Portfolio#greentech
Temps de lecture : 05'58''
9 mai 2022

13 alternatives écologiques aux lessives classiques à découvrir

40 kg de lessive sont utilisés par foyer et par an en Europe, selon l’Ademe. Au-delà de la consommation d’eau et d’électricité générée par un lave-linge, c’est l’utilisation de ce produit en tant que tel qui pollue le plus, en dégradant la qualité de l’eau et en altérant les écosystèmes aquatiques. Voici 13 solutions pour laver son linge en limitant son impact sur l’environnement.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
13 alternatives écologiques aux lessives classiques à découvrir
00:00 - 00:00
00:00

Article initialement publié le 2 mars 2021

Mutyne, des produits d’entretien éco-conçus

Lancée en 2020 par deux chimistes de formation, Mutyne est une marque de produits ménagers (lessive, liquide vaisselle, sprays nettoyants…) made in France – les lessives sont produites sur la Côte d’Opale – et éco-responsables. La marque est transparente sur la composition des produits, qui sont tous certifiés PETA (cruelty free et vegan) et labellisés Ecocert (ingrédients d’origine végétale et biodégradable). Les emballages en plastique sont 100% recyclables et déjà en partie conçus à partir de matériaux issus de déchets ménagers. L’entreprise participe aussi à des projets de reforestation à impact social, pour contribuer à la neutralité carbone.

La Lessive de Paris mise sur l’ultra local et le zéro déchet

Livrée à vélo dans Paris et la petit couronne, La Lessive de Paris est fabriquée au sein même de la capitale. Neutre en carbone donc, elle est aussi zéro déchet puisque le produit est livré dans des bouteilles en verre consignées, que la marque vient récupérer et remplacer. La lessive est garantie sans substance controversée, huile de palme ou allergène, comme c’est le cas dans certains produits Le Chat ou Ariel.

L’Alchimiste, une lessive minimaliste en 5 ingrédients

Ces produits « made in Marseille » distribués dans des contenants en verre rechargeables sont disponibles en poudre ou en liquide. La spécificité de L’Alchimiste ? Une composition lisible et minimaliste. En effet, leurs lessives ne sont composées que de cinq ingrédients, vegan et à 99,9% d’origine naturelle : savon de Marseille à l’huile d’olive, bicarbonate de sodium, cristaux de soude, citrate de sodium – acide végétal naturel – et enzymes pour grignoter les tâches tenaces.

La Maison Plouf lutte contre le gaspillage

Elle aussi « made in France », sans dérivé de la pétrochimie, sans colorant, huile de palme ni azurant optique, La Maison Plouf se distingue en se plaçant sur le créneau de l’anti-gaspillage. En effet, au sommet de son flacon 100% recyclable et rechargeable se trouve une pompe qui permet de doser juste ce qu’il faut pour chaque lavage, et consommer mieux et moins. Leur bouteille d’un litre pourrait donc tenir 50 utilisations, soit « 3 fois plus de lavage pour 2 fois moins d’emballage » , peut-on lire sur leur site internet.

La Fabrique d’Alix, des kits pour faire soi-même sa lessive

Avec ses kits, la Fabrique d’Alix promet à ses utilisateurs et utilisatrices de pouvoir faire facilement et efficacement leur lessive. Dans chaque box, tout est fourni pour créer son produit écologique, des copeaux de savon de Marseille au contenant en verre. Les substances contenues dans les kits sont uniquement à base de produits naturels et français. Le conditionnement est réalisé par des travailleurs en situation de handicap d’un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) marseillais.

Les Petits Bidons, la lessive par abonnement

« Et si on lavait sans tout salir? » , propose les Petits Bidons. Si la plupart des caractéristiques de ses produits sont les mêmes que les précédents – made in France, emballages éco-responsables, formules naturelles…-, l’originalité de leur offre repose sur leur formule par abonnement. En prenant cette option, le client est livré gratuitement tous les deux mois et choisit s’il veut recevoir une, deux ou trois lessives.

