en France et l’étranger" , décrit le livre blanc. C'est son expérience passée d'entrepreneur à succès qui lui garantit une certaine légitimité dans son accompagnement. 23% des dirigeants interrogés par I&S Adviser pointaient d'ailleurs du doigt un manque de confiance dans l'accompagnement qui leur était jusque-là proposé. "L’operating partner apparaît comme un tiers légitime du fait de son passé de chef d’entreprise et de son expérience opérationnelle et pragmatique dans les étapes et sujets clés de développement" , évoque l'entreprise. Les succès comme les échecs de cette personne de confiance constituent un vivier de conseils pour les entrepreneurs et entrepreneuses accompagnés, une forme de miroir dans lequel ils et elles peuvent puiser.

À ce titre, Didier Deschamps remplit le cahier des charges : après 16 ans en tant que joueur professionnel, dont 11 en sélection nationale, et notamment deux titres de champion du monde (1998) et champion d'Europe (2000) en tant que capitaine des Bleus, les joueurs qu'il entraîne savent qu'ils ont à faire à quelqu'un qui comprend leurs questionnements. Pas de risque qu'on le taxe de parachuté : Didier Deschamps a fait ses preuves sur le terrain... mais aussi en-dehors. Avec une coupe de la Ligue et une finale de Ligue des Champions avec Monaco puis deux coupes de la Ligue et un titre de champion de France avec Marseille, l'ancien capitaine des Bleus est arrivé à la tête de la sélection nationale à la force de son travail et avec une légitimité que personne ne peut remettre en cause.

Intervenir à un moment précis de la vie d'une entreprise

Les operating partners ne sont pas des compagnons de route des entrepreneurs et entrepreneuses. Ils interviennent, de plus en plus souvent via un fonds d'investissement mais parfois aussi via un réseau comme peut l'être I&S Adviser, à une étape-clé du développement de l'entreprise. "Le seul objectif de l’operating partner est de faire en sorte que l’entreprise franchisse avec succès des étapes stratégiques de croissance, accélère sa transformation et augmente sa valeur" , souligne le livre blanc. Pivot, développement international, opération de croissance externe ou même exit sont autant de périodes où l'operating partner révèle tout son potentiel. Il permet au dirigeant ou à la dirigeante d'être guidé·e, de se préparer à la fois sur le plan opérationnel que psychologique aux difficultés que ces étapes peuvent engendrer.

De la même manière qu'un operating partner, un entraîneur ne l'est pas à vie : il est l'artisan de la destinée d'une équipe qui perdurera après son passage - même si ses composantes sont modifiées. Didier Deschamps est arrivé après une période trouble : en 2012, le souvenir du désastre du mondial 2010 en Afrique du Sud est encore vivace et l'élimination de l'équipe de France en quarts de finale de l'Euro 2012 sous la houlette de Laurent Blanc n'aura pas permis de remettre tout à fait sur les rails une équipe meurtrie. L'arrivée de Deschamps doit donc consacrer le début d'une nouvelle ère, avec un premier contrat de deux ans renouvelable.

S'engager sur des résultats chiffrés

Un operating partner est un prestataire partenaire de l'entrepreneur ou l'entrepreneuse. À ce titre, il doit s'engager sur des résultats chiffrés. "Il s’engage sur des résultats tangibles et mesurables tels que l’augmentation du chiffre d’affaires ou de la marge brute, le montant d’une levée de fonds, le prix de cession d’une activité" , liste I&S Adviser. Pas de blabla, que des résultats : c'est là-dessus que sa prestation sera évaluée... et c'est aussi ce qui fera sa renommée ! L'operating partner n'est pas un mentor, il est un soutien opérationnel qui doit permettre à l'entreprise d'évoluer grâce au leadership de son ou sa dirigeant·e.

C'est l'une des devises de Didier Deschamps : "un entraîneur n’existe qu’à travers les résultats" . Terminées les analyses laconiques de Raymond Domenech qui voyait toujours "de bonnes choses" même quand il n'y avait rien à sauver d'un match : place à l'efficacité. Si les plus romantiques des amoureux du ballon rond ont pu critiquer le style du sélectionneur, force est de constater que la méthode  fonctionne : avec une place de finaliste du Mondial 2014 et un titre de champion du monde en 2018, il a prouvé que la qualité du travail s'évalue à la lumière de résultats probants. Les bons operating partners savent garder cela en tête pour faire progresser les entreprises qu'ils accompagnent.

Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
FRANCK FIFE / POOL / AFP