26 octobre 2021
26 octobre 2021
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
7139

Immertech présente sa capsule immersive à l’exposition universelle de Dubaï

Fondée en 2018, Immertech conçoit des capsules d’immersion à 360 degrés. Présente à l’exposition universelle, qui se déroule à Dubaï jusqu’en mars 2022, la startup ambitionne de conquérir le marché international avec des cas d’usage aussi bien professionnels que de loisirs.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Immertech

Jusqu’au 31 mars 2022, elle trône dans les allées de l’exposition universelle de Dubaï. La capsule Voyager, créée par la startup française Immertech, permet aux quatre personnes qui s’y installent de se “téléporter” dans le temps ou dans l’espace. L’appareil, assimilable à une mini Géode – ce cinéma parisien de forme ronde, offrant une vue à 360° –, permet ainsi de visiter une centrale nucléaire ou de se projeter au moment de la chute du mur de Berlin. Créée par un ingénieur nivernais, Stéphane Brard, cette technologie repose sur un algorithme de gestion d’images provenant de caméras. Elle doit, à terme, être proposée à des groupes de la construction, pouvant l’utiliser pour présenter leurs projets immobiliers, ou de l’énergie, pour effectuer la maintenance des installations à distance. Bien sûr, le divertissement n’est pas en reste : fiction et documentaire y trouveront un écrin original.

Une architecture miniaturisée

Diplômé de l'Institut supérieur de l’automobile et des transports (Isat) de Nevers, Stéphane Brard a développé Voyager lors de ses études dans le but de permettre à sa petite soeur, atteinte d'une spondylarthrite – une inflammation chronique des articulations – de “visiter” la tour Eiffel ou bien le château de Versailles à distance et sans casque de réalité virtuelle. Retransmises en direct ou en différé, voire même mixées, les images peuvent être réelles ou virtuelles. Immertech embarque les technologies standards de diffusion à 360° dans un espace de 20m2 au sol. C’est cette architecture miniaturisée qui constitue ici l’innovation.

La startup espère livrer dans les prochains mois ses capsules immersives, dont le modèle exposé à Dubaï a bénéficié d’un assemblage unique. Aucun prix n’a été communiqué, mais le produit sera proposé aux professionnels en achat direct ainsi qu’en location. Si le développement de Voyager a nécessité 1,5 million d’euros, Immertech n’a pas levé de fonds pour se financer car elle a reçu des subventions – notamment de Bpifrance. La startup, qui dispose de cinq brevets, a gagné le concours d’innovation i-Lab de la banque publique d’investissement.

En participant à l’exposition universelle, elle lance sa prospection à l’international. Elle n’a pas lésiné sur les moyens, puisque 500 000 euros ont été injectés dans la préparation de cette campagne d’envergure. Immertech, qui emploie huit collaborateurs, espère réaliser 50% de ses revenus à l’étranger – sans communiquer de zone géographique précise – à court terme. La société fondée en 2018 a déjà enregistré un chiffre d’affaires de 370 000 euros en 2020, en vendant diverses expériences immersives à des clients dans l’automobile.