Danika, la poudre zéro déchet

Nettoyant multi-usages à la menthe, liquide vaisselle à la mandarine et lessive liquide à la gentiane… Danika a la particularité de proposer tous ses produits sous forme de recharges en poudre, accompagnés d’un flacon en verre rechargeable à l’infini. À diluer dans de l’eau du robinet, ces poudres sont fournies dans des sachets compostables. Les produits sont fabriqués en France à partir d’une courte liste d’ingrédients naturels.

danika

La Marque en moins, des dosettes dans les boites aux lettres

Conçues à Rouen, les dosettes de La Marque en Moins sont composées de près de 90% de matières naturelles, toutes biodégradables. Les produits sont concentrés « pour en finir avec les bidons en plastique remplis à 95% d’eau » , expliquent les fondateurs dans un communiqué. Disponibles grâce à un abonnement sans engagement, les lessives sont envoyées dans des emballages en carton recyclés et recyclables directement dans les boites aux lettres des clients. Compter 17,90 euros pour les 42 doses.

la marque en moins lessive écolo

Pimpant, la box ménage

Fondée en 2018 par Amandine Frery et Pierre Ferrand, la marque Pimpant s’est fixée pour but de respecter 9 engagements afin de proposer des produits ménagers (et d’hygiène) qui respectent la planète. Parmi eux, on trouve : le respect de la nature via le choix d’ingrédients sains et naturels, une fabrication dans l’Hexagone, la réduction du plastique, la co-création ou encore la réutilisation. Limiter l’impact du ménage et de la lessive est le crédo de la startup qui propose une lessive liquide efficace dès 30°, une poudre à linge naturelle, des tablettes lave-vaisselle ou encore des sprays dont les recharges sont livrées sous forme de berlingot. Lors de la première commande, des contenants sont envoyés, ensuite il suffit de faire le plein avec des recharges.

Si les produits peuvent être achetés à l’unité, une box contenant tous les produits nécessaires pour 4 mois, est proposée. Il suffit d’indiquer le nombre de personnes dans le foyer puis d’ajuster les quantités en fonction de ses besoins.

Echoppe, la lessive livré dans sa boite aux lettres

Un tiers des produits ménagers contiendrait des substances potentiellement nocives pour la santé humaine et celle de la planète, alertait 60 millions de consommateurs en 2021. Un constat qui a poussé Cyprien Bruel a développé une alternative à ce type de produits d’entretien sous la marque Echoppe.

Exit donc les conservateurs allergisants, les phosphates, les perturbateurs endocriniens, les tensioactifs fabriqués à partir d’huile de palme… et le plastique. Les produits, solides, sont empaquetés dans du papier cartonné entièrement recyclable, sans colle et envoyés par la Poste. La lessive d’Echoppe prend ainsi des allures de grande tablette de chocolat, et de cannelé pour le savon. Un petit clin d’œil à Bordeaux où est implantée la société.

Oopla, la lessive en poudre biodégradable

Oopla, c’est le diminutif de Only one planet, un message clair qui est porté jusque dans la composition des produits. La lessive proposée par la société contient trois ingrédients, tous naturels -du savon 100% huile d’olive, du bicarbonate et des huiles essentielles-. Conditionnée sous forme de poudre pour réduire son conditionnement et donc la place prise dans les transports, la solution nécessite seulement l’ajout d’un peu d’eau. La société propose aussi un savon détachant écologique et d’autres produits d’hygiène.

Anotherway, la lessive à base de chutes de savons

Un autre chemin est possible, celui d’une consommation plus responsable et réfléchie. Comme les sociétés citées précédemment, Anotherway propose des produits qui limitent leur impact sur l’environnement. Sa lessive contient trois ingrédients : du bicarbonate de soude, des cristaux de soude et du savon de Marseille. Ce dernier est récupéré lors de la fabrication des savons de Marseille La Corvette. Pour éviter au maximum le gâchis, ce sont les récupérations en poudre du savon de Marseille a l’olive (80%) et du savon de Marseille extra pur (20%), précise la société. La marque propose également d’autres produits comme des savons de vaisselle.

Spring, des capsules alternatives aux bidons en plastique

Fraicheur verte, savon végétal ou sans parfum… Trois options pour une marque de lessive : Spring. Emballés dans une éco-boite recyclable et sans plastique, les capsules de cette startup proposent une formule ultra-concentrée, sans eau ni matière controversée (pas d’allergène, de perturbateur endocrinien, de cancérogène ou de conservateur). Livrés directement dans les boîtes aux lettres de ses clients, ces produits semblent séduire : en 2021, sa première année de commercialisation, la startup a vendu 10 millions de capsules de lessive. Compter 16,90 euros pour 42 doses de 14 millilitres.

spring
Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
13 alternatives écologiques aux lessives classiques à découvrir
00:00 - 00:00
00:00