écrit le 7 septembre 2023
7 septembre 2023
Temps de lecture : 8 minutes
8 min
51908

Rentrée scolaire : 10 startups de l’Edtech qui donnent envie d’apprendre

À l’occasion de la rentrée des classes, Maddyness s’est penché sur les startups qui révolutionnent l’éducation. Serious games, apprentissage du code pour les plus jeunes, edutainment, langues, soutien scolaire : découvrez les 10 jeunes pousses de l’Edtech qui accompagneront vos enfants au cours de cette année.
Temps de lecture : 8 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
La rentrée scolaire était le 4 septembre 2023.

Colori apprend le code aux enfants sans écrans

Destinée aux enfants de 3 à 8 ans, Colori se propose d’éduquer au numérique et à la programmation par la lecture, le jeu et la manipulation. Cofondée en 2018 par Amélia Matar et Perrine Legal, la startup, lauréate du prix Bold Future Award 2021 de Veuve Clicquot, a déjà initié plus de 20.000 enfants à travers la France.

Parties du constat que le pays manquait d’ingénieurs, les fondatrices se sont penchées sur les inégalités dans le secteur de la tech. Des études prouvent, par exemple, que l’introduction au numérique dès le plus jeune âge favorise l’intérêt des filles et permet d’endiguer les inégalités de genre ou sociales. En intervenant dans les zones rurales, les REP, les écoles, Colori s’est fixé pour objectif de réduire ces déséquilibres.

À travers des activités de philo, robotique, dessins, motricité et jeux de plateaux, les ateliers aident également les enfants à questionner la place des écrans et l’empreinte écologique de la révolution numérique, tout en favorisant leur développement logique.

En savoir plus sur Colori

Explore Media, le média de l’edutainment aux millions de vues

Avec plus de 10 millions d’abonnés et 850 millions de vues par an tous réseaux confondus, Explore Media produit des contenus vidéo pour rendre le savoir et la connaissance accessibles au plus grand nombre, de façon ludique et originale.

La force d’Explore Media est d’avoir su adapter ses contenus aux codes spécifiques de chaque réseau : Facebook, Instagram, Youtube, Snapchat, Tiktok et Linkedin. Et le succès de la startup ne se dément pas : elle a signé il y a un an un partenariat avec ClearChannel, leader de l’affichage numérique, et avec NowU, le média positif sur l’environnement de France Télévisions, qui s’associe également en cette rentrée 2023 à Konbini et PositivR.

La plateforme se finance à travers le B2B et le brand content, avec de nombreuses entreprises qui font appel à elle pour des enjeux de marque employeur : expliquer un métier, rendre une filière attractive, montrer les procédés de décarbonisation à l’œuvre en quelques minutes… L'Edutainment d’Explore Media a vocation à produire des contenus intemporels, différents des codes sur lesquels surfe l’infotainment, l’actualité chaude en vogue sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur Explore Media

Foxar, les sciences et mathématiques en réalité augmentée

Les difficultés des élèves sont très marquées en France, classés bien en dessous de la moyenne de l’évaluation internationale TIMSS 2019 des élèves de CM1 en mathématiques et en sciences. Pour améliorer ces apprentissages, Foxar mise sur l’illustration en réalité augmentée.

Car les illustrations classiques de l’école, via polycopiés ou tableaux, demandent un effort important de construction mentale. Sans ce bon schéma mental, la compréhension des élèves serait vite limitée. La réalité augmentée permet de visualiser des objets en 3D en mouvement, et de les manipuler de façon extrêmement intuitive. Selon la startup, cette technologie permet de créer des illustrations beaucoup plus fidèles aux concepts qu’elles représentent. Le travail à fournir pour le cerveau de l’apprenant est ainsi moins important, surtout pour les élèves en difficulté.

Foxar est disponible sous forme d’application et propose une centaine de maquettes pédagogiques interactives en 3D. Simple et intuitive, Foxar ne nécessite aucun temps de formation de la part des enseignants et des élèves, y compris ceux en difficulté.

En savoir plus sur Foxar

Halfonse, la startup au cœur de l’alternance

Halfonse accompagne les établissements de l’enseignement supérieur dans le suivi pédagogique de leurs alternants ou stagiaires en entreprise. La startup édite et commercialise un logiciel vendu aux établissements qui maintient la relation tripartite - établissement, étudiant et entreprise - pour un meilleur suivi et une augmentation de la fidélisation des entreprises partenaires.

La solution centralise un livret électronique d’apprentissage et permet de suivre, même à distance, la montée en compétences des apprenants pour leurs tuteurs. Halfonse vient de recevoir le soutien de la Métropole de Lyon ainsi que celui de Bpifrance dans le cadre du programme France 2030. Son objectif ? Signer 180 établissements d’ici 3 ans.

En savoir plus sur Halfonse

Holy Owly, 5 minutes d’anglais par jour pour les enfants

En 2022, Holy Owly figurait dans le palmarès Apple des applications les plus prometteuses de l'année. Déjà téléchargée plus d’1,5 million de fois, cette appli propose une méthode révolutionnaire portée par des linguistes après 3 ans de recherche.

Destinée à l’apprentissage de l’anglais (et désormais de l’espagnol) pour les enfants de 3 à 12 ans, Holy Owly a gamifié des parcours personnalisés. La leçon quotidienne de 5 minutes fait travailler l’enfant autour de 3 mots ou phrases par thématique adaptée à son âge et son niveau.

Rachetée en début d’année pour 3,6 millions d’euros par le groupe suédois Albert, qui ambitionne de devenir le leader européen de l’Edtech d’ici 2025, la startup travaille à son internationalisation. En janvier, les deux fondatrices expliquaient dans cet article qu’elles accompagneraient la transition pendant un an avant de se lancer ensemble sur un nouveau projet à impact, encore confidentiel.

