Portfolio#mobilité
Temps de lecture : 01'48''
2 mai 2022
geolith

Geolith gagne le grand prix ACF des startups automobiles innovantes

Le 14 avril dernier,  l’Automobile Club de France et l’ESSEC automobile Club ont remis leur grand prix ACF AutoTech à la startup française Geolith, spécialisée dans l’accès à de nouvelles ressources en lithium.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Geolith gagne le grand prix ACF des startups automobiles innovantes
00:00 - 00:00
00:00

Pour la cinquième édition du Grand Prix ACF AutoTech organisé par l’Automobile Club de France et l’Essec automobile Club, 76 startups issues de 17 pays ont candidaté dans l’espoir d’être distinguées parmi les entreprises les plus innovantes dans le secteur de l’automobile. Si plusieurs jeunes pousses étrangères ont été récompensées lors de ce concours, dont Maddyness est partenaire, la française Geolith a remporté le Grand Prix ACF, qui distingue les startups les plus avancées dans leur développement.

Créée en 2016, Geolith développe des procédés innovants de production de lithium, un métal essentiel à la production de batteries, mais dont l’extraction est, jusqu’à présent, très polluante. Le concept de la startup consiste à développer des méthodes d’extraction plus respectueuses de l’environnement, grâce à un système de filtrage des eaux souterraines qui permet de capturer le lithium de manière sélective.

Répondre à une demande croissante

« J’ai eu cette idée il y a six ans, alors que je travaillais en Alsace sur des forages géothermiques pour produire de l’électricité, explique Jean-Philippe Gibaud, fondateur de Geolith, dans un article de We DemainNous avons constaté que la présence de lithium dans ces eaux saumures était loin d’être négligeable. Depuis, nous avons investi en R&D et passé des accords Mines ParisTech et l’université Paris-Saclay. Notre solution permet d’extraire le lithium de manière efficace et éco-responsable. » 

Dans un contexte d’explosion des offres dans le secteur de la mobilité électrique, la demande en lithium se fait de plus en plus pressante. Selon l’Agence Internationale de l’Énergie (AIE), la demande en lithium devrait augmenter de 40 % d’ici à 2040. Une situation qui pourrait bien faire l’affaire de Geolith, qui prévoit de créer son premier point d’extraction d’ici à 2023.

En remportant ce concours, Geolith bénéficie donc d’une plus grande visibilité dans le secteur de l’automobile, mais se voit aussi offrir un accompagnement financier et juridique, ainsi qu’un coaching et une mise en réseau avec des décideurs et investisseurs clés pour accélérer son déploiement.

La jeune pousse française partage le podium avec Serinus Labs et RaceEnergy, deux entreprises américaine et indienne, respectivement expertes dans la surveillance technique des batteries Lithium-Ion et dans la conception de batteries interchangeables de véhicules à trois roues.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Geolith gagne le grand prix ACF des startups automobiles innovantes
00:00 - 00:00
00:00