Portfolio par Maddyness, avec AFP.
28 mars 2022
28 mars 2022
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
9401

Malt acquiert Comatch, le spécialiste allemand du conseil indépendant

Avec l'acquisition de Comatch, dont le montant n’a pas été dévoilé, l'entreprise française Malt cherche à s'installer comme la référence européenne sur le marché du freelancing.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
© Malt x Comatch

Malt, marketplace européenne de consultants freelances, a annoncé ce 28 mars l'acquisition de Comatch, spécialiste allemand du conseil indépendant, selon un communiqué. Le montant de l'acquisition n'a pas été dévoilé. Fondé en 2013, Malt revendique 340 000 inscrits sur son site de recherche de mission, principalement des experts informatiques et des développeurs. L’entreprise présente dans cinq pays européens vend l'accès à ce répertoire à quelques 30 000 clients, dont 36 sociétés du CAC 40.

Par ce rachat, Malt honore les ambitions qu'elle s'était fixée lors de sa dernière levée de fonds de 80 millions d'euros, en juin 2021. En effet, l'entreprise affirmait à Maddyness, à l'annonce de ce tour de table, être déjà à la recherche d'entreprises à racheter dans les pays où le marché est le plus mature. C'est chose faite.

Créée à Berlin par deux anciens salariés du leader américain du conseil McKinsey, Comatch compte aujourd'hui 15 000 consultants inscrits sur sa plateforme. " Nous croyons en un avenir où la technologie et le conseil aux entreprises continuent de se rapprocher, c'est pourquoi nous sommes très enthousiastes à l'idée de construire ensemble la première place de marché du freelancing en Europe ", a commenté Christoph Hardt, co-fondateur et directeur général de Comatch, cité dans le communiqué.

Des recrutements en vue

Avec cette acquisition, Malt va maintenant opérer dans onze secteurs géographiques, comme en Autriche, en Belgique, en Espagne, en France, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, aux Pays-Bas, dans les pays nordiques, ainsi qu’au Royaume-Uni et en Suisse.

Malt vise un milliard d'euros de volume d'affaires (transactions sur sa plateforme) d'ici 2024, dans un marché européen estimé à 355 milliards d’euros. " Le développement de cette place de marché consolidée sera soutenu par le recrutement de 150 nouveaux profils, portant le nombre de collaborateurs à 600 " à la fin de l'année, selon le communiqué de l’entreprise.