Portfolio#IoT
Temps de lecture : 04'17''
9 janvier 2023

UnaBiz, leader mondial des solutions IoT de masse, défend la convergence des technologies

Après sa levée de fonds de 50 millions de dollars le 7 décembre dernier, UnaBiz, qui a acquis la technologie Sigfox OG en avril dernier, ambitionne de se positionner comme le leader mondial des solutions IoT (internet des objets connectés) de masse. Et défend sa stratégie de convergence des protocoles IoT (de la 0G à la 5G) pour élargir son offre.

« L’acquisition par UnaBiz de la technologie Sigfox 0G, déployée par plus de 70 opérateurs à travers le monde et qui connecte plus de 10 millions de capteurs pour le compte de 1.500 clients B2B, renforce considérablement la position du groupe en tant que leader mondial de l’IoT », annonce d’emblée son co-CEO Philippe Chiu, qui a fondé UnaBiz en 2016 avec Henri Bong.

Opérateur exclusif du réseau Sigfox à Singapour et à Taïwan avant le rachat de l’ex Licorne française, la société créée à Singapour vient de clôturer sa série B à plus de 50 millions de dollars auprès de SPARX Group (un fonds d’investissement japonais gérant plus de 15 milliards de dollars d’actif dans le monde). Et mise désormais sur un fort développement de ses solutions dans le secteur en pleine expansion des objets connectés. Selon Statista, le chiffre d’affaires du marché de l’IoT sera à 212 milliards de dollars dans le monde en 2023 et 38.6 milliards d’appareils seront connectés d’ici 2025 (contre 22 milliards fin 2018). De quoi entrevoir de belles perspectives !

Développer des solutions OG innovantes et durables

« Après une période de six mois post-acquisition dédiée à l’intégration de la technologie Sigfox, l’une de nos priorités est d’investir dans le développement de solutions 0G innovantes en termes de développement durable », expose Philippe Chiu. À l’heure où l’énergie a un coût et où l’on se soucie de l’empreinte carbone, la 0G consommant 330 fois moins de courant qu’une station 5G, est plus que jamais pertinente. « Si la connectivité Sigfox est la seule à consommer aussi peu d’énergie, on peut l’optimiser davantage. La OG n’est qu’une première étape et l’on doit pouvoir aller bien plus loin. Nous allons donc investir dans la collaboration et la recherche avec des partenaires, notamment dans les batteries », précise-t-il, ajoutant que « le développement durable, c’est aussi la “Recyclabilité” et la “Disposabilité” des objets connectés, et la possibilité à terme de concevoir des objets dont les éléments seront recyclables ou biodégradables ».

Ces solutions seront dédiées aux quatre marchés principaux d’UnaBiz : la sécurité, la logistique, le Smart Metering (télé-relève de compteurs où UnaBiz opère par exemple la connectivité de plus d’un million de compteurs d’eau et de gaz pour Nicigas au Japon), et le Facility Management (bâtiments connectés) – un marché qui se développe très rapidement et sur lequel le leader de solutions IoT fait le choix tactique d’investir massivement.

De la 0G à la 5G : la convergence des technologies

Proposer différentes technologies de connectivité à ses clients : c’est là que réside la force d’UnaBiz. L’entreprise propose plusieurs types de connectivités (LPWAN dont Sigfox OG, Cellulaire et Satellitaire) ayant chacune leurs spécificités et leurs cas d’usage. « Notre expertise est de proposer la meilleure technologie en fonction de l’usage. Elles sont plus ou moins énergivores et offrent des quantités de bande passante différentes. Les protocoles ne sont pas non plus les mêmes en fonction des pays. Il y a plusieurs paramètres à prendre en considération quand on propose une technologie », argumente Philippe Chiu, qui ne compte pas se limiter à l’offre Sigfox OG. Mais au contraire, miser sur la convergence des différents types de connectivité d’UnaBiz pour répondre le mieux possible à ses clients avec une offre plus élargie.

« Les sociétés qui ont besoin d’IoT n’accordent que peu d’importance à la technologie du moment qu’elle fonctionne. Si la 0G a sa place, les industriels sont rassurés par le fait que nous proposions d’autres solutions. Cela ne les enferme pas dans une seule technologie. La multiplication de nouvelles offres destinées à un marché mondial permettra à nos clients de bénéficier d’économies d’échelle et de la liberté de choix en matière de protocoles, de produits et de solutions. C’est là l’essence même du mouvement de convergence technologique », entrevoit Philippe Chiu.

UnaConnect : la plateforme multi-technologies d’UnaBiz

De la 0G à la 5G en passant par les réseaux LPWAN, la particularité d’UnaConnect est d’être multi-technologies. C’est une plateforme cloud qui a été développée spécifiquement « pour agréger des données provenant de tout type de capteurs et de réseaux. Elle est centrale dans notre volonté de convergence »  souligne le cofondateur de l’entreprise. L’énergéticien japonais Nicigas a par exemple déployé plus d’un million de capteurs, la plupart en Sigfox, et d’autres, connectés en LTE-M dont les données ne remontent pas de la même manière. C’est pour assurer l’homogénéité des données que la plateforme a été initiée, offrant la possibilité de configurer les objets connectés tout en permettant un cryptage des données quelle que soit la technologie utilisée. « C’est notre grande valeur ajoutée car elle assure une gestion multicloud des données et que les clients peuvent choisir entre les data à traiter en local ou sur un cloud ».

Forte de cette récente levée de fonds et d’une équipe de plus de 240 collaborateurs (dont 125 basés en France – à Paris et dans son centre de R&D à Labège), UnaBiz peut maintenant renforcer sa collaboration avec l’ensemble de ses partenaires et opérateurs dans le monde pour accélérer les déploiements IoT à grande échelle. Une ambition dont elle a aujourd’hui les moyens.