Actus #mobilité
24 juin 2022

Volt signe une levée de 5 millions d’euros pour doper son internationalisation

La startup Volt, spécialisée dans l’éco-mobilité électrique, signe une deuxième levée de fonds à hauteur de 5 millions d'euros auprès de la société d’investissement parisienne Inter Invest Capital. Objectif : développer son offre à l’international.

La mobilité verte en milieu urbain est un des nouveaux enjeux de politique publique. Selon la Fédération de professionnels de la micro mobilité, le marché des véhicules individuels est en explosion avec 450 millions de chiffre d’affaires en 2021, contre 329 millions en 2020. Créée en 2016, la startup Volt a choisi de surfer sur cette vague en facilitant les mobilités électriques pour les urbains. Du vélo, de la trottinette, du mono roue, du scooter à la moto et leurs accessoires, la startup, qui propose aussi des services d’assurance, de maintenance et de gestion de flottes pour les entreprises, déniche des produits et les certifie, avant de les proposer sur son site Internet.

Un choix très sélectif et haut-de-gamme qui concerne dix-sept marques, parmi lesquelles Minimotors, Dualtron, Horwin, Lower, Öpai, Gogoro ou encore Hero. Aujourd’hui leader dans la distribution de micro mobilité électrique, Volt confirme une levée de fonds auprès Inter Invest Capital, un fonds d’investissement fondé en 2015 avec plus de 225 millions d’euros sous gestion pour le financement de startups innovantes. Après FinStart, Olympe, Woô, Supervan ou Beetween, et des milieux aussi larges que l’influence, les places de marché, l’IT ou le recrutement, c’est dans les mobilités de demain que la société a investi, avec une somme de cinq millions d’euros.

« Réinventer la livraison du dernier kilomètre »

Une levée de fonds qui marque un tournant important pour les équipes de Volt et doit leur permettre d’atteindre leurs ambitions internationales, de renforcer leurs offres et d’étendre leur gamme de services. « Au-delà du marché français, nous avons l’objectif de conquérir rapidement de nouveaux marchés. Nous sommes convaincus qu’Inter Invest Capital sera le partenaire idéal pour accélérer notre développement international, ainsi que sur le marché du B2B delivery et de conforter notre position de leader sur le marché des nouvelles mobilités » , témoigne Gregory Coillot, co-fondateur et CEO de Volt.

Après de premiers financements provenant de la love money et de l’entreprise coursier.fr, une société de vente de services de coursier, la startup vise encore plus haut. Dans la logique de la smart city et l’explosion de l’électrification des moyens de déplacement, le leader français ne veut plus juste vendre des produits, mais bien une nouvelle idée du transport personnel, et ce, aux particuliers comme aux professionnels. « La livraison du dernier kilomètre au cœur des villes doit sans cesse se réinventer. Nous avons créé Volt avec une vision consistant à permettre aux particuliers et aux professionnels de vivre une nouvelle expérience de déplacement » , déclare Frédéric Murat, co-fondateur et CEO de coursier.fr. Enjeux mondiaux, technologies innovantes, politiques écologiques et mobilité de demain : Volt n’a pas fini de se développer et avance qu’elle atteindra 25 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2022.

Article écrit par Carla Bernini

Articles liés

Actus
Il était une foi[s] la Tech épisode 3 : Que nous réserve l’extraterrestre ?
Actus
Le développeur de jeux américain Unity renforce sa présence en Chine
Actus
Feux de forêt : comment la Tech vient en aide aux pompiers ?
Actus
Les Growth Awards récompensent les talents du growth marketing français
Actus
Bernard Arnault investit 100 millions d’euros dans le Web3
Actus
Woodtechno démocratise la production de granulés de bois en circuit-court
Actus
Blockchain et crypto, l’autre visage de Biarritz
Actus
TerraTerre aide les agriculteurs à lutter contre le réchauffement climatique
Actus
Le célèbre accélérateur Y Combinator réduit de 40% sa prochaine promotion
Actus
En investissant dans Zeal Robotics, Marc Coucke veut révolutionner la logistique du futur