Décryptage#autre
Temps de lecture : 03'52''
14 janvier 2022
Un espace HelloW aménagé par Vitra. © Vitra

Et si le confort de la maison s’invitait au bureau ?

Quand la maison devient bureau ou que le bureau ressemble à une maison, ce sont tous les codes du design et de l’ergonomie dans les espaces de travail qui s’en trouvent changés.

Le phénomène de synergies entre la sphère professionnelle et la sphère domestique a subi une accélération fulgurante avec la crise sanitaire, qui a rebattu totalement les cartes en termes d’organisation et de lieu de travail. C’est pour répondre à ces nouveaux besoins que la startup HelloW, qui loue des bureaux entièrement aménagés aux entreprises, s’est associé à Vitra, un fabricant suisse de mobilier design. Une collaboration qui met l’accent sur la disposition et l’équipement des espaces de coworking de HelloW au cœur de Paris, dans le quartier du Sentier (#SiliconSentier).

Entretien avec Karin Gintz, DG France de Vitra, qui nous en dit plus sur les espaces de travail d’aujourd’hui et de demain.

Quels sont les nouveaux enjeux en termes de design et d’ergonomie dans les espaces de travail depuis la crise sanitaire et l’essor du télétravail ?

Les nouveaux enjeux sont variés. En premier lieu, je dirais qu’il n’y aura plus un seul et unique lieu de travail. On a pu se demander si le bureau allait totalement disparaître, et en fait non, il y aura plutôt des solutions hybrides. Le bureau est un lieu d’appartenance, un lieu où on apprend à connaître l’entreprise, sa mission et sa culture, il a donc encore une place aujourd’hui, mais il doit être traité différemment. Si la première tentation est de diminuer le nombre de mètres carrés, il ne faut pas oublier que l’espace est primordial pour la création. Les espaces de travail se veulent donc des espaces de rencontres conviviaux, qui permettent aussi bien de maintenir une culture d’entreprise, que d’innover, grâce à des espaces dédiés au brainstorming, aux workshops… Ces lieux de travail évolutifs font la part belle aux espaces collaboratifs, au détriment des bureaux individuels.

Club Office Vitra

Quelles évolutions majeures avez-vous remarqué ces deux dernières années en termes d’ergonomie et de design ?

Cette période de crise a entraîné son lot de questions au sein des entreprises sur l’utilisation des bureaux, notre rôle avant tout est de les rassurer et pour cela, nous leur proposons des solutions agiles et flexibles, c’est-à-dire adaptables et évolutives pour pouvoir répondre aux nouveaux besoins des collaborateurs.

Concrètement, cela se traduit par beaucoup de mobilier sur roulettes, des espaces plus ouverts avec des cloisons mobiles… Nous donnons ainsi le contrôle à l’utilisateur, qui peut agencer son espace selon ses besoins. Par exemple, nous proposons le canapé Softwork, qui est totalement modulable. Nous avons aussi une cloison un peu magique, le Dancing Wall, qui permet de créer complètement un nouveau lieu adapté à ses besoins.

Club Office Vitra

Le dernier point majeur est la durabilité. Les utilisateurs veulent du mobilier durable dans sa conception (issus de matériaux recyclés…) et dans son temps de vie. Il faut donc pouvoir le réparer, l’améliorer sans pour autant le changer tous les 5 ans. Nos produits sont ainsi garantis entre 10 et 30 ans et nous avons beaucoup de pièces de SAV pour étendre la vie d’un produit facilement.

Quels sont les nouveaux besoins à combler pour faire en sorte que les collaborateurs se sentent bien dans cette nouvelle organisation du travail ?

Pour donner envie aux collaborateurs de retourner au bureau après 2 ans de télétravail, il faut que les bureaux ne ressemblent plus trop à des bureaux. On va voir de plus en plus d’espaces informels et chaleureux. Le choix des matériaux est aussi primordial, on utilisera par exemple beaucoup de matières naturelles comme le bois.

Le bien-être des employés est aussi très important, on fait donc attention à apporter du confort – avec des sofas par exemple – et de l’ergonomie aux espaces de travail. C’est un peu la maison qui arrive au bureau. Et inversement avec le télétravail, c’est le bureau qui arrive à la maison.

Pour le moment, on constate beaucoup de créativité et une certaine curiosité qui amène les clients à faire des tests sur des zones limitées, mais pas encore de prise de risques. Je pense qu’on est encore dans la phase de « test & learn » et qu’en 2022, on devrait voir de nombreuses entreprises passer vers des aménagements plus agiles.

Vitra Showroom

Vous collaborez actuellement avec HelloW sur la disposition et l’équipement de bureaux, pouvez-vous nous parler de ce projet ? Avez-vous déjà des retours d’expérience ?

C’est un projet très intéressant et une belle collaboration dans le domaine du coworking où nous étions peu présents il y a encore 5 ans. Nous avons travaillé sur 7 espaces, qui représentent 5000 m2 et accueillent plusieurs startups. Ce qui nous a séduits dans le business model de HelloW, c’est le choix du confort, de la qualité, de l’ergonomie, des jolies couleurs, des produits durables, afin de fidéliser les startups. En cela, j’aime beaucoup la démarche qui n’est pas du tout élitiste, c’est super en termes de démocratie et d’accessibilité.

Chaque lieu est occupé par une startup différente, donc notre rôle est aussi d’adapter l’aménagement en fonction de ses activités, de son identité… Concernant le choix des produits, nous misons autant sur de beaux produits ergonomiques et performants que sur des produits classiques de grands designers, qui vont donner du cachet à l’espace.

Maddyness, partenaire média de HelloW.