En savoir plus sur Holy Owly

Lili.cool, le podcast qui développe les soft skills des 4-12 ans

L’éducation des jeunes générations comprend aujourd’hui les soft skills que sont la confiance en soi, l'art de s'exprimer en public, la capacité à collaborer en groupe. La startup Lili.cool est une application audio destinée aux enfants, aux enseignants et au personnel périscolaire.

Dans la lignée des pédagogies Montessori et Freinet, Lili propose des podcasts et des ateliers de relaxation & yoga, d'improvisation et de philosophie pour enfants, pour faire grandir la confiance en soi et améliorer le bien-être en classe, mais aussi favoriser leur intelligence émotionnelle et leur pensée critique.

L’abonnement est disponible à 4,99€ par mois ou 35,99 € par an (soit 3€/mois).

En savoir plus sur Lili.cool

Nomad Education, l’application de révision qui accompagne plus de 5 millions d’élèves francophones

Société à impact, Nomad Education accompagne la réussite des élèves quel que soit leur niveau scolaire ou social. Une application mobile gratuite et disponible hors connexion propose des contenus de révision pour les collégiens, les lycéens et les étudiants francophones partout dans le monde. Nomad Education couvre les programmes de 450 diplômes (Brevet, CAP, Bac, licence, BTS, DUT, Prépa, etc.) dans toutes les matières.
La technologie, qui a reçu le Prix Innovation BPI en 2019, s’appuie sur l’IA et le machine learning pour une expérience d’apprentissage sur mesure. Le programme de coaching s’inspire des applis de sport pour motiver et réengager les élèves.

Une formule récompensée par d’innombrables prix : lauréate “Ecoles Numériques” de la Fondation Orange, “World Education Challenge” de la Fondation Deloitte, “10.000 Startups pour changer le Monde”, “Lauréat Prix Résilience” Business France, et membre de la Coalition Mondiale de l’UNESCO pour l’Éducation. Sa fondatrice, Caroline Maitrot-Feugeas, figure dans le palmarès 2022 des 40 Femmes Forbes les plus influentes.

En savoir plus sur Nomad Education

OrthographIQ, l’orthographe ludique

Fondée en 2019, OrthographIQ est une solution en ligne de formation en orthographe à destination des entreprises, éligible au CPF. La méthode s’appuie sur le microlearning, avec des sessions de 15 minutes par jour. Avec des objectifs personnalisés et des astuces de mémorisation faciles, OrthographIQ se veut aussi ludique qu’un Bescherelle peut sembler rébarbatif.

La startup autofinancée a déjà réalisé 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires en 2022. Si elle travaille principalement avec des entreprises, elle a également obtenu l’agrément “Entreprise solidaire d’utilité sociale” et réinvestit une partie de son chiffre d'affaires pour former gratuitement des personnes réfugiées ou fragilisées grâce à une bourse de solidarité.

En savoir plus sur OrthographIQ

Parkours réinvente le soutien scolaire

Créée en 2015 par Paul de Maupeou et Stanislas Brunet-Lecomte, Parkours a imaginé une solution de tutorat innovante au sein des établissements scolaires. Entre cours particuliers classiques en petits groupes et suivi direct avec les parents via SMS, le modèle a fait ses preuves auprès de 95 % des familles utilisatrices qui recommandent Parkours, un chiffre inégalé dans ce secteur.

“Historiquement, le soutien scolaire se fait plutôt contre l’école, en douce, à la maison. L’un des éléments clé, pour Parkours, est la collaboration avec l’équipe pédagogique de l'établissement”, explique Paul de Maupeou. “Le trio profs-parents-Parkours donne des ailes aux élèves”.

En 2023, l’entreprise accélère son développement avec le rachat de l’école de codage Magic Makers, ce qui lui permet d'intégrer de nouvelles compétences. Un partenariat avec la mairie de Marseille va permettre aux élèves des quartiers nord de bénéficier de cours en code informatique afin d’éveiller, peut-être, de futures vocations.

En savoir plus sur Parkours

PowerZ, le Fortnite de l’éducation

Inventer un jeu d’éducation qui séduise tellement les enfants qu’ils refusent de venir à table. Voilà l’idée d’Emmanuel Freund lorsqu’il imagine PowerZ en 2020 pendant le confinement : un Fornite ou Zelda scolaire, un vrai jeu vidéo pour apprendre en s’amusant.

Une promesse tenue et un concept qui totalise 150 000 utilisateurs depuis son lancement tout en restant fidèle à son principe de gratuité. Car ceux qui ont le plus besoin de ce dispositif sont souvent ceux qui n’ont pas les moyens de cours particuliers, ou ceux qui sont mis devant un écran par des parents qui travaillent beaucoup. PowerZ souhaite rendre cet écran intelligent. Les expérimentations dans les écoles sont déjà des réussites, comme à Drancy où le jeu est proposé à l’étude le soir. Les décrocheurs scolaires viennent alors à l’étude pour jouer au jeu, où ils apprennent les matières classiques, l’archéologie, la cuisine, la musique…

Toujours en phase de développement, PowerZ a levé plus de 10 millions d’euros depuis sa création, rejoint par des investisseurs de l’éducation scolaire comme Bayard et Hachette mais aussi Romuald Capron, ex-Studio Director d’Arcane. Un vrai jeu de classe mondiale où une IA solide s’adapte aux skills de l’enfant pour créer le meilleur parcours.

En savoir plus sur PowerZ
Maddynews
La newsletter qu'il vous faut pour ne rien rater de l'actualité des startups françaises !