Portfolio#Mobilité
Temps de lecture : 05'47''
25 août 2021

13 solutions pour vous mettre au vélotaf en toute sécurité

La folie du vélo bat son plein dans les grandes villes. Mais rouler à deux roues n'est pas sans danger, loin de là. Plusieurs marques proposent des solutions pour faciliter vos déplacements et assurer votre sécurité.

Mise à jour d’un article du 24 août 2020

Rainette veut sécuriser les cyclistes et leurs petits passagers

En vélo ou en scooter, nous sommes beaucoup moins bien protégés qu’en voiture. Il est donc primordial de se rendre visible de tous et toutes. C’est notamment ce que propose la gamme de produits réfléchissants développés par Rainette. La startup commercialise des stickers à coller sur les casques mais aussi des lacets et des réflecteurs pour rayons de vélo. Des imperméables et des tabliers de protection pour enfants sont également disponibles pour protéger les bambins de la pluie.

 

 

Wink Bar, le guidon connecté qui protège ses usagers

La société Velco a développé un guidon connecté qui peut s’intégrer à n’importe quel véhicule à deux roues (vélo, trottinette ou encore scooter). Grâce à sa puce GPS et sa connexion à une application, il permet à la fois de trouver son chemin mais aussi de retrouver son vélo si celui-ci a été volé. Il dispose également de deux petits phares qui signalent votre présence sur la route. Lancé en 2016 pour les particuliers, Velco a décidé de se consacrer au marché B2B depuis juin dernier. La technologie développée pour le guidon Wink Bar est désormais uniquement destiné aux professionnels qui peuvent inclure dans ou sur leur trottinette ou leur vélo une puce GPS capable de géolocaliser un appareil en cas de perte ou de vol.

Galanck, le sac à dos qui vous fait briller

Galanck commercialise des sacs à dos et des tee-shirts réfléchissants afin d’améliorer la visibilité des cyclistes. Les tee-shirts sont vendus au prix de 35 euros mais il faudra compter 149 euros minimum pour obtenir un sac à dos de 13 litres fabriqué en France.

Overade, les casques pliables et clignotants

La startup parisienne Overade a conçu un casque pliable auquel peut être ajouté un clignotant. Télécommandé par un petit boîtier attaché au volant, il permet à la fois de signaler sa présence mais également d’indiquer si l’on souhaite tourner à droite ou à gauche. Comptez 59 euros pour l’éclairage clignotant et 99 euros pour le casque pliant. L’entreprise a également développé une sacoche doublée d’un antivol qui permet de stocker son casque, ses gants ou son portefeuille en toute sécurité pendant son voyage ou à l’arrêt. Pour acquérir cette protection, vous devrez débourser 75 euros.

Road-Light, le triple feu pour cyclistes et motards

Toujours dans la même veine, Road Light a conçu un feu qui s’accroche à la veste des cyclistes et des conducteurs de moto. Tout comme celui d’Overade, il permet de signaler sa présence et d’indiquer la direction prise sans avoir à lâcher les commandes de son bolide. Le système est adapté au brouillard et assure ainsi une visibilité même en cas de mauvais temps. Actuellement en déstockage, la collection de l’an dernier est vendue au prix de 49 euros au lieu de 179 euros initialement.

 

Velobecane se lance dans la géolication des vélos 

Selon le site veloperdu, 400 000 vélos disparaitraient chaque année dans l’Hexagone. De quoi démotiver les plus passionnés. Par assurer une protection supplémentaire à leurs clients, Velobecane propose deux services : l’identification du vélo via une gravure (un procédé obligatoire depuis le 1er janvier) et V-Protect +, une puce GPS auto-alimentée qui permet de géolocaliser le vélo en cas de vol. Les tarifs ne sont pas connus.

