Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 02'45''
3 juin 2022
bureaux
Abbe Sublett

Kiabi, Les Mousquetaires… Les 3 infos corpo à retenir cette semaine

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, des startups les accompagnent pour lancer de nouvelles offres. Mis à l'honneur : Kiabi, Intermarché-Les Mousquetaires et Groupe Up.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Kiabi, Les Mousquetaires… Les 3 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00

Kiabi propose le live shopping à ses clients et collaborateurs avec Caast TV

Kiabi a noué un partenariat avec Caast TV, afin de développer ses actions commerciales numériques. La marque a misé sur une approche mixte avec des sessions thématisées nationales, ainsi que des live shopping animés par ses 511 magasins à travers le monde. L’opération avait, dans un premier temps, été mise à l’essai dans deux établissements pilotes : Villeneuve-d’Ascq et Roncq, dans le Nord. L’enseigne de prêt-à-porter a retenu la startup du fait de sa solution, qui s’intègre en 30 minutes pour permettre aux vendeurs ou à des influenceurs de présenter en vidéo et en direct des produits. Les articles présentés viennent en incrustation sur l’écran, de manière à permettre à l’internaute d’accéder à leurs fiches produits et de les ajouter à son panier. Il a aussi la possibilité de poser ses questions dans un chat pour permettre à l’animateur d’y répondre en direct. En 2021, le déploiement à l’échelle nationale a débuté et a vocation à devenir un rendez-vous mensuel aussi bien sur le site web que sur les réseaux sociaux du groupe. Kiabi assure notamment « multiplier les formats et mettre en place pour ses collaborateurs une formation pour animer un live ».

La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires et l’UAE appuient les auto-entrepreneurs

La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires et l’Union des auto-entrepreneurs (UAE) ont renouvelé leur convention de partenariat. Celle-ci adresse, à en croire ces derniers, un double enjeu : promouvoir l’auto-entrepreneuriat, mais aussi mieux cerner ce moteur de l’initiative économique, par le biais d’études régulières via l’Observatoire de l’auto-entrepreneuriat. D’une durée de trois ans, l’alliance illustre selon l’UAE « l’intérêt de ce régime en France, avec plus de 3 500 inscriptions par jour et 2,6 millions d’inscrits ». Les partenaires veulent notamment mettre en œuvre davantage de synergies dans les divers territoires. En 2022, une action sera menée à l’attention des élus territoriaux. L’objectif : mesurer leurs attentes en matière de communication sur l’auto-entrepreneuriat, notamment autour des services à la personne, et recueillir leurs besoins d’information pour répondre aux interrogations des citoyens. Pour rappel, la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires organise, depuis 2015 et avec l’UAE, un concours récompensant jusqu’à huit auto-entrepreneurs en France. Les vainqueurs se voient octroyer une dotation de 4 000 euros pour soutenir leur activité.

Le groupe Up étoffe son offre d’avantages salariés avec Rosaly et Prev&Care

Le groupe Up enrichit sa gamme de solutions à destination des entreprises et collectivités cherchant à améliorer la qualité de vie et le pouvoir d’achat de leurs collaborateurs. Aux offres facilitant l’accès à la restauration, la mobilité durable, la culture ou l’emploi à domicile s’ajoutent l’acompte sur salaire et l’accompagnement des salariés aidants avec le concours des startups Rosaly et Prev&Care. « Le but est de soulager le stress et la charge mentale des salariés tout en répondant aux enjeux des entreprises » , relève le groupe Up, qui dit apporter avec l’outil de Rosaly une réponse à la problématique du pouvoir d’achat. La solution de Prev&Care permet, elle, de mettre à disposition des 11 millions d’aidants familiaux les services d’un expert des parcours médico-sociaux pour coordonner la prise en charge du proche fragilisé. Ce qui permet de soulager le salarié, tout en permettant aux entreprises de régler les défis générés relatifs à l’absentéisme. « La gestion automatisée de l’acompte sur salaire et l’accompagnement des salariés aidants sont autant de nouvelles possibilités de créer des solutions humaines et numériques, qui répondent aux enjeux RH des entreprises » , a précisé dans un communiqué Julien Anglade, directeur général d’Up.

Article écrit par Maddyness
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Kiabi, Les Mousquetaires… Les 3 infos corpo à retenir cette semaine
00:00 - 00:00
00:00