4 juin 2022
4 juin 2022
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
9821

Ho Karan, quand le CBD soigne la peau (et notre stress)

Ho Karan est une marque de soins naturels qui détend celui ou celle qui l'utilise, quel que soit son âge, grâce au chanvre cultivé en Bretagne.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Neuf Français sur dix se disent stressés. Et cela n’est pas sans conséquences. Non seulement, le stress est responsable de l'oxydation cellulaire, mais il a aussi de nombreuses manifestations quotidiennes sur le corps et l’esprit. Au niveau de la peau, il laisse des traces et se traduit par exemple par un teint terne, une incapacité de l’épiderme à se régénérer ou l’apparition de rougeurs et d’imperfections. C’est en partant de ce constat que Laure Bouguen a créé en 2015 Ho Karan (" Je vous aime " en breton), une marque de soins naturels issus de chanvre cultivé en Bretagne. La promesse : détendre les hommes et les femmes avec des produits bio, vegan, locaux et sans perturbateurs endocriniens.

"Une plante aux mille vertus"

Laure Bouguen a lancé son projet alors qu'elle était encore étudiante en commerce à Nantes. Issue d’une famille de producteurs de chanvre en Bretagne, elle s'est tournée vers l'entrepreneuriat avec l’ambition de valoriser les bienfaits du chanvre. À l’époque, lorsque la jeune femme explique vouloir développer des cosmétiques à base de cannabis, on la regarde d'un air ahuri. Qu’importe, l'entrepreneuse reste déterminée. " J’ai toujours été convaincue que le cannabis soigne. Cette plante aux 1 000 vertus (régénérante, anti-oxydante, anti-inflammatoire, etc.) et aux 1 000 utilisations, déstresse la peau, décontracte le corps, tranquillise l’esprit et apaise le stress que nous mettons sur la planète ", souligne-t-elle sur le site de sa marque.

Depuis, la donne a changé. Le CBD a connu, ces dernières années, une explosion sur le marché de la cosmétique et du bien-être. Abréviation du mot " cannabidiol ", il s’agit d’une molécule présente dans le chanvre, qui a des propriétés apaisantes, anti-oxydantes et régénératrices. En France, le CBD est légal et peut se cultiver dès lors qu'il contient moins de 0,3 % de THC. Et les marques de cosmétiques, comme celle de Laure Bouguen, n’ont pas tardé à s’en saisir.

Devenir la référence française de l'anti-stress

Quoi qu'il en soit, bien que plébiscité sur les réseaux sociaux, Ho Karan veut aller plus loin et ambitionne de devenir la référence française de l’anti-stress grâce au chanvre et au CBD. Comment ? En s’appuyant sur la gamme cosmétique ; puis en ouvrant mi-2022 un centre de soin à Paris.

Pour continuer son développement, la marque bretonne vient d’ailleurs de clôturer une augmentation de capital de 280 000 euros auprès de business angels historiques et de Sedona Invest, une structure d'investissement familiale spécialisée dans le domaine du bien-être.

Mais Laure Bouguen est encore à la recherche de fonds. Une campagne de financement obligataire de 300 000 euros est actuellement en cours sur lita.co, afin de financer l’ouverture du centre de soin, qui se situera - ça ne s'invente pas - rue de Bretagne, à Paris. Le ticket d’entrée minimum est de 300 euros et constitue, comme tout investissement, un risque à ne pas négliger.

Pour découvrir Ho Karan, c’est par ici