Actus#autre
Temps de lecture : 02'00''
16 juin 2022
© unsplash

La Banque Postale lance un nouveau fonds dédié aux startups early stage

Avec un nouveau fonds de venture capital doté de 150 millions d’euros baptisé 115K, en référence à l’adresse de son siège social, La Banque Postale renforce sa stratégie d’innovation et son partenariat avec les startups.

La FinTech, l’AssurTech et la cybersécurité sont déjà au cœur de la stratégie d’innovation du groupe La Banque Postale qui a créé, il y a quatre ans de cela, l’incubateur platform58 pour accompagner ces jeunes pousses prometteuses. Le groupe a décidé de passer à la vitesse supérieure en créant son propre fonds de venture capital doté à terme de 150 millions d’euros pour investir dans les startups early stage. Damien Launoy, directeur des investissements du nouveau fonds, affiche ses ambitions : “Dans un premier temps, notre prisme sera plutôt français, mais à terme, nous avons prévu d’investir plus largement en Europe car notre mandat nous le permet. Nous élargirons également nos sujets à des thèmes plus prospectifs comme la crypto et le Web3.

Un double regard

Quelle est la particularité de ce nouveau fonds ? “Nous voulons proposer le meilleur des deux mondes, entre le professionnalisme d’un VC et les forces d’un grand groupe, explique Damien Launoy. C’est-à-dire que nous investirons dans des conditions de marché où une forte sélectivité se fait sentir, tout en réfléchissant aux synergies possibles avec La Banque Postale pour grandir ensemble.” Pour cela, 115K investira en tant qu’actionnaire minoritaire, en colead ou follower, des tickets allant de 250 000 euros à 5 millions d’euros. La structure se laisse la possibilité de réinvestir sur les tours suivants.

Pour conjuguer la force de frappe d’un VC et la stratégie d’un groupe, le nouveau fonds 115K peut compter sur son équipe chapeautée par Damien Launoy, tour à tour entrepreneur et investisseur early stage et late stage chez Bpifrance et Laure de Buyer qui a passé 10 ans dans le groupe La Poste et La Banque Postale, contribuant notamment à l’élaboration du Plan Stratégique 2030. “Je pense que c’est important d’avoir ce double regard. Il traduit bien l’ambition que nous nous donnons sur ce fonds”, détaille Damien Launoy.

Déjà quatre prises de participation au compteur

Et les équipes ne perdent pas de temps. À peine l’embargo levé, elles annoncent la prise de participation au capital de quatre startups, dont trois incubées chez platform58. D’abord Carbo, qui développe une solution servant à mesurer l’empreinte carbone des entreprises ; Joe, une solution de paiement fractionné pour les consommateurs (BNPL) ; Cashbee, une application d’épargne en ligne et enfin Cosmian, une DeepTech de la cybersécurité.

Nos enjeux pour le groupe sont de digitaliser nos métiers et donc d’investir en priorité dans des startups qui pourraient y contribuer. Ce n’est pas un prérequis, mais un vrai plus. Nous voulons avoir une vision prospective de long terme sur nos secteurs d’activité”, argumente le nouveau directeur du fonds.