Décryptage#edtech
Temps de lecture : 02'36''
19 septembre 2022
© emlyon

L’alternance, un choix évident pour former les entrepreneurs de demain ?

La crise a renforcé la motivation des jeunes à se lancer dans l'entrepreneuriat. En 2020-2021, les Pépite (Pôles Étudiants pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat) comptaient 5 503 étudiants-entrepreneurs, soit 19,6% de croissance sur un an. De nombreuses écoles ont recours à l’alternance pour allier la théorie à la pratique. Alors, est-ce la bonne formule pour former les entrepreneurs de demain ?

Un chiffre qui illustre l’engouement de la part des étudiants pour l’aventure entrepreneuriale. Fort de ce constat, certaines écoles de commerce, dont l’emlyon business school, ont mis sur pied des filières dédiées en alternance, tournées vers le développement d’un business en configuration startup.

« Aujourd’hui, les projets innovants sont développés dans un état d’esprit entrepreneurial, qui seul rend possible “l’innovation radicale” : le fait de repenser complètement son activité. Demain, toutes les entreprises auront leurs cadres spécialisés dans l’innovation », souligne François Scheid, professeur en Sciences de Gestion et directeur du programme. D’où l’importance de préparer les futurs dirigeants d’entreprise.

Dans le cas de l’emlyon, le Mastère Spécialisé Entrepreneuriat & Management de l’innovation – Parcours alternance s’adresse, en priorité, « aux étudiants qui ont un projet entrepreneurial ou la volonté de devenir des innovateurs capables de piloter un projet d’innovation : lancer ou reprendre une entreprise, rejoindre un environnement “startup”, accompagner les entreprises et les organisations dans une démarche d’innovation », précise François Scheid. Ouvert aux diplômés (au minimum Bac +5, sauf dérogation) dans des domaines comme l’ingénierie, la pharmacie, les sciences et techniques, le droit, l’éco-gestion, ainsi qu’aux candidats intéressés par l’entrepreneuriat et l’innovation, et/ou dotés d’une expérience post-diplôme de deux à cinq ans.

Grâce à des enseignements dispensés par des professeurs permanents (des références dans leur domaine) et des professionnels engagés (entrepreneurs et managers de l’innovation issus de grandes entreprises), les étudiants ont alors l’occasion de découvrir les deux facettes de l’entrepreneuriat : la théorie et la pratique.

Avec l’intention de marcher dans les pas de nombreux entrepreneurs à succès comme Marie Nagy, co-fondatrice et CEO de Reus’eat, la 1ère marque de couverts en drêche de bière. Ingénieure agroalimentaire de Polytech Montpellier, Marie Nagy a complété sa formation par le Mastère spécialisé de l’emlyon avant de se lancer dans l’entrepreneuriat en 2021. Elle a bénéficié depuis de la bourse French Tech de Bpifrance et d’une subvention de la région pour développer de nouveaux couverts compostables et biodégradables.

L’alternance, un dispositif soutenu par le gouvernement jusqu’en décembre 2022

Le choix d’un programme en alternance témoigne de la place prise par ce modèle d’apprentissage sur le marché. « L’alternance séduit autant les étudiants que les entreprises », constate François Scheid. « Les premiers bénéficient d’une prise en charge intégrale des frais de scolarité par leur entreprise d’accueil, touchent une rémunération, et peuvent capitaliser sur une solide expérience à l’issue de leur formation. Les secondes peuvent compter sur des talents presque à temps plein, parfaitement intégrés aux projets, et pleinement investis. » Un mécanisme gagnant-gagnant, qui pousse de nombreuses entreprises et startups à recruter des étudiants en alternance : Euratechnologie, WeBreathe, CleverConnect

Et justement, le gouvernement octroie une aide de 5 000 euros ou 8 000 euros (en fonction de l’âge de l’alternant) aux entreprises pour les embauches d’apprentis dont les contrats sont signés jusqu’au 31 décembre 2022.

Toutes les démarches à suivre pour s’inscrire au Mastère Spécialisé Entrepreneuriat & Management de l’Innovation – Parcours alternance sont à retrouver sur le site de l’emlyon business school.

Maddyness, partenaire média de l’emlyon business school.