Outils et conseils#Coup de Boost
Temps de lecture : 06'02''
3 octobre 2022

Les ambitions d’EDHEC Entrepreneurs pour les entreprises de demain

Tous les programmes d’accompagnement à destination des entrepreneurs ne se ressemblent pas. Parce qu’un incubateur n’affiche pas toujours les mêmes offres, il est important de présenter les structures actives en France pour aider les startups qui se lancent. Propos de Justine Soudier, directrice de EDHEC Entrepreneurs, recueillis par Maddyness.

Quelle est l’histoire de l’incubateur EDHEC ?

Dès 2010, nous avons ouvert notre premier incubateur sur notre campus de Lille, suivi par celui de Nice en 2013, puis à Paris au sein de Station F en 2017. Depuis, nous avons fortement accéléré notre activité. Nous sommes aujourd’hui une équipe de 8 personnes, qui accompagnent plus de 50 startups incubées et 300 étudiants pré-incubés chaque année.

Nous avons la chance d’être présents au sein de lieux emblématiques d’incubation tels que le Campus Jean Arnault à Lille et 110 postes de travail à Station F.

Cette accélération est révélatrice de l’ADN entrepreneurial de l’école. Nous avons été l’une des premières écoles à développer des programmes d’incubation. Et cela se traduit aujourd’hui dans l’orientation professionnelle de nos étudiants et diplômés, mais aussi à travers de nombreux succès comme Mano Mano, Malt ou encore Jumia la première licorne africaine.

Toutes ces entreprises à succès ont été lancées et développées par des alumnis de notre école, et sont aussi une inspiration très importante pour nos étudiants.

Quelle est la mission d’EDHEC Entrepreneurs ?

C’est une mission porteuse de sens et d’impact, car notre rôle est d’accompagner les entrepreneurs et futurs entrepreneurs qui portent des valeurs d’audace et d’engagement. Pour cela, nous portons une attention particulière à développer l’esprit entrepreneurial de nos étudiants, et d’aider les futurs entrepreneurs qui souhaitent avoir un impact positif au sein de la société.

Nous sommes particulièrement fiers d’avoir accompagné des projets qui ont amélioré le quotidien de millions de personnes et transformé des industries entières. Citons notamment Julie Chapon, fondatrice de l’application Yuka, et beaucoup d’autres à venir.

Quel accompagnement proposez-vous ?

Aujourd’hui, nous proposons un parcours en 4 étapes  : la Sensibilisation, la pré-Incubation, l’Incubation et l’Accélération, afin d’accompagner les projets sur tout le cycle de leur développement. L’incubation est au cœur de notre parcours avec un programme d’un an qui permet de passer à l’échelle. 

Chaque entrepreneur a accès à un ensemble de ressources à la carte et personnalisées : un Program Manager dédié, un mentor de notre communauté, +50 heures de coaching par mois sur nos 7 piliers thématiques (Financement, Marketing, Impact…) et plus de 200.000 euros d’avantages négociés.

Quelle expérience d’Incubation offrez-vous ?

Notre expérience est centrée sur deux valeurs clés : la communauté et l’humain. Nous plaçons le bien-être de nos entrepreneurs au cœur de tout ce que nous faisons. Nous sélectionnons également des entrepreneurs sur leur volonté de s’investir et redonner à la communauté (le très vertueux give-back des entrepreneurs). 

Au final, EDHEC Entrepreneurs c’est un réseau de plus de 400 fondateurs avec qui grandir, échanger et s’entraider quotidiennement.

Quels sont vos atouts ? 

Nous avons la chance d’être un incubateur rattaché à une grande école comme l’EDHEC, nous sommes donc au carrefour des étudiants, diplômés, chercheurs, professeurs et partenaires de l’école.

Cela nous permet une véritable force de frappe et des ressources exclusives pour nos entrepreneurs : bénéficier d’un réseau business de 46.000 diplômés, de 300 experts issus de l’école, d’une communauté de +100 business angels et d’une forte visibilité.

Sans oublier le fait d’être présent dans des lieux emblématiques de l’écosystème entrepreneurial français. En termes d’énergies et synergies, cela crée un dynamisme vertueux et nous y ressentons un enthousiasme très fort.

Quelles sont les conditions pour intégrer votre structure ? Comment rejoindre l’incubateur ?

Tous les ans, nous lançons 2 appels à candidatures pour recruter une cinquantaine de startups qui auront le privilège d’intégrer notre programme d’accompagnement (ndlr : pour en savoir plus sur le calendrier, c’est ici).

