Actus#MaddyMoney
17 septembre 2021
paysage
Greg Rakozy

225 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine

Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. 22 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 225 millions d'euros.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
225 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00
Montant
225,31M€
Nombre d’opérations
22
CHAQUE MOIS, L’ACTU FINANCIÈRE DES STARTUPS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Dans le cadre de ce bilan hebdomadaire des levées de fonds, Maddyness recense toutes les opérations annoncées par les startups dont le siège social se trouve en France. Si tous les secteurs d’activité sont éligibles, seules les entreprises âgées de dix ans ou moins apparaissent.

#BioTech
TreeFrog Therapeutics
64M€
Leonard Green & Partners, Bristol-Myers Squibb, Bpifrance, Xange, Aquiti Gestion, IRDI Capital Investissement, Galia Gestion, SATT Aquitaine Science Transfert et BNP Paribas Développement
#RH
Skello
40M€
Partech Growth, XAnge et Aglaé Ventures
#FoodTech
Foodles
31M€
InfraVia Growth, Bpifrance, Creadev, DN Capital et Adelie
#RH
Hublo
22M€
Revaia et Acton Capital
#Mobilité
Ayro
10,5M€
Blueprint Partners, Ocean Zero, Bpifrance et Mer Invest
#MedTech
WeFight
10M€
Digital Health Ventures, Impact Partners, Badge et Investir&+
#Mobilité
Ascendance Flight Technologies
10M€
Habert Dassault Finance, Celeste Management, M Capital, Kima Ventures, IRDI Capital Investissement et business angels
#ecommerce
Colizey
8M€
Cathay Innovation, Aglaé Ventures, Cassius Family, Tony Parker et Teddy Riner
#Télécoms
Wazo
5M€
V13 Invest, Inovia, Desjardins Capital et Investissement Québec
#Mobilité
Sharelock
4M€
Breega et la Banque des territoires
#Ecommerce
By Charlot
3,5M€
Eutopia et Bpifrance
#RH
Aster
3M€
OneRagtime
#Energie
Entech Smart Energies
3M€
Epopée Gestion
#Management
Folk
2,8M€
Accel Partners et business angels
#Ecommerce
Futures Factory
2,1M€
Seedcamp, Stride, Kima Ventures et business angels
#FinTech
AirCampus
1,5M€
Business angels
#DeepTech
Octopize
1,5M€
Pays de la Loire Développement, Pays de la Loire Participations, Atlantique Vendée Innovation, Bpifrance et business angels
#PropTech
Brik
1,5M€
Business angels
#FoodTech
Biotyfood
750K€
NC
#Mobilité
Gulplug
560K€
Wiseed et Henri Trintignac
#BioTech
Thabor Therapeutics
NC
Advent France Biotechnology

Autres actualités financières

Moodwork acquiert My Happy Job. La startup spécialisée dans l’accompagnement des salariés en matière de santé mentale et de bien-être au travail met la main – pour un montant non-divulgué – sur l’activité de son homologue, à l’origine d’un média d’information au sujet de la qualité de vie au travail. Le rapprochement intervient après quatre ans de collaboration entre les deux entités. My Happy Job, qui revendique 40 000 visiteurs uniques par mois, espère « accélérer la croissance du site et proposer plus de contenus en conservant la ligne éditoriale » . Moodwork y voit l’opportunité de « diffuser [ses] travaux et outils au sujet de la santé mentale au travail au plus grand nombre » .

Sodexo rachète Wedoogift. Sodexo indique prendre, via sa filiale Sodexo Pass France, une participation majoritaire dans la startup Wedoogift, experte de l’accès aux avantages salariés. « C’est la rencontre du créateur du titre cadeau avec le numéro un des startups du secteur, qui permet d’allier l’expertise de Sodexo avec la solution technologique la plus complète du marché, a jugé dans un communiqué François Gaffinel, directeur général de Sodexo Pass France. Sodexo renforce sa position stratégique sur le marché et poursuit la numérisation de ses offres pour proposer des expériences cadeaux répondant au mieux aux attentes de nos clients et de nos utilisateurs » . Pour mémoire, Sodexo a la confiance de plus de 40 000 clients et 3,5 millions de salariés avec sa marque TirGroupé. Ce rachat doit lui permettre d’atteindre l’objectif de 50 000 clients et 5 millions de salariés à terme.

Zuchetti acquiert PayMyTable. Le groupe d’informatique italien, dont le chiffre d’affaires s’élève à 1 milliard d’euros, met la main – pour un montant non-divulgué – sur la startup française, à l’origine d’une plateforme numérique pour développer des solutions dédiées à la restauration. Click & collect, commande et paiement mobile à table… « Zucchetti veut accélérer la croissance de PayMyTable et l’utiliser pour bâtir la plateforme numérique la plus avancée du marché dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie et du retail » , indique l’acquéreur par voie de communiqué, précisant que « PayMyTable sera bientôt renommé pour appuyer cet objectif ambitieux » . Pour rappel, la startup avait réalisé une seule levée de fonds de 1 million d’euros en 2016 auprès de la famille Mulliez. Elle dit être « rentable depuis plusieurs années » et en mesure d’ « autofinancer son développement » .

La Poste rachète Epicery. Le groupe public prend, via sa filiale spécialisée dans la livraison de colis express de moins de 30 kg Geopost, une participation de 89 % au capital de la startup, à l’origine d’une application de livraison de produits frais – le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Epicery collaborait déjà avec La Poste, en faisant appel aux services de livraison de Stuart, que le groupe avait précédemment acquis pour 13 millions d’euros. GeoPost compte, avec cette acquisition, accélérer sa stratégie de développement sur le marché alimentaire. Edouard Morhange, co-fondateur d’Epicery, reste aux commandes de la société en conservant le poste de directeur général et Olivier Storch, directeur général adjoint de GeoPost, devient président de la nouvelle filiale. Déjà présente à Paris, Bordeaux, Toulouse, Lille et Lyon, Epicery devrait débarquer dans une dizaine de nouvelles villes courant 2022… bénéficiant de la force de frappe de La Poste.

ADLPerformance acquiert Reech. Le groupe de marketing a pris 60 % du capital de la startup Reech, experte des stratégies publicitaires des marques via les influenceurs – le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Reech « élabore les stratégies d’influence de grandes marques (Kellogg’s, Coca-Cola, Carrefour, Boulanger) » et permet aux annonceurs d’identifier eux-mêmes les créateurs influents sur les réseaux sociaux. Elle « devrait réaliser un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros en 2021 » , qu’elle entend doubler à périmètre constant d’ici à 2024. Acteur historique du marketing direct, avec un service d’abonnements de presse, ADLPerformance opère un virage vers le marketing numérique. « L’influence marketing est un levier incontournable pour les marques afin de toucher leurs cibles » , a déclaré par voie de communiqué son PDG Bertrand Laurioz. Le groupe, qui emploie 600 personnes, a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 139 millions d’euros, qu’il entend doubler d’ici à 2025. Reech est sa cinquième acquisition depuis 2020.

Article écrit par Arthur Le Denn
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
225 millions d’euros levés par les startups françaises cette semaine
00:00 - 00:00
00:00