Portfolio#culture / médias
Temps de lecture : 04'04''
10 juin 2022

Média Lab TF1 : zoom sur la 8ème promotion de l’accélérateur en plein cœur de Station F

Le 4 avril a marqué le coup d’envoi de la 8ᵉ promotion du Média Lab TF1, hébergé à Station F. Lancé en 2018, l’accélérateur de startups early-stage présente un bilan flatteur, avec plus de 40 startups accompagnées, dont 60% ont signé un contrat avec le groupe TF1.

La mutation des médias et du divertissement n’est plus une question. C’est une incontestable réalité, qui touche tous les acteurs du secteur et en rend nécessaire la transformation. Les nouveaux modes de consommation, les évolutions du cadre législatif, autant que les nouvelles technologies offrent un panel d’opportunités que de nombreuses entreprises leaders du marché prennent à bras le corps pour faire évoluer leurs offres.

Sujets d’innovation, approches collaboratives

C’est dans ce contexte de foisonnement que le groupe TF1 renouvelle cette année son programme d’accompagnement de startups Média Lab TF1. En misant sur les pépites entrepreneuriales qui proposent des solutions innovantes applicables aux métiers offres du groupe, la première chaîne s’immerge dans un écosystème d’innovation dont les fruits serviront directement au sein de différentes entités. 

Planification de la production, expérience publicitaire interactive, ciblage publicitaire sans cookies, empreinte carbone, machines virtuelles sur le cloud, les sujets abordés par cette nouvelle promotion de startups sont aussi vastes qu’essentiels. Olivier Penin, Directeur de l’Innovation du Groupe TF1 précise : « Le Média Lab nous permet de traduire nos enjeux d’innovation en solutions réelles et concrètes. Le groupe identifie les sujets prioritaires et souvent, les startups candidates ont un temps d’avance sur l’imagination des solutions qui peuvent y répondre ».

Or la réponse est généralement un embryon, une idée, une piste. De là le choix de startups plutôt early stage, dont les offres sont en cours de développement, plutôt que de retenir des entreprises plus installées. Un levier évident de co-construction et d’itération pour Olivier Penin : « Nous cherchons avant tout à pouvoir co-construire avec les startups de chaque promotion. L’accompagnement dure 6 mois et il fonctionne par une collaboration permanente entre les équipes des entreprises incubées et leur référent au sein du groupe ». Car à chaque startup retenue, est associé dès le départ un mentor, dont le métier au sein des équipes de TF1 est directement lié à l’innovation proposée par la jeune pousse. Une façon de collaborer de manière vertueuse autour d’un objectif concret.

Un accompagnement opérationnel, matériel et stratégique

La chronologie de l’accompagnement correspond à cette ambition, puisque celui-ci repose sur trois piliers : 

  • La collaboration opérationnelle d’abord, guidée par un·e mentor·e métier du groupe TF1 qui permet notamment à la startup de tester sa solution dans l’écosystème de TF1. 
  • L’accompagnement stratégique ensuite, qui voit chaque startup être conseillée par des consultants externes au Groupe TF1, sur des enjeux généraux de développement qui lui est propre.
  • L’accompagnement matériel enfin, puisque toutes les startups incubées sont hébergées pendant 6 mois dans l’espace du Média Lab TF1 en plein cœur de Station F et bénéficie durant cette période d’un programme de formations, d’ateliers divers et variés allant de la communication à la cyber sécurité, d’événements de networking, etc.

Cette approche collaborative porte ses fruits. 4 ans après la fin de la première promotion de l’accélérateur, 60% des startups incubées ont contractualisé avec le groupe TF1, mais pas seulement. Les startups passées par le programme se développent aussi au-delà du groupe, sur l’ensemble du marché de l’audiovisuel et/ou des médias. Une force, pour Olivier Penin : « Nous avons pour objectif de co-construire des solutions qui sont pertinentes pour à la fois les activités du groupe et le développement des startups. Mais il n’y a dans cette démarche aucune volonté d’exclusivité, au contraire. Nous sommes les premiers ravis lorsque les entreprises accompagnées signent des contrats avec d’autres acteurs. C’est bénéfique pour elles, pour nous, et pour l’ensemble du secteur ».

5 startups, 5 sujets

Le choix des startups retenues pour faire partie du programme d’accélération reflète la diversité des enjeux auxquels les entreprises des médias et du divertissement sont aujourd’hui confrontées. Worflowers est une entreprise spécialisée dans le suivi et le pilotage du bilan carbone des entreprises de la tech’ et des médias. Implicit travaille sur une solution de ciblage publicitaire sans aucune collecte de données personnelles. Flaneer est une solution logicielle hébergée dans le Cloud qui permet d’exécuter tout logiciel de traitement post-production sans avoir à le télécharger, facilitant ainsi, par exemple, la création de postes virtuels en un temps record. Ooviiz est une plateforme qui permet une gestion optimisée de la planification des ressources humaines et matérielles affectées à un projet ou à une tâche. Enfin, Ugla propose des écrans DOOH (Digital Out-of-Home, soit des écrans vidéos publicitaires en extérieur) interactifs et intelligents , capables d’analyser en temps réel le profil de leur audience, son comportement et ses modalités d’interaction.

Autant de sujets prioritaires, pour Olivier Penin : « Il n’y a aucune forme de hiérarchie entre les différents sujets abordés par les membres de cette promotion. Tous sont essentiels, tous présentent de superbes opportunités de développement pour le groupe ». Au-delà de l’opportunité business, ce programme offre en outre un formidable levier d’engagement des équipes, poursuit le Directeur de l’Innovation du groupe TF1 : « le fait d’avoir un lien étroit avec l’écosystème entrepreneurial est très apprécié par les équipes de TF1. Tout le monde accueille de façon enjouée, cette ambition de grandir avec les startups sur les enjeux d’innovation ».