Tribunes#Tribune
Temps de lecture : 04'30''
2 octobre 2021

Ce que Call of Duty m’a appris sur l’entrepreneuriat

Passer quelques heures sur un jeu vidéo n'est pas une perte de temps. Call of Duty pourrait bien avoir des vertus insoupçonnées et vous préparer à votre vie d'entrepreneur·se.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Ce que Call of Duty m’a appris sur l’entrepreneuriat
00:00 - 00:00
00:00

Republication du 18 octobre 2020

Retrouvez l’article original en anglais sur Medium

Je ne suis pas une joueuse – sauf si vous comptez les trop nombreuses heures passées à jouer à 2048. Je m’excuse donc par avance de ne pas connaître tous les termes ou règles avec précision et d’utiliser mon propre jargon. Gamers, restez avec moi, ça va être intéressant malgré mes lacunes à Call Of Duty (je ne suis qu’au niveau 46).

Commençons par le début. Il y a quelques semaines, on passait une nuit tranquille à la maison et ma moitié jouait à Call of Duty (COD). Je voulais essayer, alors j’ai téléchargé l’application sur mon téléphone… Comme tout autre jeu bien conçu, celui-ci est destiné à vous faire rester des heures dans l’app. Ce que j’ai donc fait #DésoPasDéso — ce qui s’est passé ensuite est la partie intéressante de cette histoire. Je discutais d’entrepreneuriat avec un ami qui disait : « En entreprise, il faut continuer à bouger tout le temps «  . Et la première pensée qui m’est venue en tête a été : « Comme dans Call of Duty «  . Cela m’a donné envie de creuser un peu la question et voici ce que COD m’a appris en matière de gestion d’entreprise.

Dans un premier temps, vous serez tout feu tout flamme

Les tous premiers tours (jours ?) de jeu shoot to kill consistent à survivre sans avoir pour autant de capacité de survie. Vous jouez avec quatre coéquipiers contre une équipe de cinq mais, pour être honnête, on a l’impression d’être tout·e seul·e. Vous tirez à droite et à gauche jusqu’à ce que vous soyez tous à court de munitions. Tout cela dans une temporalité proprement inhumaine. Il n’y a ni plan, ni stratégie, ni carte : on court. Ou tout du moins, c’est ce que j’ai fait.

Ce n’est pas très différent de ce qu’est la création d’entreprise. Vous. Voulez. Juste. Survivre. Vous visez tout client qui serait disposé à acheter ce que vous proposez. Et bien que vous soyez entouré·e de personnes qui sont là pour vous aider, vous vous sentez tout·e seul·e. Et, à ce stade, il n’y a pas encore de stratégie en place.

Vous devez continuer d’avancer

Ou alors vous mourrez. Une très mauvaise stratégie à COD — et en affaires — est de rester immobile trop longtemps. Soit quelqu’un vous repérera et vous tirera dessus, soit un concurrent vous dépassera si vous n’êtes pas suffisamment en alerte. Un mouvement constant exige de vous concentrer, sinon vous continuerez à courir sans but. Cela n’a jamais été une bonne stratégie.

Faites attention à vos arrières

On est programmé pour avancer. Je ne suis pas spécialiste des neurosciences mais la société nous bombarde avec des citations qui intiment l’ordre de regarder droit devant ; ce qui, je crois, diminue notre capacité à regarder par-dessus notre épaule – pas les citations en soi, mais l’état d’esprit.

La chose la plus importante que j’ai apprise en jouant à Call of Duty est qu’il faut faire attention à ses arrières. Parce que la plupart du temps, vous êtes tiré·e par l’arrière, dans les jeux vidéo comme en affaires. Si vous n’êtes pas observateur·rice, quelqu’un vous piégera tôt ou tard et vous ne le verrez pas venir.

C’est un jeu d’équipe

Ce n’est pas un hasard si l’une des choses que l’on entend le plus lors d’une partie de COD est « recharge et couvre-moi » . C’est un jeu d’équipe et on ne peut pas réussir tout·e seul·e. De plus, c’est le score de l’équipe qui détermine si l’on gagne ou si l’on perd. On peut avoir l’ambition de devenir le meilleur joueur ou la meilleure joueuse mais ce sera quand même un effort collectif.

Quelle que soit la structure de votre entreprise, que vous soyez solopreneur·se ou que vous ayez une équipe de collaborateur·rice·s, l’entrepreneuriat est un jeu d’équipe. Chaque mouvement que vous faites dans votre entreprise doit conduire à une victoire pour toutes les personnes impliquées. Et même si cela ne vous semble pas évident, vous avez une équipe de personnes autour de vous qui dépendent de votre façon de « jouer » .

Votre équipement est primordial

Au moins dans une certaine mesure. Ma moitié ne serait pas d’accord et dirait que le matériel fait tout, alors faisons un compromis et disons que vous ne pouvez pas gagner une bataille avec de mauvaises armes. Essayez d’optimiser tous vos outils et vous progresserez plus rapidement.

Ne soyez jamais à court de munitions

Surtout si vous êtes dans les premières phases du jeu (ou de l’entreprise) et que vous tirez sur tout. Il est facile de manquer de munitions, qu’il s’agisse de balles, d’argent, de temps ou d’énergie. Inutile de dire que vous ne pouvez pas avancer avec un réservoir vide.

Vous allez progresser

Tout à coup, du jour au lendemain, vous allez commencer à voir des tactiques et des scénarios possibles et vous aurez une longueur d’avance sur vos adversaires. Vous serez capable de suivre ce que fait votre équipe. L’entraînement est terminé et la sensation de maîtriser le jeu vaut toutes les heures que vous y avez consacrées.

Arrêtons maintenant de parler du jeu (même si, je l’avoue, j’ai passé quelques heures de trop sur COD) et parlons plutôt d’entrepreneuriat. Vous êtes probablement parfaitement conscient·e du fait que les efforts que vous produisez déterminent le résultat à venir. Vous ne serez pas en mesure de progresser sur le chemin de l’entrepreneuriat si vous n’êtes pas prêt·e à faire les efforts requis. Mais si vous vous retroussez les manches et vous accrochez à vos objectifs, tôt ou tard vous parviendrez à un niveau beaucoup plus élevé que vous ne l’avez jamais pensé possible.

Article écrit par Magdalena Bibik
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Ce que Call of Duty m’a appris sur l’entrepreneuriat
00:00 - 00:00
00:00