Be Mojoo, des casques qui rendent visibles les cyclistes 

La société française Be Mojoo propose un seul et unique produit sur son site : des casques Lumos. Comme leur nom le suggère, ils protègent leurs porteurs et les rendent visibles grâce à des bandes lumineuses installées à l’avant et à l’arrière des casques. Elles sont toutes les deux clignotantes et le feu arrière dispose d’une option stop sous forme de triangle qui indique que le cycliste freine.
Une fois commandés, les casques sont envoyés en 48 heures maximum. Pour acquérir ce casque, comptez autour de 250 euros.

 

 

GeoVelo, l’appli qui trouve l’itinéraire le plus sûr 

Mise au point à Tours, l’application gratuite GeoVelo permet à ses utilisateurs de trouver les itinéraires à vélo les plus rapides ou les plus sûrs en fonction de ce qu’ils souhaitent. Dans tous les cas, les algorithmes vont choisir en priorité un parcours comprenant le maximum de pistes, de bandes cyclables et de rues peu passantes pour apporter une sécurité maximale aux cyclistes. À la fin du parcours, l’application propose même des parkings pour deux roues à proximité. Petit plus : tout comme Waze, GeoVelo permet à ses utilisateurs d’indiquer d’éventuels aménagements urbains encore non spécifiés sur l’application.

Vasimimile, des accessoires fluorescentes pour toute la famille 

L’entreprise grenobloise fabrique en région Auvergne Rhône Alpes des accessoires dédiés à la sécurité des petits et grands cyclistes. Sur son site, on trouve des gilets jaune et orange, des brassards, des tours de cou fluorescents, des autocollants réfléchissants mais aussi des ponchos de pluie et des crêtes irokoï réfléchissantes à mettre sur son casque. Le maître mot de Vasimimile : donner un côté amusant à la sécurité pour encourager les enfants et les adultes à se protéger. Un gilet vous coûtera autour des 40 euros et un sac près de 75 euros.

Helite invente le gilet airbag pour les amateurs de vélo

En vélo, les accidents ne pardonnent pas. Pour protéger au mieux les cyclistes et les vélotaffeurs, Hélite a mis au point le gilet airbag B’Safe. Ce petit concentré de technologie utilise des capteurs intégrés dans le gilet, couplés à un algorithme pour déterminer les mouvements qui relèvent de la conduite normale d’un cycliste de ceux d’une chute. Dès qu’un accident est détecté, l’airbag se gonfle en 80ms. La veste est entièrement autonome. Mais la sécurité a un prix. Ce gilet vous coûtera la coquette somme de 690 euros.

Urban Circus développe une veste à airbag pour les cyclistes

Après avoir développé des vêtements et des accessoires réfléchissants et imperméables, Urban Circus a décidé de passer un nouveau cap pour assurer encore plus de sécurité à ses clients. L’entreprise a, en effet, créé une veste dotée d’un airbag intégré à l’avant et à l’arrière de la veste qui protège les cervicales, le thorax, l’abdomen et le dos. Lorsqu’un accident ou une chute est détecté, celui-ci se gonfle en 0.08 secondes. L’airbag est même réutilisable après une chute à condition de changer le générateur de gaz qui contient du CO2 comprimé une fois que l’airbag sera dégonflé. Comptez 511 euros pour acquérir cette protection jusqu’à fin septembre puis 730 euros ensuite.

Veste airbag urban circus

Kaps, la cape de pluie pour vélo 

Lancée en 2014, la startup Kaps a développé un système de parapluie aérodynamique pour vélo qui permet de protéger le conducteur, son éventuel enfant et son panier de la pluie ou du soleil. Le produit est doté d’arceaux flexibles en fibre de verre et d’une toile imperméable facile à plier et à installer sur le vélo. Le coût de cette technologie : 99 euros tout de même !

Bikifix trouve des réparateurs disponibles rapidement

Aucun cycliste n’est à l’abri d’un problème de dérailleur, de freins ou de pneu crevé. Et en général, ces petits désagréments ne préviennent pas. Pour vous éviter de devoir attendre plus d’une mois pour faire réparer votre vélo, l’application gratuite Bikifix vous aide à trouver rapidement un créneau chez un réparateur professionnel. Cette solution marche aussi pour les trottinettes électriques ainsi que les scooters.