Décryptage par Maddyness
écrit le 7 mars 2022, MÀJ le 23 mai 2023
7 mars 2022
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
11381

La startup Stage11 fait entrer la Paris Fashion Week dans le métavers

La Paris Fashion Week se termine ce 8 mars. Les étudiants en master à l'Institut Français de la Mode (IFM) et la startup Stage11 y ont fait une apparition remarquée en ouvrant la semaine du prêt-à-porter féminin automne-hiver 2022-23 avec un défilé mélangeant monde réel et virtuel.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Traduction d'un article original publié sur Maddyness UK

La startup française Stage11, qui développe des expériences musicales virtuelles, interactives et immersives en combinant le jeu vidéo, la réalité mixte et les NFT, vient de faire équipe avec des étudiants de l'Institut Français de la Mode (IFM), à l'occasion de la Paris Fashion Week, pour en amplifier l'expérience et montrer l'étendue des possibilités offertes par la tech dans un secteur traditionnel.

Treize étudiants de la branche accessoires ont ainsi conçu une chaussure ou un sac numérique, projetés dans un monde virtuel, pour compléter la collection physique, avec la collaboration de Stage11. Voici une série de photos montrant les créations, ainsi que les environnements dans lesquels elles ont été transposées.

En explorant des idées conceptuelles et créatives inspirées par le nouveau terme à la mode de métavers, le réel et le virtuel ont flirté pour produire une expérience esthétique originale. Si de nombreux étudiants se sont inspiré de leurs histoires personnelles, d'autres ont décidé de se concentrer sur l'expérimentation des textures et des formes dans un monde virtuel, en construisant des modèles métalliques qui se comportent comme des objets organiques et gélatineux.

Lors de ce défilé, il y avait aussi des œuvres plus conceptuelles, comme un sac qui peut se transformer en tente, permettant aux utilisateurs de tenir des conversations privées dans le métavers.

"Alors que l'industrie de la mode continue d'explorer son avenir, le métavers, les expériences numériques et, en fin de compte, les produits numériques en feront partie. La prochaine génération de créateurs sera à la tête de cet univers. Nous sommes très enthousiastes à l'idée que Stage11 contribue à façonner l'avenir de la mode" , explique Gregory Dhonner, co-fondateur de Stage11.

Pour présenter les accessoires numériques créés dans le cadre du défilé de mode de l'IFM, Victor Bonafonte, directeur artistique de Stage11, a développé quatre environnements fantastiques dans Unreal Engine 5, inspirés d'une salle de travail caractéristique de l'institut. L'un d'entre eux est un espace envahi d'arbres, un autre est traversé par des rochers et un ruisseau. D'autres modèles sont présentés dans un environnement grunge inspiré de la science-fiction, tandis qu'une dernière pièce imagine à quoi pourrait ressembler la mode dans un espace sans gravité.

Les étudiants ont été encadrés par Olivier Ozoux, directeur de la technologie de Stage11, qui les a aidés à comprendre comment leur identité peut s'exprimer dans l'espace virtuel, et comment les vêtements numériques contribueront à l'avenir de la mode.

La technologie derrière la réalité augmentée transforme l'expérience des consommateurs dans la mode et, avec le développement de différentes métaverses, les créateurs de mode pourront bientôt présenter leurs collections dans un environnement entièrement virtuel.

"Grâce à Stage11, nous avons pu fournir [aux étudiants de l'IFM] les outils pédagogiques, les ressources et la plateforme nécessaires pour explorer le design numérique et les expériences de métavers qui changeront certainement l'avenir de l'industrie de la mode" , a déclaré Olivier Ozoux.

Signe supplémentaire que l'innovation technologique existe dans la mode, chaque étudiant est pleinement propriétaire de son accessoire numérique et peut le vendre en tant que NFT sur n'importe quelle place de marché numérique.