Nous les sélectionnons sur dossier puis via un pitch devant un jury d’entrepreneurs, investisseurs et professeurs de l’école. Le processus de sélection porte une attention particulière à la clarté de la présentation du projet. C’est pourquoi, la présentation et la bonne compréhension (écrite et orale) du projet est une priorité et une exigence pour l’ensemble des parties prenantes, qui participent au processus de sélection.

Qui sont les personnes qui peuvent postuler ?

Bien qu’il soit rattaché à l’EDHEC, notre incubateur est ouvert à tous types de profils (ouvert aux alumnis de l’école mais aussi des établissements partenaires). En revanche, nos programmes de pré-incubation sont réservés aux étudiants et diplômés de l’école.

Le plus important pour EDHEC Entrepreneurs, est avant tout de déceler le potentiel du projet, la complémentarité de l’équipe fondatrice, et l’alignement avec notre culture : communauté, impact positif, humilité, give-back…

Justement, quelle est la spécificité de votre incubateur ? Quelles sont vos valeurs ? 

Notre volonté est de faire émerger un modèle de startups qui se construisent dès les premières étapes sur un modèle plus responsable : que cela soit dans l’éco-conception du produit/service, le choix de la chaîne de valeur, ou l’implémentation de pratiques internes plus vertueuses.

Depuis 1 an, nous repensons notre accompagnement, autour de thématiques en lien avec les enjeux ESG (ndlr : *ESG : Environnemental, social et de Gouvernance). Et pour que l’équipe d’EDHEC Entrepreneurs puisse aller encore plus loin sur ces sujets, nous avons fait le choix de suivre les enseignements de B Leader, le cycle de formation proposé par l’univers B Corp. A ce titre, nous avons aussi la chance de les côtoyer au sein de Station F, lieu très vertueux pour l’écosystème s’il fallait encore en faire la preuve.

Et plus largement, nous souhaitons contribuer à l’amélioration de l’écosystème des startups françaises : nous avons aujourd’hui +40% de femmes dans nos programmes (nous sommes signataires de la charte Sista), et de nombreux profils malheureusement encore sous représentés. 

L’ensemble de nos efforts sont à la fois concentrés sur le monde des affaires et les progrès sociétaux.

Parmi vos nombreuses actualités, quelles sont les belles histoires et les anecdotes que vous aimeriez partager aux lecteurs de Maddyness ?

En 2021, nous avons eu la chance d’assister à l’éclosion de deux réussites entrepreneuriales particulièrement impressionnantes. 

La première est celle de la startup 900.care, spécialisée dans les produits de la salle de bain éco-responsables : l’équipe- d’une trentaine de personnes à l’époque – a réussi à boucler une levée de plus de 10 millions d’euros. Puis de décrocher le statut de “future licorne sobre”, reconnaissance décernée par le Mouvement Impact France.

Nous avons également accompagné Jump qui est une jeune boîte qui s’intéresse à une partie émergente de notre nouvelle économie : celle des indépendants. En réinventant le portage salarial pour sécuriser l’aventure des indépendants, cette startup a levé 4 millions d’euros en novembre 2021 auprès de fonds d’investissement très en vue dans l’écosystème, comme Index Ventures. 

Ces prochains mois seront sans aucun doute l’occasion de partager de futures réussites. Nous avons hâte de pouvoir les partager !

—-

J’ai rejoint l’incubateur de l’EDHEC à Station F en juillet 2021 pour une période d’un an. Nous nous sommes sentis soutenus et aidés par de nombreux experts issus de secteurs très variés. Grâce à leurs expertises, nous avons pu obtenir toutes les réponses à nos questions. Que ce soit à court ou long terme, c’est aussi un vrai soutien que d’être entouré par d’autres chefs d’entreprise. Et Station F favorise tellement cette émulation, en favorisant les connexions, les rencontres, tout ce cadre optimise l’efficacité au travail”. 

Valentine Robin, Fondatrice de la marque Akho

—-

Quelles sont vos perspectives de développement ? Les grands projets à venir ?

Nous lançons un nouvel incubateur unique en France, qui combine l’expertise de 3 écoles reconnues : l’EDHEC, L’institut des Mines Telecom et Eurecom. Notre objectif : accompagner des projets à forte valeur technologique sur des sujets tels que l’IA, la blockchain, ou l’industrie 4.0, afin de résoudre les grands défis que nous connaissons.

Nous renforçons également nos activités à Berkeley dans le cadre d’EDHEC America, afin d’accompagner nos entrepreneurs dans leurs ambitions internationales. Nous avons également de nombreuses annonces à venir sur le sujet de la responsabilité en startups !

Plus d’informations à retrouver ici