Décryptage#autre
Temps de lecture : 03'12''
1 septembre 2021

Et si l’ERP était la clé pour garantir l’agilité de l’entreprise ?

Source d'économies d’argent et de temps, l’agilité s’impose comme le nouveau "must-have" de l’entreprise de demain. Pour autant, moins d’un chef d’entreprise sur dix (9 %) affirme posséder les compétences agiles nécessaires. Un décalage qui s’explique, en partie, par une infrastructure inadaptée et souvent obsolète. Et si l’ERP était la clé pour garantir l’agilité de l'entreprise ?

Plus de la moitié des managers (56 %) font de l’agilité leur priorité en 2021. Pourquoi ? Parce qu’elle représente le nouveau graal en matière d’expérience client. Les managers agiles seraient ainsi 4,7 fois plus susceptibles de communiquer les données clients en temps réel.

Au-delà de la définition du Manifeste agile, publié en 2001, l’agilité doit être approchée au regard de l’environnement et du contexte dans lesquels elle s’exerce. Un environnement qui, aujourd’hui, s’avère particulièrement incertain. « En quelques mois à peine, un nouvel acteur peut complètement disrupter un marché et certaines entreprises ne pas s’en relever, précise Brice Avat, Go to Market Manager Entreprises de Cegid. Voilà ce qu’est l’agilité en 2021 : c’est la capacité à réagir et à s’adapter en temps réel. »

Une exigence de taille qui implique que le système d’information (SI) en place soit suffisamment élastique pour rapidement absorber les évolutions, favoriser des collaborations digitales et le cas échéant, repositionner le business model sans pour autant devoir tout reconstruire. L’entreprise agile doit être capable de se réinventer tous les jours.

L’ERP, moteur de l’entreprise plateforme

Pour perdurer, les organisations n’ont plus le choix : elles doivent entreprendre un changement de paradigme pour évoluer vers le concept « d’entreprise plateforme » . Cette notion, qui repose sur un système d’informations ouvert et offrant un haut niveau d’accessibilité grâce au Cloud, ne vient pas supplanter l’activité de l’entreprise. Au contraire, elle lui apporte un nouveau souffle en lui permettant d’aborder le business différemment. À la clé : une collaboration étendue, une offre de services enrichie et un accès illimité en temps réel aux données souhaitées.

« Désormais, toutes les entreprises, même les plus petites, peuvent accéder facilement et rapidement à de nouvelles technologies via le cloud, explique Norbert Jamet, Product Marketing Manager ERP Entreprises de Cegid. Technologies sur lesquelles elles peuvent ensuite capitaliser pour apporter des services à plus forte valeur à leurs clients. Il y a quelques années encore, seules les grandes entreprises avaient cette opportunité. En démocratisant l’accès à l’innovation, le cloud permet à toutes les entreprises de se réinventer. »

Par conséquent, les organisations peuvent dorénavant ancrer leur ERP dans un cycle d’amélioration continue et se donner ainsi la possibilité de se réinventer tous les mois ! En s’affranchissant de la complexité de leur architecture, elles sont tout à fait aptes à saisir toutes les opportunités qui se présentent.

L’ERP cloud, le socle de l’agilité

Voilà ce que permet cette nouvelle génération d’ERP dans le cloud : en ouvrant les données de l’entreprise à son écosystème externe (clients, fournisseurs, partenaires, etc.), elle crée une expérience positive et gomme toutes les inerties historiques qui, jusqu’alors, freinaient toute tentative de transformation. En basculant sur un ERP cloud nativement agile et construit sur ce modèle de plateforme, l’entreprise bénéficie de véritables gains d‘efficacité dans l’exécution de ses processus, accélérant ainsi l’évolution de son business model.

« Fini le temps des ERP monolithiques, confirme Brice Avat. Désormais, place à l’homogénéité et à la liberté ! Un ERP comme Cegid XRP Flex repose sur le principe de plateforme ouverte et composable qui ne se restreint pas au seul choix de nos modules. Une multitude de fonctionnalités tierces peuvent y être associées, permettant ainsi à l’entreprise de composer son ERP parfaitement adapté à ses besoins spécifiques, et de constituer un ensemble cohérent sans affecter tout le SI. »

Autre atout : la facilité d’appropriation par laquelle passe aussi l’agilité. Sur ce point, l’ERP s’impose comme un allié incontournable de l’entreprise agile : interface web ultra ergonomique, configuration des accès selon les profils et les rôles, collaboration étendue grâce à la licence basée sur un nombre illimité d’utilisateurs… « L’ERP lève aujourd’hui toutes les contraintes historiques à la collaboration et permet de recontextualiser toutes les interactions, poursuit Norbert Jamet. En ce sens, il accompagne et surtout favorise la transition vers le concept d’entreprise plateforme et offre ainsi la capacité de se réinventer autant que nécessaire. »

Maddyness, partenaire média de Cegid

En savoir plus sur l’ERP Cegid XRP Flex