Portfolio#edtech
Temps de lecture : 01'36''
18 mars 2022
hifive langue des signes
© Jo Hilton, Unsplash

Comment HiFive! démocratise l’apprentissage de la langue des signes

Sortie en ce début d’année 2022, l’application propose de découvrir la langue des signes tout en se divertissant pour favoriser l’inclusion des personnes sourdes.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Comment HiFive! démocratise l’apprentissage de la langue des signes
00:00 - 00:00
00:00

Le 10 mars dernier était célébrée la journée nationale de l’Audition. C’est à cette occasion que l’application HiFive! a été rendue disponible sur toutes les plateformes de téléchargement mobile – iOS et Android – en France. Le principe ? Permettre aux utilisateurs et utilisatrices de se familiariser avec la langue des signes de manière ludique et d’échanger avec des personnes sourdes. 

800 mots et 1200 phrases

L’application propose de découvrir et se familiariser avec la Langue des Signes Française (L.S.F) en progressant comme dans un jeu, à travers un lexique de 800 mots et 1200 phrases à apprendre, répartis en 20 « saisons » différentes et 110 « épisodes », présentés sous forme de quizz thématiques portant sur des sujets du quotidien, comme la santé, le travail ou l’amour.

À travers cet outil ludique, HiFive! se donne pour objectif de démocratiser la langue des signes en rendant son apprentissage accessible. L’idée est de favoriser la communication et l’inclusion en permettant à davantage de gens de communiquer plus facilement avec des personnes sourdes, mais aussi de sensibiliser les nouvelles générations à cette langue, en l’appréhendant comme un jeu. 

Derrière cette série de mini-jeux interactifs qui invitent à épeler des mots, reconstituer des phrases ou encore reconnaître des signes, se cache Elsa Ohona. Enfant de parents sourds, l’entrepreneuse a exprimé ses premiers mots en langue des signes. Interprète LSF de formation, cette dernière a récemment constaté l’intérêt grandissant pour cette langue. C’est pour cette raison qu’Elsa Ohona a décidé, à 33 ans, de développer son application, afin de participer à la démocratisation de sa langue maternelle. Petit clin d’oeil à ses parents : la fondatrice de HiFive! a immiscé deux mascottes pour motiver les utilisateurs dans l’application, Ether et Saul, qui portent leur prénom.

Si une mini saison d’initiation en 3 épisodes est gratuite pour permettre aux utilisateurs et utilisatrices de découvrir l’application, l’outil est ensuite accessible via trois forfaits différents sous forme d’abonnements. 5,49 euros pour un mois, 39,99 euros pour un an, et 75 euros pour l’accès « family » qui permet d’ouvrir quatre comptes pendant 12 mois. 

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Comment HiFive! démocratise l’apprentissage de la langue des signes
00:00 - 00:00
00:00