Actus#sport
Temps de lecture : 02'17''
7 avril 2022
Crédit : Hu Chen

Campsider s’appuie sur Founders Future et Christian Jorge pour doper sa plateforme de seconde main

Avec sa plateforme de vente d’équipements de sport outdoor de seconde main, Campsider a réussi à attirer Founders Future et des personnalités de cet univers et de la tech à son capital. La jeune pousse, lancée en novembre 2020, vient de lever 2 millions d’euros pour accroître ses effectifs et développer de nouveaux partenariats.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Campsider s’appuie sur Founders Future et Christian Jorge pour doper sa plateforme de seconde main
00:00 - 00:00
00:00

À la tête de Campsider, Arthur Rocle et Thomas Gounot, deux passionnés de nature et de sport qui voient les montagnes comme un immense terrain de jeu. Pour contribuer, à leur échelle, à réduire l’impact du sport sur la planète, les deux Lyonnais ont lancé une plateforme permettant de vendre et d’acheter des équipements de sport outdoor de seconde main. Un marché et un mode de consommation en plein essor, qui n’a pas échappé à certaines enseignes comme Decathlon ou le Vieux Campeur, qui commencent à proposer ce service en contrepartie de bons de réduction.

Campsider reprend davantage les codes de Vinted et autres plateformes du genre, en tentant de limiter ses travers. Sur la plateforme, vous pourrez proposer et trouver des vêtements et du matériel de randonnée, de ski, d’alpinisme, d’escalade ou encore de running. Pour tous les âges et tous les genres. Si ce système permet d’éviter des achats de produits neufs, il contribue aussi à démocratiser l’accès au sport en permettant à des débutants de s’initier sans avoir à investir des sommes importantes pour du bon matériel, et à des publics plus confirmés d’évoluer dans leur pratique. 

Gagner en notoriété 

Le concept fonctionne. Un peu plus d’un an après son lancement, la société affirme déjà recenser 50 000 produits sur sa plateforme et avoir réussi à fédérer une communauté de  60 000 membres (particuliers, professionnels et marques). Pas question pour autant de se reposer sur leurs lauriers pour les deux associés qui visent « 100 000 équipements disponibles en ligne d’ici à la fin de l’année 2022″. « Notre ambition est de faire de Campsider la plateforme de référence des sportifs engagés en France, puis en Europe » , indique la société par voie de communiqué. Pour se différencier, celle-ci mise sur le service et le conseil. Livraison, paiement, garantie, retour… Tout est fait pour apporter une expérience proche de celle de l’achat d’un produit neuf.

Pour atteindre ces objectifs, cela implique « le référencement de plusieurs centaines de nouveaux articles chaque jour, à mettre en avant, expertiser, contrôler, voire conseiller » et donc, de renforcer l’équipe. D’où la récente levée de fonds de 2 millions d’euros réalisée par la startup, qui fait ainsi enter à son capital Founders Future et des personnalités du monde de l’outdoor – Xavier Le Guen, directeur général de la division Winter Sports Equipment de Salomon, Antoine Aubour, directeur marketing de la société organisatrice des Ultra Trails du Mont Blanc UTMB – et de la tech, comme Christian Jorge, co-fondateur de Vestiaire Collective.

En plus du doublement des équipes (8 à 15 au cours des six prochains mois), ce tour de table ​​vise à financer la refonte complète du site, finaliser le lancement de son application et développer de nouveaux partenariats. La startup collabore déjà avec de belles marques comme Zag pour les skis, ​​Millet et Mammut pour le textile, ou encore Tecnica pour les chaussures.

Article écrit par Anne Taffin
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Campsider s’appuie sur Founders Future et Christian Jorge pour doper sa plateforme de seconde main
00:00 - 00:00
00:00